Le taux d'inflation à 1,8% en février    Prolifération des abattoirs clandestins: Saisie de près de 6 q de viande impropre à la consommation à Es-Senia    Une panne technique dans deux postes transformateurs à Hassi Ameur: Coupure prolongée du courant électrique à Oran et plusieurs wilayas de l'Ouest    Les cygnes blancs de 2020    Le confinement fait polémique    Blida: Le décompte macabre continue    L'Algérie reçoit un premier lot d'aide médicale de la Chine    L'ESPRIT ET LE CŒUR    La leçon d'humilité    Quelques bonnes adresses pour être livré à domicile    La Russie ouvre la porte à un accord avec l'Opep    La Russie annonce un nouveau traitement    "Aidez-nous en restant chez vous"    30e nouveau membre de l'Otan    Les règles de conformité fixées    AFFAIRE DU PROCUREUR ADJOINT DE TIARET : Le Syndicat national des magistrats réagit    La direction d'Al Nasr dément tout contact avec Feghouli    Coronavirus - Ancelotti : "J'espère que cela nous changera tous"    45 nouveaux cas confirmés, dont 03 décès en Algérie    MOSTAGANEM : La gendarmerie saisit 10 quintaux de blé tendre    LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Chorfi appelle au respect des règles de prévention    COUR D'ALGER : Le Parquet général exclut l'atteinte de Karim Tabbou d'un AVC    Palestine: attachement à la terre et lutte jusqu'à la libération de la patrie    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Accidents de la circulation: 12 morts et 15 blessés durant les dernières 48 heures    L'Union des ordres des avocats dénonce "une violation flagrante des lois"    "Karim Tabbou souffre d'une paralysie partielle"    "C'est un acharnement politico-judiciaire"    Pour cause de la pandémie du Covid-19 : Le trafic aérien suspendu à 95% en Afrique    Tunisie : Le coronavirus n'a pas empêché les tensions entre les trois présidences    L'AIE tacle l'Arabie Saoudite et la Russie    Hamid Bessalah désigné président du conseil d'administration    Sofiane Nechma. Entraîneur de l'USM Blida : «Je reviens de loin»    Le MCO retournera à Bouakeul    NA Hussein Dey : Le Cas de l'entraîneur Bouali en stand-by    Expositions et concours en un clic !    "Night in Zeralda", un tube immortel    À la découverte de l'Opéra de Paris    Evènement marquant de la révolution à Constantine : Le procès du groupe des 21    Maison de la culture de Aïn Témouchent : Création d'une plateforme électronique pour les enfants    INSTINCT ET SOLIDARITE    Pour ceux qui le souhaitent: Un vol pour rapatrier «des citoyens américains» d'Algérie    Pandémie Covid-19: the year after!    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    Belfodil partira en finde saison    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Illustration d'activités gouvernementales: les médias instruits d'"éviter" les archives    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue 1 - Match retard PAC - USMBA: Encore une bourde de la LFP !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 11 - 2019

  Encore une maladresse à mettre à l'actif de la LFP présidée par Abdelkrim Medouar. En effet, la structure chargée de la gestion du championnat professionnel des Ligues 1 et 2 s'est de nouveau « illustrée » par la politique de « deux poids deux mesures » qu'elle a à maintes fois préconisé. Dans ce contexte, le report du match PAC - USMBA, comptant pour la mise à jour de la 9ème journée de Ligue 1, en raison de la présence du joueur du Paradou AC Adem Zorgane en sélection nationale, a été diversement interprété et prête à confusion. Pour rappel, la LFP avait refusé de reporter le derby MCA - USMA, programmé de la mise à jour de la 4ème journée, également en pleine date FIFA comme celui du match PAC - USMBA, alors que le club usmiste avait un joueur convoqué en sélection libyenne, Ellafi et cinq internationaux militaires. Deux cas similaires gérés pourtant différemment. En tout cas, cette décision conforte la décision des dirigeants de l'USMA qui ont refusé de jouer face au MCA et prouvent qu'ils sont sur la bonne voie sur le plan réglementaire. Cette nouvelle polémique sur la programmation contestée de la ligue de football professionnel a donné lieu à beaucoup de spéculations.
Explications du président de la LFP, Abdelkrim Medouar, dans une chaîne privée, sur ces décisions plus ou moins contradictoires. Pour lui, « on ne peut pas comparer le report du derby MCA - USMA avec le report du match PAC - USMBA. Nous avons programmé le derby après avoir demandé autorisation du bureau fédéral pour le faire jouer lors des dates FIFA » a-t-il déclaré. Mais le bureau fédéral est-il habileté à transgresser l'article 29 alinéa 3 du règlement du championnat professionnel ? Pourtant, à la FAF, on précise bien que « le championnat de Ligue 1 s'arrête lors des dates FIFA... ». Même si c'était une « autorisation exceptionnelle de la fédération, la LFP a-t-elle respecté l'exception ? Les deux clubs, MCA et USMA, ont été consultés avant la programmation de ce derby ? C'est la question qui se pose. Pourquoi avoir programmé et maintenu le derby MCA - USMA en dépit de la présence du libyen Ellafi avec sa sélection durant les dates FIFA du mois d'octobre dernier ? En plus d'Ellafi, les Usmistes étaient privés de pas moins de cinq joueurs internationaux, retenus dans différentes sélections nationales, Sifour, Hamra, Khemaïssia, Benhamouda et Belarbi, retenus en sélection militaire qui participait aux Jeux mondiaux en Chine. Se sentant bafouée dans ses droits, l'USMA avait boycotté le match, ce qui lui a coûté tout un arsenal de sanctions : perte de match, défalcation de trois points, amende d'un million de dinars avec en plus retenue de sa quote-part des droits TV. Abdelkrim Medouar explique que cette fois-ci, sa structure n'a pas consulté le bureau fédéral. « Nous avons demandé à l'USMA de disputer la rencontre en retard face au PAC, la direction usmiste a refusé pour cause des dates FIFA du mois de novembre. Cela nous a poussés à programmer PAC - USMBA durant les dates FIFA avant que la direction du PAC ait refusé de jouer pour cause de convocation de Zorgane » a-t-il déclaré. Mais, pourquoi avoir refusé ce droit à l'USMA ? Pourquoi avoir transgressé la réglementation lors du derby algérois ? Ceci sans oublier la non-programmation au moment opportun du match CRB - ASO sans aucune raison valable. Encore plus, la LFP a-t-elle le droit d'enfreindre l'ordre chronologique ? Pourquoi s'acharne-t-on à programmer PAC - USMBA (mise à jour de la 9ème journée) avant celui du PAC - USMA de la 6ème journée ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.