Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Daïra de Boutlélis: Plus de 400 constructions illicites démolies en 2018
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 01 - 2019

A l'instar des autres daïras de la wilaya d'Oran, la daïra de Boutlélis mène depuis plus d'une année une lutte implacable contre les constructions illicites, notamment celles érigées sur les terres agricoles. Les services de daïra sillonnent l'ensemble des communes et des localités pour parer à toute tentative de constructions illicites. Des instructions ont été données par le wali d'Oran pour lancer les opérations de démolition sur le champ. Ces dernières années, des centaines d'hectares de terres agricoles et de foncier forestier ont été détournées de leur vocation agricole à Oran. Face à ce phénomène dangereux qui commence à se généraliser, les riverains se sont tous mobilisés pour interpeller les pouvoirs publics suite au béton qui ronge leurs régions rurales. Ainsi plus de 400 constructions illicites dont des constructions inachevées, des extensions illicites entre autres, ont été démolies dans la daïra de Boutlelis en collaboration avec les services de l'ordre, a-t-on appris de sources proches des services de l'urbanisme de la daïra. La campagne s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le phénomène de détournement des terres agricoles. Ces constructions démolies sont situées au niveau des terrains agricoles et autres domaines publics à Bredhea Bouyakour, El Hachem, Misserghine et dans la commune d'Ain El Kerma, suite à une opération de recensement des habitations illicites qui a été effectuée auparavant. Le wali d'Oran avait insisté, à plusieurs reprises, sur plus de rigueur dans l'application des lois contre toute forme d'agression sur les terres agricoles et le domaine public ou forestier. Les nombreuses sorties du wali d'Oran, depuis son installation à la tête de la wilaya, ont permis au responsable de l'Exécutif d'avoir un large aperçu sur la prolifération des constructions illicites sur les terres agricoles et sur le domaine forestier. « Ces constructions » sont vendues et revendues, d'autres en location, une vraie mafia s'est érigée qui gangrène la vie sociale. La wilaya d'Oran est déterminée à combattre ce fléau et ne ménage aucun effort pour mettre à la disposition des citoyens des logements décents, conseillant à plus de prudence pour éviter de tomber dans le piège des escrocs qui usent de subterfuges pour soutirer l'argent de leurs victimes. Dans ce cadre, plusieurs opérations de démolition de constructions illicites ont été organisées dans plusieurs communes. En effet suites aux dernières opérations de relogement, le nombre d'habitations illicites a explosé. A ce titre, la wilaya d'Oran informe les citoyens qu'elle détient un recensement de tous ces sites ainsi que de leurs habitants, lesquels seront seuls pris en considération lors des opérations de relogement de ces sites. Les services de la wilaya avaient averti à maintes reprises que ces derniers risquent de se voir délogés même si besoin par la force publique et de se voir poursuivre en justice. Cet avertissement vise également toute personne qui intervient dans les tentatives de construction de nouvelles habitations illicites pensant que les pouvoirs publics sont occupés par les opérations de relogement en cours.
Les services de la wilaya disposent de toutes les données vérifiées et complètes recensant les occupants des sites précaires devant être touchés par les prochaines opérations de relogement. Les constructions illicites constituent un véritable casse-tête pour les autorités locales, qui sont dans l'obligation d'être vigilantes en permanence pour tenter de déjouer toute tentative de construction et/ou d'extension illicite. Suite à la prolifération des habitations illicites sur les terres agricoles, toutes les communes de la wilaya ont été instruites pour procéder à une opération de recensement de ces constructions, avant l'entame des opérations de démolition. Des mises en demeure seront adressées à tous les contrevenants pour quitter les lieux avant l'intervention de la force publique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.