Monchi veut Bensebaini au FC Séville    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Les prix des fruits et légumes ont baissé de 30 à 40%    Les députés FLN tentent la manière forte    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Benbitour interdit de débat à M'sila    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Une saison à blanc pour le WO Boufarik    Le duel jusqu'au bout !    Matthäus : «Bentaleb est un joueur exceptionnel, sa saison reflète celle de Schalke»    La rue face aux contradictions du système    Les soutiens encombrants de Gaïd Salah    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Bientôt un nouveau procès    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    Tadjine el kemmoun    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    El Tarf : L'APW dans une bulle    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Volleyball - Coupe d'Algérie - Demi-finales: Le GS Pétroliers en favori    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    LG partage un Iftar avec la presse nationale    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le gouvernement pris en étau    Trump ira en Irlande en juin    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    Le MC Oran exposé à la saignée    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    Royaume-Uni et Italie : Vers des séismes politiques ?    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les marchés couverts non exploités gérés par l'entreprise du marché de gros: La priorité aux jeunes activant dans l'informel
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 04 - 2019

  Afin de mieux réorganiser l'activité commerciale et lutter contre le marché informel, le wali d'Oran M. Mouloud Chérifi a insisté lors d'une visite d'inspection effectuée lundi au marché de gros des fruits et légumes sur la nécessité de privilégier le dialogue avec les commerçants activant de manière informelle. Le but est d'inciter ces derniers à rejoindre les 26 marchés couverts dont la gestion a été confiée à l'entreprise du marché de gros d'El kerma. Il est question selon le wali d'Oran d'ouvrir les portes du dialogue avec ces commerçants en leur accordant toutes les facilités afin qu'ils puissent insérer le circuit légal de l'activité et répondre ainsi aux attentes des consommateurs.
Cette opération va permettre de lutter contre les points noirs constatés dans plusieurs quartiers. Ainsi et en prévision du mois de ramadhan, l'ouverture de ces marchés couverts vient s'ajouter aux 80 nouveaux marchés temporaires et occasionnels qui seront créés dans plusieurs cités et agglomérations de la ville d'Oran.
Dans ce registre, des directives ont été données aux maires pour désigner les terrains d'emplacement de ces tentes qui abriteront ces marchés temporaires durant le mois de ramadhan. Pour la réussite de cette opération, il a été jugé utile d'associer les comités de quartiers, indique-t-on.
Ces marchés feront l'objet d'un suivi et d'un contrôle régulier de la part des services de la direction du commerce.
Ces enceintes vont créer quelque 3 000 emplois, de quoi donc résorber le chômage et rapprocher la prestation du consommateur notamment dans les nouvelles cités.
D'autre part, le wali d'Oran a confié l'approvisionnement de ces marchés temporaires au marché de gros, seul fournisseur de tous les produits entre fruits et légumes, ce qui permettra donc d'assurer la fluidité du circuit commercial et de garantir sa régulation. Notons par ailleurs, que le circuit économique de la wilaya d'Oran a été renforcé de 23 projets dont trois ont été réalisés sur budget de la wilaya alors que le reste a été attribué dans le cadre du marché de gré à gré à Batimetal par les pouvoirs publics. La direction du commerce avait réalisé les travaux de réhabilitation de 25 marchés couverts à travers le périmètre d'Oran. Cette opération visant à préserver ces marchés de la dégradation a été initiée en application des directives du ministère de tutelle. En 2012 l'opération d'assainissement de la voie publique initiée par les pouvoirs publics a permis d'éradiquer cent quatre (104) sites de commerce informel. Quelque 1800 intervenants devaient être insérés dans le circuit légal notamment dans des marchés de proximité sachant que les autorités locales ont prévu de réaliser ces enceintes commerciales dans les cités et les quartiers de la ville et ce afin de lutter efficacement contre le fléau de l'informel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.