Trophée The Best : Messi devance Van Djik pour le titre de joueur de l'année    L'heure d'assumer de lourdes responsabilités a sonné    Tribunal militaire de Blida (Urgent) : Saïd Bouteflika se retire de l'audience    Les victimes protestent et réclament leur argent    Démission de Salima Ghezali de l'APN    Mohamed Charfi rassure les Algériens    La participation de Karoui évoquée    80 Palestiniens dont un enfant blessé par des tirs israéliens à l'est de Ghaza    Examen demain de la demande de levée d'immunité de Tliba et de Benhamadi    Bien négocier la manche aller    Encore buteur, Benzema se retrouve porté en triomphe à Madrid    Le Gouvernement tiendra-t-il ses promesses ?    Un espace pour préserver l'histoire de cette forme d'expression populaire    Une fresque murale en hommage au défunt Cheikh Atallah    BACCALAUREAT PROFESSIONNEL : Installation d'une Commission pour l'examen du dossier    MASCARA : 8 individus arrêtés pour vol de véhicule    ELECTION PRESIDENTIELLE : Le parti de Makri garde le suspense    AIN TEMOUCHENT : 3 ‘'harraga'' interceptés à Oulhaça    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Résultats    Batelli critique le rendement des joueurs    Bouchar risque 4 matches de suspension    Le temps des incertitudes    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Près de 300 manifestants arrêtés depuis vendredi    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Lancement de la campagne à Naâma    Un Plan national climat pour bientôt    Les magistrats confirment et dénoncent    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    Le ministère s'explique    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée nationale du chahid : Début des festivités officielles à Tiaret
Publié dans Le Maghreb le 19 - 02 - 2019

Les festivités officielles commémorant la Journée nationale du chahid ont débuté lundi à Tiaret en présence d'une délégation présidée par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
Dans un message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé que l'Algérie se recueille aujourd'hui avec "dévotion et déférence à la mémoire de nos valeureux martyrs, les Chouhada de la Glorieuse révolution de Novembre, qui a été le couronnement du combat libérateur de notre peuple et un phare éclairant la voie pour nombre de peuple, de par le monde, dans leur combat pour le recouvrement de leur indépendance".

"En effet, l'Algérie se devait de consacrer une journée nationale au Chahid, étant une terre abreuvée du sang pur de ses martyrs, une terre dont chaque rocher cache les restes d'un de nos héroïques martyrs, comme l'a si bien dit l'un des leaders de notre Révolution", a poursuivi le chef de l'Etat dans son message.
Le programme de commémoration de cette journée nationale, placée sous le haut patronage du président de la République, en présence des autorités de wilaya et de membres de la famille révolutionnaire, comporte une conférence intitulée "Nos martyrs, symbole de notre fierté et grandeur", prévue à la maison de la Culture Ali Maâchi de Tiaret, à l'initiative du Centre national des études et de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er novembre 1954.
Cet établissement culturel abrite une exposition sur la guerre de libération nationale, organisée par le musée régional du moudjahid de Médéa et prévoit la projection d'un documentaire "Nos martyrs symbole de notre fierté et de notre grandeur", ainsi que l'interprétation d'un chant patriotique "Rabi Rahim Echouahada" par la chorale du Cem "Yahi Seddik" de Tiaret. Le ministre des Moudjahidine et la délégation qui l'accompagne se sont rendus auparavant au carré des martyrs de Tiaret pour se recueillir sur leurs mémoires.
Tayeb Zitouni a procédé, par ailleurs, à la baptisation de la nouvelle cité 2.000 logements publics locatifs (LPL) au chef-lieu de wilaya du nom du chahid Meziane Said Ait Ameur et de l'école primaire à la même cité du nom du chahid Mansour Brahimi.

La sécurité de l'Algérie requiert l'unité, l'action et le consensus national
Le président de la République, a affirmé, lundi depuis Tiaret, que la sécurité de l'Algérie requérait "l'unité, l'action et le consensus national", exhortant l'ensemble du peuple algérien à faire prévaloir l'intérêt de l'Algérie "à chaque fois qu'il est question de sauvegarder notre indépendance politique, économique et sécuritaire".
"La sécurité de l'Algérie ne suppose pas uniquement la force armée, mais également la maturité, l'unité, l'action et le consensus national", a déclaré le président de la République dans un message à l'occasion de la Journée nationale du Chahid, lu en son nom par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
En cette commémoration particulière, le chef de l'Etat a exhorté l'ensemble des enfants du peuple algérien à "unir leurs forces pour la préservation du serment fait aux Chouhada de continuer le combat sur la voie de la construction et l'édification" et à "faire prévaloir l'intérêt suprême du pays sur la diversité des idées chaque fois qu'il est question de la sauvegarde de notre indépendance politique, économique et sécuritaire".
Rappelant que "désormais, nous connaissons d'importants progrès dans tous les domaines, fruits de tant d'efforts et de persévérance dans la grande bataille, celle de la construction et de l'édification depuis l'indépendance", le Président Bouteflika à souligné cependant que "nous nous devons, aujourd'hui que nous vivons dans un environnement jalonné de menaces et de bouleversements, de veiller à la préservation de ces acquis et de rester mobilisés pour davantage de progrès". Dans le même ordre d'idées, le chef de l'Etat a mis en avant la "sécurité affermie" dont jouit à présent l'Algérie "grâce aux sacrifices des fils de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'ALN", auxquels il a adressé, "au nom de tous les Algériens, ainsi qu'à tous les corps de sécurité, officiers, sous-officiers et soldats, hommage pour leur professionnalisme et leurs sacrifices ainsi que pour leur mobilisation contre les résidus du terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité de l'Algérie".
M. Bouteflika a estimé que la Journée nationale du Chahid était une halte pour rappeler certaines réalités, par devoir et reconnaissance "aux artisans de notre liberté, dont l'édification de l'Algérie était le rêve et l'objectif suprême de leur sacrifice".

Toutes les libertés sont désormais "une réalité tangible" en Algérie
Le Président, a indiqué, par ailleurs, que toutes les libertés étaient désormais "une réalité tangible" en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme.
"Toutes les libertés dont jouissent les peuples développés sont, désormais, une réalité tangible en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme ainsi que de tout ce dont rêvait notre brave peuple à l'époque de l'obscurantisme et de l'iniquité coloniale", a affirmé le président de la République dans un message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, à l'occasion de la Journée nationale du Chahid, commémorée cette année dans la wilaya de Tiaret.
Rappelant que les raisons pour lesquelles les Chouhada se sont révoltés contre le colonialisme abject, en l'occurrence le bannissement affligé à leur peuple, l'extrême pauvreté et la privation des enfants de l'Algérie des richesses de leur terre, ont constitué également "le moteur de l'essor de l'Algérie, qui a garanti à ses enfants, en peu de temps, (...) des millions de postes d'emploi et une solidarité nationale et d'une protection sociale de haut niveau, le Président Bouteflika a soutenu que "la liberté pour laquelle ils se sont soulevés est aujourd'hui une réalité tangible".
"Aussi, pouvons- nous, au vu des réalisations de l'Algérie indépendante en matière de progrès économique et de promotion sociale et au regard de sa voix retentissante dans le concert des Nations au service des causes justes et pour la défense d'un monde de paix et de sécurité, réaffirmer que le sang pur de nos martyrs n'aura pas été vainement versé", a ajouté le chef de l'Etat dans son message.
Par ailleurs, le président de la République a rappelé que l'Algérie indépendante a été fortement ébranlée durant la tragédie nationale, mais qu'elle est restée attachée aux préceptes de notre sainte religion et au message de nos vaillants Chouhada, qui ont préféré la patrie à la vie, poursuivant que "grâce à la bravoure et à la résistance du peuple algérien, qui a donné à travers les générations successives, naissance à tant de vaillants patriotes, l'Algérie a su dépasser sa tragédie nationale, d'abord par la Concorde civile, puis par la Réconciliation nationale".
En conclusion, le Président Bouteflika a souligné que tout ce qui a été réalisé grâce à leur combat et à leurs sacrifices (...) ne sauraient être sauvegardés et consolidés sans davantage d'effort et d'unité et même de sacrifice, le cas échéant".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.