Présidentielle du 12 décembre: Les élections sont l'unique solution pour sortir de la crise    Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : L'Algérie a ratifié 60 accords internationaux du travail    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    L'Algérie, un marché à potentiel    Trois manifestants blessés    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Eliminatoires/CAN-2021 (2e j): l'Algérie assure, les Comores musèlent l'Egypte    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Volontariat à Canastel, Haï El Badr et au futur complexe sportif : Près de 8.000 tonnes de déchets ramassées et une dizaine de points noirs éradiqués
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 03 - 2019

Près de 8.000 tonnes de déchets, 360 sacs de plastique remplis de bouteilles, herbes et autres déchet solides ont été collectés avant-hier dans le cadre des opérations de volontariat visant l'amélioration du cadre de vie, l'embellissement de la ville et l'éradication des points noirs, par l'enlèvement des déchets ménagers et des déchets inertes des espaces publics et les groupements citadins, mené par la cellule de protection de l'environnement. L'opération qui a touché le 4ème boulevard périphérique, la route nationale N 04, douar B et Hay el Badr, a permis l'éradication d'une dizaine de points noirs. L'action a été menée en application des directives de monsieur le wali d'Oran et dans le cadre des compagnes de traitement hebdomadaire initiées pas le cabinet du wali, selon la même source. L'action entre dans le cadre des opérations menées par la cellule de l'environnement créée fin 2017 suite aux instructions du wali. Depuis, un programme de nettoiement a été établi par les services de la wilaya avec la collaboration de multiples acteurs tels que des agents et des cadres des communes, des citoyens et le mouvement associatif, notamment des associations de la protection de l'environnement ou à caractère sportif. Ces déchets récoltés ont été acheminés vers le centre d'enfouissement technique des déchets et, pour le bon déroulement de l'opération, 57 agents de propreté. Le même jour, une action similaire a été menée au niveau de la forêt de Canastel et le nouveau village olympique. Pas moins de 7.920 tonnes de déchets solides ont été collectées au niveau du Village méditerranéen, Belgaid et les alentours du complexe sportif olympique. Pour cela, il a été réquisitionné 47 gros camions, 4 bulldozers et autres engins.
Il s'agit d'une nouvelle dynamique dans laquelle le citoyen sera désormais un partenaire à part entière en jouant pleinement son rôle dans toute action de sauvegarde et de promotion de l'environnement. Le phénomène des déchets ménagers se pose toujours. Les responsables de nettoyage reprochent aux citoyens de ne pas respecter les horaires de ramassage des ordures, et surtout de jeter anarchiquement leurs déchets. Dans ce contexte, l'Epic Oran Propreté a éliminé durant l'année 2018, près de 560 points noirs.
Selon un bilan communiqué par cet organisme, durant la même période, près de 4.300 tonnes de déchets inertes ont été collectées. Ces opérations ont touché dix communes que couvre l'Epic, à savoir, Oran, El Kerma, Misserghine, Boutlelis, Es sénia, Sidi Chami, Ain Turck, Ben Freha, Bir El Djir et Mers el kébir. Mais en dépit de ces actions, les services de nettoiement n'arrivent plus à y faire face.
Manque de civisme ou insouciance, le résultat est tel que le non-respect des horaires et le dépôt anarchique des déchets ménagers compliquent très souvent la tâche des éboueurs, lesquels ont du mal à éliminer cette saleté. Certains commerçants jettent, eux aussi, leurs déchets n'importe où et ne respectent point les horaires de dépôt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.