OPEP : l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole    LUTTE CONTRE L'INFORMEL ET LA SPECULATION : Les commerçants sommés de déclarer leurs entrepôts    POUR LES ABONNES DE BLIDA : Aucune coupure d'internet jusqu'au 19 avril    Pas de date butoir pour la LDC selon le démenti de l'UEFA    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE : Ouadjaout annonce une mouture de plan de contingence    PREMIER MINISTERE : Reprise de certaines activités commerciales    Covid-19 : Nouveau bilan à Sétif    MOYENS DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS : Arrivage à Alger de la première commande de 8,5 millions de masques    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    Alger: les Autorisations exceptionnelles prorogées suite au rallongement des horaires de confinement    Oran : concours du meilleur conte pour enfants sur Internet    Angleterre : Southgate donne l'exemple aux joueurs de Premier League    Football : vers un retour de Slimani à Lisbonne    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Les journées internationales reportées à fin mai    Ronaldinho emprisonné depuis un mois    Les DAB ne fonctionnent pas tous à Alger    4 hirakistes relaxés    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Approvisionnement en sucre et huile à Constantine : Des rumeurs de pénurie provoquent la panique    Trois banques publiques fin prêtes    "La vie du président déchu est un roman à rebondissements"    Lancement du premier salon virtuel de la photographie    Des avocats africains déposent une plainte contre Jean-Paul Mira    Décès du chanteur américain Bill Withers : L'une des plus voix de la soul    Lettre ouverte de l'UNESCO en réponse à l'annonce d'un projet de construction sur le site archéologique de Nahr el Kalb au Liban    Le coronavirus peut-il affecter les hommes plus que les femmes ?    IS Tighennif - Ismaïl Abdelhamid (Président) : «Notre objectif est atteint»    Producteurs de boissons: Appel à des mesures urgentes pour éviter des pénuries    Opérations coup de poing, une cinquantaine d'arrestations    RENAISSANCE HUMAINE    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Les feuilles de l'automne    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    L'infrangible lien…    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    La chute de la maison Bouteflika    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 02 - 2020

Aujourd'hui et demain, la Ligue des champions captera de nouveau l'attention des férus de bon football et d'émotions fortes. Et, au vu des affiches figurant au programme, il ne manquera ni l'un ni les autres. Huit formations aux styles différents vont se donner la réplique dans l'espoir, pour chacune d'elles, de bien entamer cette campagne de la phase éliminatoire, le résultat de l'aller étant parfois primordial. Globalement, il s'agit de confrontations entre Latins et Anglo-Saxons lesquelles ont donné lieu par le passé à de superbes spectacles. Ce soir, Naples et Barcelone vont s'affronter de nouveau, tout indique que le Barça est un peu mieux loti que son adversaire grâce à un Messi au sommet de son art. Qu'en sera-t-il ce soir ? Pour tenter de répondre à cette question, il faut tenir compte de leurs situations actuelles. Celle du Napoli n'est guère brillante puisqu'il est carrément largué en Série A par les grosses cylindrées alors que, ces dernières saisons, c'est Naples qui a tenu la dragée haute à la dominatrice Juventus. Autre donnée à prendre en considération : le parcours en phase de poules. Les Napolitains, après avoir battu Liverpool, ont été devancés par ce dernier, gagnant trois matches et fait trois fois match nul, avec sept buts inscrits pour quatre encaissés avec, comme autres participants, Salzbourg et Genk.
côté du Barça, c'est plus contrasté avec une première partie en Liga en dents de scie, mais qui vient de s'installer en tête après la chute de Real à Levante.
Les Catalans sont portés par leur capitaine Messi, dont les dernières statistiques laissent rêveurs avec l'implication sur 1.002 buts, entre ceux qu'il a inscrits et les dernières passes. « Les hommes mentent, mais pas les chiffres », a-t-on coutume de dire. A Naples, l'entraîneur Setien va appliquer sa tactique favorite, en 4-4-2 à l'extérieur, ce qui signifie qu'un des trois attaquants débutera sur le banc. Ce sera entre Griezmann et Ansu Fati, Messi étant évidemment indiscutable. Roberto blessé, le coach barcelonais n'aura que l'embarras du choix au milieu avec les De Jong, Buquets, Arthur, Vidal et Rakitic. Quant à Alba, il sera suppléé par Junior Firpo. De son côté, Naples misera sur ses attaquants pour aller inquiéter le gardien du Barça. Autre point à prendre en considération : au terme d'un sondage établi avant le coup d'envoi de la compétition. Le FC Barcelone figurait en tête devant le Paris SG, Liverpool, Juventus et Man City, alors que Naples n'a recueilli aucune voix.
Pour les pronostiqueurs, le duel Chelsea - Bayern est un véritable casse-tête, car ces deux équipes sont en forme actuellement. Chelsea commence à assimiler la méthode de son entraîneur Franck Lampard. En dépit du forfait de son « poumon » N'golo Kanté, la formation londonienne est au point, comme l'a illustré sa récente victoire contre le Tottenham de Mourinho. Avec Zuma, Azpilicueta, Alonso et Rüdiger, le secteur défensif est de qualité, et il en est de même en attaque. Mais la tâche de Chelsea ne sera guère aisée avec un Bayern expérimenté et sûr de ses forces. On s'attend donc à un mano-à-mano des plus incertains.
- Zidane - Guardiola, l'autre duel
La journée de mercredi est attendue avec impatience, pour la bonne raison où figure à l'affiche un choc absolument excitant pour plusieurs raisons. Le Real, recordman des trophées, voudra faire oublier sa piteuse élimination de la saison écoulée par l'Ajax. Au nom d'un prestigieux passé, les Madrilènes tiennent coûte que coûte à écarter Manchester City de leur route. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, le team anglais étant un rival de premier ordre. Largement distancés en Premier League par Liverpool, les Citizens, avec leur armada de grands joueurs, peuvent faire déjouer les Merengues qui seront privés des services de deux attaquants, Hazard et Rodrigo. En outre, le revers subi samedi face à Levante fait planer le doute sur la forme actuelle des hommes de Zineddine Zidane, toujours très diplomate dans ses conférences face à la presse. Bousculé par les journalistes sur les deux récentes mauvaises prestations, Zidane a botté en touche : « Il n'y a rien à expliquer ! C'est comme ça, c'est le football ! » Devancé en phase de poules par Paris SG, le Real aura fort à faire face à l'équipe de Guardiola. Les duels Mahrez - Mendy, Carvajal - Sterling, Benzema - Otamendi, Modric - De Bruyne et Aguero - Varane, pimenteront ce débat pas comme les autres. Face à une équipe anglaise offensive, Zidane aura l'arme du contre pour prendre une option avant le retour à Manchester. Est-ce qu'on exagère lorsqu'on dira que ce choc est interdit aux cardiaques ? Autrement plus déséquilibré s'annonce le match entre Lyon et la Juventus. Effectivement, l'équipe lyonnaise est loin de répondre à l'attente de ses responsables et de son public. En fin de compte, et malgré quelques individualités de talent comme Dembélé, Aouar, Denayer et la nouvelle pépite de 16 ans, Rayan Cherki, Lyon est distancé en Ligue 1 par des adversaires aux effectifs plus modestes.
Certains médias français estiment que l'OL est limité, tandis que d'autres pensent que le discours de l'entraîneur Rudi Garcia ne passe pas. Alors, comment les Lyonnais vont-ils s'y prendre pour battre la Juventus ?
La « Vieille Dame » possède de gros arguments avec Cristiano Ronaldo, Dybala, Higuain, Douglas Costa en attaque, alors qu'en défense Alex Sandro, Bonucci, De Light et Danilo veillent au grain. La différence des niveaux constitue à elle seule une attraction, et tout indique que le « Parc OL » sera plein mercredi comme un œuf, car il accueille un visiteur de première grandeur, en fait un des favoris de cette édition.
Aujourd'hui à 21h00
Chelsea - Bayern Munich
Naples - FC Barcelone
Mercredi à 21 h 00
Lyon - Juventus Turin
Real Madrid - Manchester City


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.