Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Quatre personnes interpellées à Laghouat et Tiaret pour trafic de drogue et contrebande    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Niger: 1,6 millions d'enfants vulnérables touchées par des crises humanitaires    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Déconfinement à multiples risques    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Il n'a pas d'arc-en-ciel la nuit    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le Care critique les choix du gouvernement    Le pompage de l'eau prévu pour la fin du mois    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    Les travaux s'éternisent    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Trafic de drogue, 2 arrestations    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Un déni français    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LA MUE HUMAINE
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 04 - 2020

Tout le monde a droit à la compassion et elle est à accorder à tous sauf à ceux animés par une débilité outrancière qui s'emparent de la pandémie pour s'habiller d'apparats de prophètes pour de nouveau entonner les appels au suicide. S'opposer aux mesures de confinement est une invitation à la mort et l'assassinat est prémédité. Libre à chacun de vouloir se trucider mais nul n'a le droit d'emporter avec lui ses voisins et ses proches au nom d'une piété débridée. Y a-t-il meilleures indications que la mise en berne de La Mecque pour prouver que la foi étalée à l'air libre n'est pas prescrite pour que la puissance divine reconnaisse les siens ?
On peut fermer les yeux face à des égarements de la conscience de quelques âmes éperdues enclines à la recherche d'un épicurisme inabordable et forcées par une existence déglinguée à sortir pendant le confinement à vouloir humer l'air des trottoirs. Mais profiter de ces égarements pour initier le meurtre d'autrui est inacceptable que Dieu lui-même censé être invité condamne.
L'étape traversée par la population est, il est vrai, éreintante, lassante et désaxe la disposition et l'endroit des quatre points cardinaux. Par endroits, elle transforme par un puissant désarroi la communauté humaine en meutes. Cette mue humaine spectaculaire contraint les vies au galop dans une course effrénée derrière la semoule et la farine, quand elles ne s'agglutinent pas aux portes des postes et des banques ou au-devant des stations d'essence.
Le pire n'est peut-être pas arrivé. Mais le meilleur, immuable, pourrait sans doute être tapi au fond de chacun si la pandémie est acceptée comme une grande leçon de vie. Elle enseigne aussi dans son terrifiant passage pourquoi la plupart des grands hommes de ce monde ont bâti leur grandeur dans de longs ermitages. Leurs respectifs confinements volontaires ont été les plus conséquents des terrains pour anoblir leurs consciences et fertiliser leurs désirs d'aider leurs prochains.
Par la contrainte des confinements qui s'élargissent, il n'est pas exigé de chacun de s'armer de porte-voix et de se travestir en divin, mais seulement de préserver sa vie et c'est le plus humain des exercices pour préserver la vie de ses proches et celle des autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.