Lancement d'un nouveau site web    La valorisation des agrumes passe par leur labellisation    Des syndicalistes demandent au président de purger l'UGTA    Boulmerka dénonce la tenue de compétitions sportives à Laâyoune occupée    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    La situation du tennis algérien au menu de la réunion du CE    Les Verts se préparent déjà    La JSK joue sa dernière carte    108 familles relogées dans des appartements neufs    Evaluation des résultats de la coopération algéro-britanique dans le domaine éducatif    Création de 2.902 places pédagogiques et 5 nouvelles spécialités pour la session de février 2020    Découverte de pièces archéologiques à Tébessa    Sortir le livre sur les places publiques    Un document relatant les ères historiques successives    Soudani retrouve les terrains    Les dates de leur procès fixées    L'Algérie donne le ton et rejette toute ingérence étrangère    Plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Un manque de stratégie et de volonté politique    Un dispositif de surveillance déclenché en Algérie    À el aouana (Jijel) pas de perte humaine    L'Algérie perd une place dans l'Indice Transparency    Le ministre de l'Enseignement supérieur s'explique    Tebboune, à coeur ouvert    L'édification d'une Algérie nouvelle exige la contribution de l'élite nationale    Le peuple insiste sur l'édification d'un Etat libre et uni    Une secousse tellurique de magnitude 3.6 enregistré à Jijel    Arsenal : Vers un retour en Liga pour Ceballos, mais pas forcément au Real    Inter Milan : Accord avec Tottenham pour Christian Eriksen    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    NOUVELLES RESSOURCES ENERGETIQUES : Tebboune juge ‘'nécessaire'' l'exploitation du schiste    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    Bouhired décorée par le président tunisien    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    .sortir ...sortir ...sortir ...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les marchés couverts non exploités gérés par l'entreprise du marché de gros: La priorité aux jeunes activant dans l'informel
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 04 - 2019

  Afin de mieux réorganiser l'activité commerciale et lutter contre le marché informel, le wali d'Oran M. Mouloud Chérifi a insisté lors d'une visite d'inspection effectuée lundi au marché de gros des fruits et légumes sur la nécessité de privilégier le dialogue avec les commerçants activant de manière informelle. Le but est d'inciter ces derniers à rejoindre les 26 marchés couverts dont la gestion a été confiée à l'entreprise du marché de gros d'El kerma. Il est question selon le wali d'Oran d'ouvrir les portes du dialogue avec ces commerçants en leur accordant toutes les facilités afin qu'ils puissent insérer le circuit légal de l'activité et répondre ainsi aux attentes des consommateurs.
Cette opération va permettre de lutter contre les points noirs constatés dans plusieurs quartiers. Ainsi et en prévision du mois de ramadhan, l'ouverture de ces marchés couverts vient s'ajouter aux 80 nouveaux marchés temporaires et occasionnels qui seront créés dans plusieurs cités et agglomérations de la ville d'Oran.
Dans ce registre, des directives ont été données aux maires pour désigner les terrains d'emplacement de ces tentes qui abriteront ces marchés temporaires durant le mois de ramadhan. Pour la réussite de cette opération, il a été jugé utile d'associer les comités de quartiers, indique-t-on.
Ces marchés feront l'objet d'un suivi et d'un contrôle régulier de la part des services de la direction du commerce.
Ces enceintes vont créer quelque 3 000 emplois, de quoi donc résorber le chômage et rapprocher la prestation du consommateur notamment dans les nouvelles cités.
D'autre part, le wali d'Oran a confié l'approvisionnement de ces marchés temporaires au marché de gros, seul fournisseur de tous les produits entre fruits et légumes, ce qui permettra donc d'assurer la fluidité du circuit commercial et de garantir sa régulation. Notons par ailleurs, que le circuit économique de la wilaya d'Oran a été renforcé de 23 projets dont trois ont été réalisés sur budget de la wilaya alors que le reste a été attribué dans le cadre du marché de gré à gré à Batimetal par les pouvoirs publics. La direction du commerce avait réalisé les travaux de réhabilitation de 25 marchés couverts à travers le périmètre d'Oran. Cette opération visant à préserver ces marchés de la dégradation a été initiée en application des directives du ministère de tutelle. En 2012 l'opération d'assainissement de la voie publique initiée par les pouvoirs publics a permis d'éradiquer cent quatre (104) sites de commerce informel. Quelque 1800 intervenants devaient être insérés dans le circuit légal notamment dans des marchés de proximité sachant que les autorités locales ont prévu de réaliser ces enceintes commerciales dans les cités et les quartiers de la ville et ce afin de lutter efficacement contre le fléau de l'informel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.