PSG: Leonardo ne serait pas passé à l'action pour Neymar !    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune achève sa visite d'Etat au Royaume d'Arabie saoudite    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    Rassemblement de protestation des Patriotes    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 01 - 2020

C'est en présence du ministre du Commerce, Kamel Rezig, que la Chambre de commerce de la wilaya de Blida a organisé avant-hier une journée d'information consacrée aux nouvelles mesures introduites la loi de finances 2020. Lors de son intervention, le ministre a annoncé qu'une carte nationale des produits sera bientôt mise en place en collaboration avec les secteurs concernés. Cette carte permettra d'avoir une banque de données fiable et à jour de tous les produits fabriqués en Algérie afin de les protéger d'une concurrence déloyale provoquée par les produits d'importation. « Nous mettrons en place les mesures adéquates pour bien protéger la production nationale contre la concurrence déloyale, mais il faudrait que les prix et la qualité ne changent pas » a affirmé le ministre. Il continua en rappelant que : « ces mesures ne doivent en aucun constituer une arme entre les mains des producteurs nationaux pour spéculer sur ces produits, comme cela s'est fait ces dernières années ». Concernant les différentes mesures de la LF 2020, il a estimé qu'elles sont encourageantes comme la protection des droits sociaux, la suppression partielle de la loi 49/51 qui a pour objectif principal d'encourager et de dynamiser l'investissement étranger. La LF 2020 prévoit aussi la mise en place d'une stratégie nationale encourageant l'exportation: «tout le monde sait qu'on ne peut pas exporter nos produits hors hydrocarbures sans mettre en place une stratégie qui permette aux exportateurs de maîtriser les techniques y afférentes » ajoute le ministre qui précise que l'exportation est d'abord un savoir-faire qu'il faut posséder et maîtriser. Il rappelle avec amertume que l'Algérie, qui a de grandes potentialités, est quasiment absente dans les marchés arabe et africain, avant de lancer: «l'Etat a pris l'engagement d'accompagner et de soutenir les exportateurs algériens à conquérir ces marchés, nous sommes là pour vous ». Le ministre estime aussi que les 43 laboratoires de contrôle en cours de réalisation à travers la quasi-totalité des wilayas du pays contribueront à assainir la situation et, après leur entrée en fonctionnement, aucun produit national ou d'importation ne sera mis sur le marché sans une autorisation délivrée par ces laboratoires.
En marge de la journée d'information, le ministre annonce que des mesures radicales seront prises contre les commerçants qui vendent le sachet de lait plus cher que le prix fixé par l'Etat, soit 25 DA. Il a en effet mis à l'index tous les distributeurs et revendeurs qui spéculent sur ce produit vital subventionné par l'Etat et leur a donné un ultimatum d'une semaine pour revenir à plus de sagesse. Après cela, le ministre menace de frapper d'une main de fer pour faire respecter les lois de la République : « le lait est un produit de première nécessité et ne doit subir aucune pression, son prix est fixé par l'Etat pour permettre surtout aux classes défavorisées et moyennes de s'en procurer » estime-t-il. Questionné sur la quantité de lait insuffisante mise sur le marché, le ministre rappelle qu'avec la spéculation qui se pratique, il est difficile d'affirmer qu'il y a insuffisance dans la quantité mise sur le marché car il faudrait d'abord éliminer cette pratique qui dérègle complètement le marché. Il annonce aussi plusieurs mesures pour réguler la distribution du lait et éliminer tous les distributeurs et commerçants qui dépasseraient le prix de 25 DA le sachet en pratiquant un contrôle strict, les agents travailleront jusque tard dans la nuit pour traquer ceux qui pratiquent la spéculation sur le lait en sachet.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.