Rivière asséchée !    Le Grand Sud, cette Algérie utile    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    Envoi de troupes de l'ANP au Sahel: Le démenti de l'ambassade de France    Football - Ligue 1: De belles affiches au programme    Ligue 2 - Groupe Est: Choc à Tadjenanet, retrouvailles à El-Eulma    ASM Oran: La volte-face de Kamel Mouassa !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Macron reconnaît: Ali Boumendjel «torturé puis assassiné» par l'armée française    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Les explications de Cevital    163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès en 24 heures    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    Le leader en péril à Biskra    Les présidents de trois partis reçus par le chef de l'Etat    Les facteurs déterminants du cours des hydrocarbures    L'Algérie entame sa véritable course dans le processus de l'émergence    Les Soudanais autorisés à entrer en Algérie    Suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    RCR-USMBA délocalisé au stade de Chlef    «Mon plus grand soutien, c'est l'Armée !»    Enregistrement audio de chansons et musiques    La France reconnaît que son armée a assassiné Ali Boumendjel    Le court métrage algérien «Mania» primé    La RASD, un combat séculaire, une volonté populaire pour une défaite Inéluctable du colonialisme    Djerad: mettre en place des plateformes en ligne pour les demandes d'exercice d'activité socio-économiques    Beldjoud préside la cérémonie d'installation du wali d'El Meghaier    Le Maroc doit rendre des comptes concernant l'occupation illégale des territoires sahraouis    M. Chitour évoque les opportunités de coopération et de partenariat avec l'ambassadeur d'Espagne en Algérie    Coronavirus: 163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès    Prétendu engagement militaire de l'Algérie dans le Sahel: l'ambassade de France dément des propos attribués à Macron    Le lion change de look    Actuculte    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Zones d'ombre: le programme du président de la République sera concrétisé    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Marche des étudiants à Alger    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Relaxe pour le maire d'Afir    10.000 logements à la clé    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entré en vigueur aujourd'hui: Le confinement partiel élargi à neuf autres wilayas
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 03 - 2020

Elle était prévisible pour ne pas dire souhaitée par beaucoup de citoyens. La mesure de confinement partiel est étendue à neuf wilayas supplémentaires qui s'ajoutent ainsi à la wilaya d'Alger.
Il s'agit de Batna, Tizi Ouzou, Sétif, Constantine, Médéa, Oran, Boumerdès, El Oued et Tipaza. La mesure est applicable à partir d'aujourd'hui samedi 28 mars et portera sur la tranche horaire comprise entre 19h et 7h du matin. Une décision qui porte le nombre de wilayas concernées par le confinement partiel à dix, en plus de la wilaya de Blida qui, elle, fait l'objet de mesures de confinement total.
C'est, en effet, ce qu'a indiqué hier un communiqué diffusé par les services du Premier ministère. «En application des directives de M. le Président de la République et conformément au décret exécutif n° 20-70 du 24 mars 2020, fixant des mesures complémentaires de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) sur le territoire national, le Premier ministre, M. Djerad, a pris ce jeudi un décret portant extension de la mesure de confinement à certaines wilayas», lit-on dans ce communiqué. «L'article 2 du nouveau décret dispose que la mesure de confinement partiel est étendue aux wilayas suivantes : Batna, Tizi Ouzou, Sétif, Constantine, Médéa, Oran, Boumerdès, El Oued et Tipaza», précise-t-on de même source. «Cette mesure de confinement partiel est applicable aux neuf (09) wilayas citées à compter du samedi 28 mars 2020 et concerne la tranche horaire comprise entre 19h et 07 h», conclut le communiqué. Aussi, et dans un communiqué diffusé la veille par les services du Premier ministère, l'on apprend également que le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a émis une instruction en direction des membres du gouvernement et des walis précisant les conditions de circulation des personnes dans les wilayas concernées par les mesures de confinement, total ou partiel, ainsi que celles liées à l'octroi d'autorisations exceptionnelles.
Il s'agit d'une instruction qui a été émise dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de prévention et de lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19) édictées par les décrets exécutifs n° 20-69 du 21 mars 2020 et n° 20-70 du 24 mars 2020, a précisé le communiqué. Ainsi, et à l'effet de permettre un fonctionnement optimal des services à caractère sensible destinés à assurer la prise en charge sanitaire ainsi que l'approvisionnement de la population, il a été décidé d'autoriser à la circulation «au sein de la même wilaya, les personnels relevant des services de la santé publique et les praticiens privés de la santé et ce, sur simple présentation de leurs cartes professionnelles». Il a été également décidé que «le transport de marchandises, de quelque nature que ce soit, est exclu des mesures d'interdiction édictées par les décrets exécutifs relatifs aux mesures de prévention et de lutte contre la pandémie» et en conséquence, «ne sont pas soumises à autorisation les activités de livraison de marchandises, y compris celles assurant la livraison à l'intérieur des wilayas de confinement». «L'activité de commerce de gros de produits alimentaires et des autres produits alimentant les commerces autorisés doit être maintenue, y compris dans les wilayas ayant fait l'objet de mesures de confinement», a ajouté le communiqué, soulignant qu'à ce titre, «les marchés de gros des produits alimentaires et des fruits et légumes et les abattoirs doivent poursuivre leur activité normalement et la circulation des marchandises de et vers ces lieux est autorisée». Par ailleurs, «un dispositif spécial de désinfection des moyens de transport de même que des règles de prévention sanitaire doivent être mis en œuvre dans ce type de marchés au niveau des wilayas de Blida et d'Alger», a-t-on ajouté de même source.
Concernant le déplacement des personnes qui s'approvisionnent à proximité de leur domicile ainsi que pour les nécessités impérieuses de soin, «il n'est pas exigé une autorisation préalable», note le communiqué des services du Premier ministre, indiquant que «les walis doivent veiller, en relation avec les services du ministère de la Santé, à l'ouverture des officines pharmaceutiques durant la nuit, notamment dans les wilayas confinées, selon les modalités de permanence habituelles».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.