Intoxication au CO : 30 personnes décédées et 273 autres secourues au cours de la première quinzaine de janvier 2020    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    L'ANC réitère son soutien au peuple sahraoui et à son droit à l'autodétermination    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Une importante délégation algérienne à Londres    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    L'idée d'un conseil national unificateur remise en cause    Soufiane Djilali revient sur sa rencontre avec Tebboune    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Almas, 10e président en 7 ans    Quelles conséquences d'un réaménagement irréfléchi ?    Yaïche tire la sonnette d'alarme    La maladresse de la direction usmiste    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    9 activistes ont devant le juge jeudi    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    La part du lion pour Air France et sa filiale Transavia    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ACTUCULT    Khaled Akchout réhabilité dans ses fonctions    "L'état central a montré ses limites"    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Energies renouvelables : Une stratégie globale aujourd'hui devant le Conseil des ministres    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    Crise libyenne: L'Algérie et l'Italie partagent «une vision commune»    La guerre des «boutons»    Un mariage mémorable    La vice-présidence confiée à l'Algérie    Arrestation de 7 individus    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Le smecta déconseillé aux enfants de moins de deux ans !    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    TLS Contact Algérie annonce de nouvelles procédures    Les manifestants dénoncent toute atteinte à l'unité nationale    Un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A quand l'ouverture de l'annexe de l'université des sciences islamiques ? 
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2019

La nouvelle annexe de l'université des sciences islamiques Emir Abdelkader de Constantine, d'une capacité de 2.000 places pédagogiques, tarde à ouvrir ses portes aux étudiants concernés. La réception de cette annexe, située à la nouvelle ville Ali Mendjeli, était annoncée pour la fin de l'année 2018, en prévision de son ouverture lors de l'année universitaire en cours, mais il n'en fut rien. Pis, les travaux semblent s'éterniser, car aucune nouvelle date n'est fixée pour l'achèvement de ce chantier. Et, il est fort probable qu'elle n'ouvrira pas ses portes lors de la prochaine rentrée universitaire, affirme le recteur de l'université des sciences islamiques, Saïd Derradji.
Ce dernier nous a déclaré, hier, qu'il n'a pas les détails quant au taux d'avancement des travaux de réalisation (projet suivi par la DEP), mais il soutiendra que même si la réception de cette annexe devait avoir lieu dans les prochains mois, il est quasiment impossible de l'utiliser dès la prochaine rentrée. « Car, il faudrait encore s'atteler à l'équiper en matériels et mettre en place les équipes administratives et pédagogiques, ce qui n'est pas chose aisée avec le lancement des marchés afférents, notamment », relève notre interlocuteur dans ce contexte.
De notre côté, on a vainement tenté d'en savoir plus sur ce chantier qui sombre dans l'oubli, alors que l'achèvement de ce projet pourrait apporter une bouffée d'oxygène à l'université des sciences islamiques. « Effectivement, dira M. Saïd Derradji, l'ouverture de cette annexe va atténuer la grande pression subie par l'université des sciences islamiques et nous permettra de travailler à l'aise durant la prochaine décennie. »
Rappelons que l'université des sciences islamiques Emir Abdelkader a accueilli au titre de cette année universitaire en cours 1.350 bacheliers et compte aujourd'hui au total 6.735 étudiants, inscrits en licence et en master et répartis sur trois facultés, alors que l'enseignement dans cette institution est encadré par 275 enseignants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.