Déclarations fracassantes des responsables du RND.. Retournement de veste ou prise de conscience ?    Contestation populaire du système politique.. Le FLN et le RND se fissurent    Point de croisement de toutes les initiatives pour une sortie de crise.. Tous les chemins mènent à la Constituante    Protection du consommateur.. Un jumelage algéro-britannique réussi    Baisse de la facture d'importation des collections CKD.. Quel impact sur les prix ?    A cause de la situation en Algérie.. ExxonMobil annule un contrat avec Sonatrach    Eliminatoires de la CAN 2019 : Algérie-Gambie demain à 20h45.. Les Verts pour la confirmation    Bouira.. 59 cas d'hépatite A enregistrés depuis janvier    Bordj Bou Arreridj.. Remise des clés à 812 bénéficiaires de logements    OPGI de Sidi Bel-Abbès.. 1.220 logements LSL et LPA à distribuer    1e journées du court-métrage de Ain Kebira.. «Kayen Ouela Ma Kanech» remporte le 1er prix    LES SOUSCRIPTEURS DU LPA MONTENT AU CRENEAU : Un sit-in observé devant le siège de la wilaya    600 milliards de dollars : Mellah accuse Ouyahia    FCE : Haddad convoque un Conseil exécutif pour fin mars    Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500 000 dollars d'amende    Fabian Ruiz quitte la sélection d'Espagne    Démission du président Nazarbaiev après près de 30 ans de pouvoir    Washington accuse la Russie et la Chine de menacer la paix dans l'espace    Les médecins marchent contre la prolongation du 4e mandat    Filets de poulet à la chapelure    Deux matchs à huis clos pour l'AS Aïn M'lila    La 51e édition de la Fête du tapis reportée sine die    La déveine de Lakhdar Brahimi    Comment a-t-on pu ruiner ce pays ?    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    Crise syrienne : Les dernières heures de Daech ?    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9»: Suspension des vols dans l'espace aérien algérien    Selon Ali Benflis: La lettre de Bouteflika «va au-delà des limites de la provocation et du défi»    Tébessa: Les devises flambent !    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    La Russie hostile à toute ingérence extérieure    Des matches risquent de toucher le fond    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Livraison de 252 camions au MDN    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    Le choix du destin de l'Algérie    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Message de Bouteflika: Sécurité, unité et consensus
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 02 - 2019

  Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé hier, à l'occasion de la Journée nationale du chahid, un message dans lequel il a exprimé un « devoir en reconnaissance aux artisans de notre liberté ».
« Aujourd'hui, nous pouvons assurer à nos glorieux chouhada que l'Algérie a consacré à leurs petits-enfants la scolarisation totale, partout où qu'ils se trouvent, et que l'analphabétisme et la privation du savoir contre lesquelles ils se sont élevés n'ont plus d'existence en terre algérienne, qui compte à présent près de dix millions d'élèves et d'étudiants, dont presque la moitié sont des filles », est-il écrit dans le message lu en son nom à Tiaret. Pour Bouteflika, « l'Algérie se devait de consacrer une journée nationale au chahid » pour leur exprimer que leur sacrifice « n'a pas été vain ». « En cette commémoration, je tiens à adresser mes salutations et à exprimer ma considération aux moudjahidine et moudjahidate encore en vie et à m'incliner avec ferveur à la mémoire de ceux qui nous ont devancés pour la dernière demeure », est-il ajouté. Le message de Bouteflika rappelle les « réalisations de l'Algérie indépendante en matière de progrès économique et de promotion sociale et au regard de sa voix retentissante dans le concert des Nations au service des causes justes et pour la défense d'un monde de paix et de sécurité, réaffirmer que le sang pur de nos martyrs n'aura pas été vainement versé ». « Certes, l'Algérie indépendante a été fortement ébranlée durant la tragédie nationale, mais elle est restée attachée aux préceptes de notre sainte religion et au message de nos vaillants chouhada, qui ont préféré la patrie à la vie. Et grâce à la bravoure et à la résistance du peuple algérien, qui a donné, à travers les générations successives, naissance à tant de vaillants patriotes, l'Algérie a su dépasser sa tragédie nationale, d'abord par la Concorde civile, puis par la Réconciliation nationale, deux bénédictions dont Allah nous a gratifiés ».
Le président de la République estime que « la liberté pour laquelle se sont soulevés (les chouhada) est aujourd'hui une réalité palpable en terre algérienne, terre de dignité sous l'emblème national flottant ». « Toutes les libertés dont jouissent les peuples développés sont, désormais, une réalité tangible en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme ainsi que de tout ce dont rêvait notre brave peuple à l'époque de l'obscurantisme et de l'iniquité coloniale ». Cependant, ajoute le message, « nous nous devons, aujourd'hui que nous vivons dans un environnement jalonné de menaces et de bouleversements, de veiller à la préservation de ces acquis et de rester mobilisés pour davantage de progrès ». « Certes, nous jouissons à présent d'une sécurité affermie grâce aux sacrifices des enfants de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'ALN, auxquels j'adresse, en votre nom à tous, ainsi qu'à tous les corps de sécurité, officiers, sous-officiers et djounoud, un hommage pour leur professionnalisme et leurs sacrifices ainsi que pour leur mobilisation contre les résidus du terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité de l'Algérie. Néanmoins, la sécurité de l'Algérie ne suppose pas uniquement la force armée mais également la maturité, l'unité, l'action et le consensus national », lit-on dans le message de Bouteflika.
Le président de la République appelle « à faire prévaloir l'intérêt suprême du pays sur la diversité des idées chaque fois qu'il est question de la sauvegarde de notre indépendance politique, économique et sécuritaire ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.