La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 07 - 2019

Après le relogement, en trois phases, des 529 familles qui résidaient dans le plus grand bidonville ‘Sidi-Ahmed' de la ville de Remchi (56.000 habitants), les 71 familles restantes des 600 habitats précaires ont été, à leur tour, prises en charge, hier, par les autorités locales, dans le cadre de l'achèvement de la dernière opération de résorption de l'habitat précaire dans cet important site. Les concernés ont été relogés dans la nouvelle cité des 850 logements, située à proximité de l'hôpital et ce, en présence du chef de la daïra de Remchi, Maâmar Smail, du directeur des Travaux publics, Radjaâ Mohamed, du directeur des Ressources en eau, Meksi Abdelkader, du président de l'APC de Remchi, Chérifi Abdelkrim ainsi que d'un grand nombre de responsables des services du Logement, de l'Urbanisme, de l'OPGI et des Forêts. Les engins et camions des entreprises de la Société d'étude et de réalisation d'ouvrages d'art de l'Ouest (SEROR), de la Société générale d'étude et de réalisation hydraulique (SOGERHWIT), la Société de terrassement, d'aménagement et de revêtement routier (STARR) et de l'Office national d'assainissement (ONA), ont été mis en place aux premières heures du matin pour entamer les opérations de démolition des baraquements et gourbis, le déblaiement et le transport des gravats et le nivellement entier des terrains dégagés des amas de détritus et ce, en présence d'un dispositif sécuritaire placé pour la circonstance. Selon un ingénieur de l'Urbanisme, cet important site qui enlaidissait le paysage urbain de cette agglomération, a été assaini, aujourd'hui, et pourra, désormais, abriter des espaces verts et des espaces de jeux pour enfants, ce qui permet, selon lui, de passer de la notion de ghetto à celle de quartier équipé où il fait bon vivre.
A la cité des 850 logements, les nombreuses familles ont été prises en charge dans une ambiance féerique à l'occasion de ces déménagements vers ce centre urbain doté de toutes les commodités de la vie (eau, gaz, électricité, réseaux divers, voirie, espaces verts, mobilier urbain élégant, espaces de jeux pour enfants). Des femmes s'attelant aux rangements de leurs mobiliers ou d'autres lavant le parterre de leurs nouveaux appartements ont poussé des youyous qui donnaient la chair de poule. Journalistes, photographes, cameramen et techniciens de l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) réquisitionnés pour le besoin de cette opération accompagnaient tous les nouveaux locataires de ces logements flambant neufs. Selon le chef de la daïra de Remchi, une autre opération similaire de recasement de 250 familles, à la nouvelle cité des 500 logements RHP est programmée vers la fin de l'année en cours, à Sidi Ahmed. Ainsi, l'éradication touchera les sites de Sidi Ahmed (106 habitats précaires), AMT (35 habitats précaires), Haouch Sidi Driss (12 habitats précaires), Djemaâ et Fékirina (45 habitats précaires), Oued Namous (42 habitats précaires) ainsi qu'une dizaine d'autres sites individuels situés dans la ville de Remchi.
Le chef de la daïra de Remchi a, en outre, indiqué que des études sont en cours pour la création d'un lotissement de 279 lots sociaux au lieu-dit ‘Snaouber' qui se trouve à la sortie nord de la ville de Remchi. Des études viennent d'être également lancées pour la création de micro-lotissements (850 lots) dans les enclaves et poches du périmètre urbain de cette agglomération dynamique, située à 20 km, au nord du chef-lieu de la wilaya de Tlemcen. D'ici là, patience pour les familles qui attendent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.