Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Une convention pour booster le commerce électronique en Algérie    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    L'illicite défigure le site Aadl à Tamanrasset    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    "Atal ne partira pas l'été prochain"    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les «Verts» face à leur destin    Medaouar répond aux Usmistes et à Messaoudène    Les fans boudent, Laoufi s'interroge    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    3 exos pour se lever du bon pied    Le lait est-il un aliment gras ?    Merguez aux haricots blancs    65 millions d'analphabètes recensés par le gouvernement    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols    145 postulants retirent les formulaires de souscription    L'Algérie domine l'Irlande 4-0    Un déficit de 4,68 mds dollars    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Grève générale le 29 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 03 - 2019

  Aucune augmentation des salaires du personnel des services de la Sûreté nationale n'a été décidée, affirme la Direction générale de la sûreté nationale (DSGN). Dans un communiqué rendu public, hier, en guise de démenti, l'institution policière a catégoriquement infirmé l'information qui a circulé sur les réseaux sociaux et donnée par des chaînes de télévision privées faisant état d'une révision à la hausse des fiches de paie de son personnel. La DGSN a tenu ainsi à vite démentir une information tendancieuse qui pourrait prêter à des lectures d'autant plus dans un contexte aussi particulier que l'actualité nationale. Elle indique n'avoir rendu public aucun communiqué de presse lié à cette prétendue augmentation des salaires, précisant qu'elle «se réserve le droit d'ester en justice les auteurs de ces informations mensongères». Une information diffusée en début de soirée de samedi et reprise par des chaînes de télévision.
Citant un communiqué de la DGSN, ces médias affirment que des augmentations de salaires ont été décidées en faveur des policiers, avec effet rétroactif. Interrogé par un site électronique, Hakim Belouar, directeur de la communication de la DGSN, a démenti «formellement avoir rédigé un communiqué de presse annonçant des augmentations des salaires pour les policiers». Des poursuites judiciaires seront lancées contre ceux qui ont publié cette information, a-t-il ajouté.
Cette promptitude de la DGSN à répondre à des rumeurs colportées sur les réseaux sociaux et surtout à menacer de recourir à la justice contre ceux qui sont derrière la publication de ce faux communiqué indique toute la gravité de l'information relayée et partagée sur Facebook. En effet, de nombreux internautes ont directement fait le lien avec les manifestations populaires et l'adhésion, somme toute relative, de certains uniformes bleus de la police, au mouvement de contestation. Que ce soit à Alger, Béjaïa ou encore Sétif, pour ne citer que ces wilayas à titre illustratif, des vidéos ont été postées montrant des policiers portés en triomphe par des citoyens ou scandant les slogans chers à la contestation. Sitôt l'information sur une augmentation des salaires a été publiée, la toile y a vu une tentative de récupération de crainte de voir les services de sécurité rejoindre le mouvement populaire.
D'autres profils ont également partagé des informations sur des mesures disciplinaires à l'encontre des policiers qui ont été filmés en train de sympathiser avec la foule.
Sur cette dernière question, la DGSN n'a pas communiqué, précisant que «la communication avec son personnel est constamment assurée via ses canaux officiels internes». La toile a également salué le rôle de la police dans ce mouvement, estimant qu'elle est restée neutre alors que des appels ont été relayés pour éviter tout contact frontal avec les services de sécurité qui ont pour mission de protéger les lieux symboliques du régime.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.