Un téléthon pour financer la Mauritanie lors de la CAN    Le joueur Bilel Naïli de l'USMH suspendu pour dopage    Ligue 1 : Match à six points pour le CABBA et la JSS    En bref…    Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Neutralité écornée    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EN - En prévision de la CAN-2019: Belmadi dégrossit la liste élargie de 45 joueurs
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 01 - 2019

Le sélectionneur national Djamel Belmadi travaille d'arrache-pied avec ses collaborateurs afin de dégrossir la liste élargie de 45 joueurs qu'il avait établie au lendemain de sa prise de fonctions à la tête des Verts. Selon une source de la FAF, Belmadi dispose certes d'une ossature de dix joueurs qu'il juge comme des «titulaires indiscutables», mais il tient à donner la chance à davantage de joueurs afin de parvenir à une véritable sélection nationale de football. Son objectif, c'est de ne retenir que «les meilleurs des meilleurs» pour la CAN-2019, dont la phase finale est prévue en Egypte le mois de juin prochain, a-t-on expliqué à la FAF.
Tout en continuant à suivre les joueurs dans le championnat local, Belmadi effectuera dans les tout prochains jours une tournée en Europe pour superviser les joueurs faisant partie de la liste des 45. A l'exception des titulaires indiscutables dont le rendement est jugé stable depuis plusieurs années, Belmadi a ouvert la concurrence pratiquement dans tous les postes. Les indiscutables de Belmadi sont les M'bolhi, Bensebaïni, Brahimi, Mahrez, Feghouli, Attal et Bounedjah auxquels pourrait se joindre Mandi. Au poste de gardien de but, les Zeghba, Oukidja, Salhi, Doukha et Asselah, auxquels d'autres noms pourraient se joindre, doivent cravacher dur pour les deux places qui restent comme doublures de M'bolhi. En défense, si Mandi ne semble pas faire l'unanimité, Belmadi a expliqué à ses collaborateurs qu'il faut adopter la même attitude avec ce joueur que celle prônée avec Mahrez. Belmadi a expliqué que l'atout de Mandi se situe dans sa polyvalence, soulignant que ce joueur est en train de s'illustrer au sein de son club où il est titulaire.
Il faut relever que dans cette liste, des joueurs ont perdu leur statut de titulaire, notamment les Slimani, Taïder, Bentaleb, Ghezzal et Soudani, qui accusent une certaine baisse de forme et dont le rendement est irrégulier en sélection nationale. Pis encore, même leur comportement en sélection n'a pas été du goût de Belmadi, notamment Taïder et Bentaleb, qui avaient manqué de respect à l'ancien staff technique de l'équipe nationale. En parallèle, Belmadi suit de très près des joueurs qui peuvent revenir en sélection ou confirmer leur forme. Il s'agit notamment de Ghoulam qui a repris la compétition à Naples, mais qui doit avoir davantage de matches dans les jambes, alors que Loucif (PAC) est sur une courbe ascendante et ne cesse de gagner des points pour prétendre à une place de titulaire en sélection. Idem pour Abdelaoui et Chetti qui s'affirment de plus en plus, au même titre que Bedrane et Chita.
Dans le compartiment offensif, les Belaïli, Ounas, Meziane, Hani, Benzia, Naïdji et Ferhat voire Benguit pourraient bousculer la hiérarchie, ce qui crée une concurrence féroce entre les joueurs et met Belmadi face à un embarras du choix.
En ce sens, les places sont de plus en plus chères en sélection d'autant plus que Belmadi est en passe de redonner une âme à l'équipe dont les joueurs ont retrouvé la joie de jouer et la rage de gagner. Pour rappel, la FAF a fixé à Belmadi l'objectif des demi-finales à la CAN-2019, au moment où le sélectionneur national ambitionne de décrocher le titre, même si la mission s'annonce presqu'impossible en Egypte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.