Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    Foot-Coronavirus: Zetchi prend part à une réunion FIFA-UNAF-WAFU    DGF: quelque 3000 incendies ont dévasté plus de 21.000 h en 2019    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Message sur Twitter du MAE espagnole supprimant le drapeau sahraoui: le Polisario proteste officiellement    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Covid-19: l'affaire de l'organisation d'une soirée à Oran devant le juge d'instruction    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    Covid19: 140 nouveaux cas, 148 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Théâtre d'Oran: "Qitar Eddounia", nouvelle production pour enfants    Programmes télévisés français: le PLJ soutient la décision de l'Algérie de rappeler son ambassadeur en France    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    l'Algérie poursuivra l'utilisation du protocole thérapeutique à base de chloroquine    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Mascara: 6 malades guéris du Covid-19 quittent l'hôpital    Une fillette tombe du 3ème étage d'un immeuble    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les habitants de la cité Makhat protestent    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 07 - 04 - 2020

A six journées de la fin du championnat, le CRT compte le plus grand nombre de points des trois groupes confondus. 15 victoires, 04 nuls et 05 défaites : tel est le bilan partiel du CRT qui n'a enregistré aucune défaite à domicile où l'USR et le SCMO ont été les seules formations ayant tenu en échec le CRT, qui n'a perdu que quatre points sur les douze matches disputés à domicile. Aussi, le Chabab de Témouchent est la seule équipe à avoir entamé le championnat avec cinq victoires consécutives, la première défaite ayant été concédée à Mascara face au GCM (6ème journée).
Ces résultats ont permis au CRT d'accaparer dès la première journée le fauteuil de leader qu'il n'a jamais quitté jusqu'à présent. A six journées de la fin de cette compétition, le CRT se prépare d'ores et déjà à la fête, et l'histoire retiendra qu'il est le premier club, des trois groupes confondus, à officialiser son accession dès la prochaine journée (si la situation sanitaire du pays le permet) où il accueillera l'IRBEK.
En revanche, la grande surprise de ce challenge nous est parvenue de l'ESM, qui a inexplicablement concédé la bagatelle de douze points sur les douze matches à domicile. Avec un parcours qualifié de catastrophique, le mythique club de Mostaganem, annoncé comme l'un des favoris à la Ligue 2, lutte à présent pour éviter la descente en Régionale Une. Bizarre, n'est-ce pas ? C'est le cas également de l'ASB Maghnia qui se trouve dans une situation délicate au classement et ce, en dépit du potentiel existant mais, il faut dire que le problème financier est l'une des raisons essentielles de cet échec. Le SAM, lui, est victime des conflits internes et aussi de la négligence des autorités locales qui n'ont pas contribué, comme cela se passe ailleurs, pour redresser la barre, laissant le Sari livré à lui-même.
Pour sa part, l'IRB El-Kerma a réalisé un sans-faute depuis l'entame du retour, hormis la lourde défaite essuyée à Tiaret (0-4), en parvenant à ramener dix points sur cinq rencontres à l'extérieur depuis la seconde manche. Une ascension fulgurante du team d'El-Kerma qui s'est totalement relancé à la course de l'une des six premières places donnant accès l'étage supérieur avant la réception du SCAD, un concurrent à l'accession, et l'ASBM ainsi que le SAM, deux mal-classés qui jouent leur survie. Le MCB Oued Sly et le RCB Oued R'hiou ont soufflé le chaud et froid jusque-là, mais restent tout de même idéalement placés pour figurer parmi les six heureux lauréats à la Ligue 2. Il va falloir que le MCBO se tienne sur ses gardes pour mieux gérer ses deux déplacements difficiles à Mohammadia et Maghnia face à deux menacés par la relégation. Pour le RCBOR, il aura l'avantage d'écarter deux rivaux avec la réception des deux septièmes actuels, le SKAF et l'USR. En revanche, le SCAD, le promu a étonné plus d'un par un parcours surprenant. La formation d'Aïn Defla a eu le mérite de jouer sans complexe devant les anciens de ce groupe. Cependant, le reste du parcours risque d'être éprouvant pour le SCAD avec deux déplacements consécutifs chez l'IRBEK et le CRT et un autre chez l'ASBM, qui n'a pas encore assuré son maintien.
La JSM Tiaret, quant à elle, est revenue assez fort ces derniers temps. Après un début de saison catastrophique, les Tiarétiens sont revenus au-devant de la scène suite à de belles performances lors des dix derniers matches avec six victoires, trois nuls et une seule défaite à Oued R'hiou. Au vu du programme de la suite de la compétition, les chances d'accession de la JSMT demeurent intactes avec la venue de l'ESM, l'USR et le GCM, et des sorties gérables chez le CRBBB et le MBH qui n'ont rien à espérer de ce challenge, sans oublier un déplacement chez le MCBOS.
Autre avantage de la JSMT, c'est qu'elle a un goal-average particulier favorable par rapport au SCAD et le SKAF. Ce n'est pas le cas du SCMO et du GCM, dont les résultats ont déçu plus d'un. On peut justifier le ratage du Sporting de Medioni par une crise financière sans précédent suite au silence des autorités locales qui l'ont totalement négligé. Mais, à Mascara, ce sont les conflits internes et la guerre des clans qui ont «tué» le GCM. Ces deux ex-pensionnaires de l'élite restent scotchés dans les profondeurs du tableau, et ne sont pas encore sortis de l'auberge.
Le Ghali, qui a concédé cinq points à domicile, a enregistré dix défaites sur les dix matches joués en dehors de ses bases. C'est également le cas du SCMO, qui a raté de nombreux matches largement à sa portée à domicile. Quant à l'USR, elle a bien démarré le championnat avant de sombrer. Mais il fallait s'y attendre en raison des difficultés rencontrées par les Remchaouis lors de l'intersaison, et notamment les problèmes financiers. Idem pour le SKAF qui a tout de même réussi à se ressaisir depuis l'arrivée du coach El-Kourdi comme en témoignent les derniers résultats et l'ascension des gars de Khemis Miliana qui ne sont pas loin du podium.
Derrière le SKAF, on retrouve l'USMMH qui s'est illustrée par une irrégularité flagrante au moment où tout le monde avait misé sur les Hadjoutis pour jouer l'une des six premières places. De son côté, le MB Hassasna a alterné le bon et le moins bon, mais a tout de même surpris les observateurs par des résultats inespérés, ce qui lui a permis de s'éloigner carrément de la zone rouge et entreprendre la suite de la compétition avec confiance.
En revanche, le CRB Ben Badis a tellement joué avec le feu qu'il a fini par se brûler les doigts. Résultat ? Le Chabab a laissé passer une belle opportunité pour se mêler à la course vers la Ligue 2.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.