139 nouveaux cas confirmés et 25 nouveaux décès enregistrés (Actualisé)    Real Madrid: son avenir, Modric a tranché    Décès de Kheddad: un combattant infatigable pour les droits du peuple sahraoui    Kheddad a joué un rôle fondamental dans la bataille juridique du Polisario    Biologie médicale: nécessité de création d'un réseau national de laboratoires accrédités    Benbouzid réitère "la gratitude" de l'Algérie à la Chine pour son aide face au Covid-19    Oran: fin de confinement au complexe des "Adalouses"    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Coronavirus : facilitations exceptionnelles à l'importation des matières premières nécessaires    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Vers une plus forte chute de la demande    Abdelhafid Benchebla. Boxeur algérien (91 kg) : «Mon rêve : décrocher une médaille aux JO et passer en professionnel»    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    "La reprise du Calcio ? Il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit"    CSC : Les blessés se remettent sur pied    JS Kabylie : Solidarité avec le personnel médical    Les stations d'essence prises d'assaut à Alger    Vers un nouvel ordre mondial    Appel à la libération des détenus d'opinion    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie    Les f et les e 5, la theorie du 100e singe    LA FORCE DES LOBBYS    Tlemcen: «Il n'y aura pas de pénurie de fruits et légumes»    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    El Kala: Un mandataire de poissons se fait subtiliser 32 millions de cts    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Prolongation de la suspension des vols jusqu'à nouvel ordre    L'ambassade de Chine en Algérie réagit    "Il y a quelques malades qui, symptomatiquement, sont bien"    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour faire face à la grève: Air Algérie affrète deux avions et recrute de nouveaux personnels navigants
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 02 - 2020

«Nous avons eu recours à la location de deux avions et à l'embauche de nouveaux personnels de bord pour contrer la grève» a déclaré, hier, Amine Andaloussi lors d'une émission de la radio Chaîne 1. Ces recrutements ont permis à la compagnie nationale «d'assurer 60% des vols», a ajouté le porte-parole d'Air Algérie. Hier mercredi, la grève des personnels navigant et commercial (PNC) était à son troisième jour. En fin de journée aucun accord n'avait été trouvé entre les grévistes et la direction de la compagnie. L'invité de la Chaîne 1 a dénoncé cette grève la qualifiant d'illégale, affirmant qu'il a eu connaissance «du communiqué portant revendications socio-professionnelles» des PNC «via les réseaux sociaux». Par ailleurs, on apprend que le nombre de PNC suspendus à titre conservatoire a augmenté depuis lundi dernier. Ainsi, toujours selon le porte-parole d'Air Algérie, «après la décision de justice qui a déclaré illégale la grève des PNC, nous avons suspendu, à titre provisoire 82 des travailleurs qui n'ont pas rejoint leur lieu de travail, sachant que le nombre d'hôtesse de l'air et de stewards, au sein de la compagnie aérienne est de 1.100, répartis sur 56 avions».
Pour rappel, la grève des PNC a été initiée, lundi dernier, par le SNPNCA (Syndicat national du Personnel navigant commercial algérien). Le débrayage a provoqué de «grandes perturbations ainsi que l'annulation de plusieurs vols». Le président du SNPNCA avait déclaré, à l'APS, que «les revendications des PNC ne sont pas d'ordre matériel, mais d'ordre social pour l'amélioration des conditions du travail et la gestion des ressources humaines et des équipements», faisant état d'un volume horaire de travail non conforme aux standards internationaux et d'un manque des conditions adéquates sur le lieu du travail.
Au sujet du volume horaire, Amine Andaloussi a précisé hier à la radio que la moyenne est de «60 heures par mois» pour les PNC. Le porte-parole de la compagnie a également précisé qu'«il existe actuellement à Air Algérie 25 syndicats». «Nous recevons leurs représentants sur des périodes programmées sur l'année. Si on reçoit un syndicat par mois, il en restera 13 à recevoir l'année suivante. C'est pour vous permettre de saisir que la situation n'est pas aisée. Cependant les portes du dialogue sont toujours ouvertes». Sur un autre registre, le porte-parole d'Air Algérie a estimé que le projet de la compagnie Air France et ses filiales de se redéployer en Algérie, à travers «un important plan d'investissement qui comprend 17 vols par semaine» entre les 2 pays, «cible directement les activités de la compagnie aérienne nationale». Selon lui, pour affronter cette forte concurrence, notamment des filiales low-cost d'Air France, il est nécessaire d'assurer la stabilité de la compagnie nationale. Ajoutant que cette grève, au-delà des pertes financières qu'elle a engendrées, a entamé sérieusement la confiance des usagers d'Air Algérie. «En constatant ces débrayages répétés, le voyageur algérien peut facilement se détourner de la compagnie nationale vers les compagnies concurrentes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.