Energie solaire: Tebboune ordonne le lancement du projet de réalisation de 1.000 mégawatts    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Liga : Le Barça ejecté de la course au titre    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Allez Chabab zoudj !    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Nouvelle opération de déstockage    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Eternels atermoiements    Les Kabyles en conquérants    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intempéries: Des morts, des inondations et des dégâts
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 09 - 2019

  Les dernières pluies qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays ont fait des morts, entraîné des inondations, des dégâts et des familles sinistrées.
Selon un point de situation de la Protection civile, les secours sont intervenus à travers plusieurs wilayas pour des opérations de sauvetage des personnes cernées par les eaux et des opérations d'épuisement des eaux pluviales, souligne un communiqué transmis à l'APS.
C'est à l'est du pays où le bilan est lourd. En effet, les pluies diluviennes ont fait des morts et des dégâts matériels suite aux inondations affectant de nombreux quartiers et commerces et endommageant des infrastructures et des routes. Ainsi à Mila, le corps d'une femme âgée de 28 ans, qui avait été emportée par les crues lundi passé alors qu'elle se trouvait dans un véhicule de tourisme en compagnie d'une autre personne, a été retrouvé jeudi. Dans la wilaya de Guelma, le corps d'une personne emportée par les fortes pluies a été retrouvé, jeudi, dans la région de "Ain Arko", dans la commune de Tamlouka, tandis qu'une famille de trois membres, piégée par les eaux, a été secourue dans cette même région. La commune de Tamlouka et celle de Ain Makhlouf ont enregistré de fortes averses de pluie accompagnées de grêle dans la nuit de mercredi à jeudi, inondant les routes, les habitations, les commerces et l'entrée des immeubles.
La wilaya de Souk Ahras a également été le théâtre d'inondations dans la nuit de mercredi à jeudi. Un homme de 40 ans a été emporté par les eaux alors qu'il se trouvait à bord d'un véhicule de tourisme dans la mechta "Dek Nessouf" de cette même localité. La wilaya d'Oum El Bouaghi n'a pas été épargnée. Des institutions publiques telles que le centre pour personnes âgées, l'hôpital Mohamed Boudiaf, le CEM Bentebibel et le siège de la BADR, en plus de la mosquée Abou Dhar El Ghafari et l'ancienne mosquée du chef-lieu de wilaya, ont été inondées et les eaux se sont infiltrées dans plusieurs demeures situées dans les communes de Ain Babouche, Ain Fakroun, de même que des fermes agricoles dans la commune de Ksar Sbihi. Plusieurs routes de la wilaya ont été endommagées par les fortes pluies, dont plusieurs axes dans la ville d'Oum El Bouaghi.
D'importants dégâts au Centre
A Alger, une jeune fille de 21 ans, sauvée jeudi par les éléments de la Protection civile après avoir été piégée dans sa voiture par les inondations à Bir Mourad Raïs est décédée hier matin, a indiqué le chargé de la communication à la Direction générale de la Protection civile, le capitaine Nassim Bernaoui. Le capitaine Bernaoui a confirmé à l'APS "le décès, vendredi vers 04:00, de la jeune fille de 21 ans, sauvée jeudi par les éléments de la Protection civile dans la commune de Bir Mourad Raïs après avoir été piégée dans sa voiture par les inondations".
Dans la commune de Bab Ezzouar, une personne coincée à bord d'un véhicule dans la trémie a été sauvée. "Plusieurs opérations d'épuisement des eaux pluviales infiltrées dans plusieurs habitations et édifices publics de différents quartiers des communes de Hydra, Sidi M'hamed (habitations et bouches de métro), place des Martyrs (habitations et bouches de métro), Cheraga, Bab El Oued, Baraki et Alger-centre", indique la Protection civile. Les rues étaient submergées par les eaux de pluies qui ont également entravé le trafic routier, notamment au niveau de l'échangeur est-ouest de la capitale (Benaknoun-Zeralda), Bab Ezzouar et l'aéroport.
Dans la wilaya de Médéa, le passager d'un véhicule, emporté par les eaux en furie de Oued El Maleh, a été repêché vivant hier matin par les sauveteurs de la Protection civile. L'homme qui est resté bloqué à l'intérieur d'un véhicule utilitaire, pris au piège au milieu de la crue de Oued El Maleh, après la rupture de l'ouvrage d'art qui relie entre Berrouaghia et Sidi Naamane, sur la route nationale N.18, a été retrouvé sain et sauf, à 5 km du lieu de sa disparition, a indiqué la même source. Deux autres passagers de ce même véhicule ont réussi à sortir des eaux et alerté les secouristes, les occupants de ce véhicules ne s'étaient pas rendu compte de l'effondrement du petit pont qui travers l'oued et avaient continué à rouler malgré la crue. La circulation automobile entre le tronçon routier de la route nationale N.18 reliant Berrouaghia et Beni-Slimane a été déviée, hier vendredi matin, après l'effondrement du pont.
Dans la wilaya de Bouira, des dégâts ont été enregistrés et des dizaines de familles sinistrées ont été recensées. Une personne a été sauvée suite à un glissement de terrain dans un atelier de construction à la cité Cadette. Des infiltrations d'eaux dans les maisons et locaux commerciaux ont causé d'importants dégâts. C'est le cas du Haouch Ben Abdelaziz de l'ancien centre-ville de Bouira, ainsi que des cités 140, 80 et 338, le lotissement Amar Khoudja et le quartier de la Cadat, où la route a complètement été fermée, a-t-on constaté.
Au quartier de la Cadat, un arbre s'est abattu écrasant un véhicule stationné sur le parking mitoyen. A Sour El Ghouzlane (Sud de Bouira), les habitants de la cité El Aifaoui ont passé une nuit difficile en raison des infiltrations des eaux à l'intérieur de leurs habitations, ce qui a nécessité l'intervention des unités de la Protection civile pour les aider à évacuer les eaux pluviales. Les habitants de la cité Souaria relevant de la commune d'El Hachimia ainsi que celle de Tizi El Bir dans la commune de Lakhdaria ont vécu le même sort. Les pluies torrentielles ont causé une coupure du courant électrique dans toutes ces cités et communes et endommagé plusieurs maisons et matériels, selon les services de la Protection civile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.