L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le CR Témouchent accède, Zaouia et le SCAD en stand-by    Migné compte sur son collectif pour contrer l'Algérie et le Sénégal    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Le tournant    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FAF: Kheireddine Zetchi défend son bilan
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 03 - 2019

En prévision de l'AG ordinaire de la FAF, prévue le 26 avril prochain, le président de la FAF, Zetchi Kheireddine, a été l'invité de l'ENTV samedi soir. Une émission consacrée au bilan de ses deux années passées à la tête de la FAF, au cours de laquelle Zetchi a évité les sujets d'actualité. Il s'est contenté de dire que les deux années de gestion de la FAF font partie de l'apprentissage, minimisant ainsi les erreurs commises, telles que le recrutement de l'Espagnol Lucas Alcaraz et Rabah Madjer pour diriger l'équipe nationale.
Il a également évité de parler de la DTN, secouée par une instabilité chronique, refusant de répondre à Hocine Achiou. Le président de la FAF a passé sous silence la contestation contre les arbitres, les affaires de corruption et l'arrangement des matches de football, alors qu'il n'a pas du tout évoqué le phénomène du dopage et de la cocaïne qui gangrène le football national.
Il s'est contenté de dire que la commission de l'éthique de la FAF s'est saisie de l'affaire JSK-OM et qu'elle saisira la justice au cas où un des deux clubs -qui s'accusent mutuellement sur l'arrangement du résultat du match avec la complicité de l'arbitre- présente des preuves matérielles. Zetchi a également fait croire que ses relations avec le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, sont «excellentes» et que les reports injustifiés des matches sont dus à une «pression externe» que subit la LFP. Par ailleurs, Zetchi a laissé entendre que le finale de la Coupe d'Algérie ne pourrait pas se dérouler le 1er mai en raison de la situation qui sévit actuellement dans le pays, alors que le championnat devrait se terminer vers le 20 mai, a-t-il dit.
Par ailleurs et aux dernières nouvelles, les procès-verbaux de l'assemblée générale élective du 21 mars 2017, qui avait vu l'élection de Kheireddine Zetchi à la présidence de la fédération, auraient été ressortis. A l'époque, «l'élection» de Zetchi avait été dénoncée par des présidents de club. Pour rappel, cette «élection» s'était déroulée en deux temps.
La première séance avait été marquée par une forte contestation de la part des présidents de club qui avaient émis des réserves sur la composante de la commission chargée d'organiser les élections. Craignant que cette contestation remette en cause l'opération électorale, le ministère de la Jeunesse et des Sports, qui était dirigé par El Hadi Ould Ali, s'était directement ingéré pour que l'opération se déroule à huis clos. C'est ainsi que «l'élection» s'était déroulée à huis clos, avec la complicité des présidents de club et autres membres de l'AG qui avaient cautionné cette «élection». Pour rappel, Mohamed Zerouati, qui occupait le poste de président de la JS Saoura à l'époque, avait dénoncé ces pratiques, mais la contestation a été immédiatement étouffée. Aujourd'hui, des présidents de club et des ligues ont ressorti les PV de l'AG «élective» qui avait élu Zetchi à la présidence de la FAF et auraient menacé de saisir la FIFA pour contester cette élection. Cet activisme intervient à la veille de l'AGO de la FAF, prévue dans un mois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.