L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Erigées sur le domaine forestier: Démolition de 14 constructions illicites à Bouyakour
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 10 - 2018

Des habitations illicites implantés, dans leur majorité, sur des terrains publics, voient, de jour en jour, leur superficie s'étendre par l'implantation de nouvelles demeures en tôles et autres matériaux de fortune. Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des bidonvilles, 14 constructions illicites érigées sur un domaine public forestier, dans la localité de Bouyakour dans la commune de Boutlelis, ont été démolies, avant-hier. L'opération, chapeautée par les services communaux et de la daïra, s'est déroulée, sans aucun incident. Outre la localité de Bouyakour, signalons, qu'en application des instructions du wali d'Oran, relatives à la lutte contre la ‘bidonvilisation', une dizaine de constructions illicites, érigées sur le domaine public, dans la localité de Brédéha, dans la commune de Boutlelis, ont été démolies, dernièrement, par les services de l'APC. Ces constructions et extensions illicites éradiquées viennent s'ajouter à plus d'une centaine d'autres constructions démolies, ces derniers mois. En effet, selon un dernier décompte, établi par les services de l'Urbanisme de la daïra de Boutlélis, près de 130 constructions illicites, ont été démolies à travers les communes et les localités que chapeaute cette daïra. Selon des sources proches de la daïra, l'opération de démolition se poursuit toujours.
« La chef de daïra est à cheval sur ce sujet et n'hésite pas à démolir toute nouvelle construction illicite. Les dispositions prises par la daïra, en collaboration avec les communes de Boutlélis, Misserghine et Ain El Kerma, ont permis de récupérer d'importantes assiettes foncières, à l'issue des démolition», assure notre source. Avant de s'attaquer aux constructions illicites, à Brédéah, les autorités de la daïra avaient procédé à la démolition d'une soixantaine d'habitations illicites à Haï Nayeb. En effet, et selon un communiqué de la cellule de communication de la wilaya, dans le cadre de l'éradication des constructions illicites, la commission mixte, dédiée à cet effet et à la protection de l'environnement, a effectué, en février dernier, une opération de démolition, à Haï Al-Nayeb, incluant la suppression des clôtures et la démolition de fondations illégalement construites par un citoyen. Elle a, également, procédé à l'élimination des déchets accumulés, sur ces lieux. Cette campagne, initiée conformément aux dispositions prises par la wilaya, pour mettre un terme à la bidonvilisation concerne tous les villages que coiffe la commune de Boutlélis sachant qu'un recensement de toutes les constructions érigées sur le domaine forestier ou public, a été effectuée, afin de programmer les démolitions. Dans le village de Bouyakour, les responsables ont démoli 33 habitations illicites, construites à proximité d'un axe routier, précise-t-on.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.