Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Benbouzid: 25 à 30% des cas confirmés de la Covid-19 sont d'origine familiale    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Président Tebboune: rapatriement vendredi des restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire    Coronavirus: 385 nouveaux cas, 302 guérisons et 8 décès durant les dernières 24h    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    JM Oran-2022 : "Aucune restriction sur le budget du COJM"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Ali Laskri se rallie à l'option du congrès extraordinaire    Le schiste américain dans le rouge    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Du sens du patriotisme en Algérie    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    Vu à Tizi Ouzou    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    L'épreuve    L'infrangible lien...    Répression contre l'opposition à Hong Kong    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les effets du confinement: Les commerçants s'impatientent
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 06 - 2020

Les commerçants exerçant au marché Dubaï dans la ville commerciale d'El-Eulma, wilaya de Sétif et d'autres exerçant dans la wilaya de Béjaïa ont observé des sit-in samedi et dimanche pour exiger la réouverture de leur marché et commerces respectifs.
Pour rappel, les autorités du pays ont décidé depuis plus de deux mois l'arrêt des activités commerciales à l'exception de certaines branches, dans le cadre du confinement sanitaire pour stopper la progression de la pandémie du Covid-19.
Les commerces de pâtisserie, d'habillement et de chaussures, les salons de coiffure, les quincailleries et les merceries, magasins de vente d'électroménager, d'ustensiles de cuisine, les boutiques de cosmétiques et parfumeries ont été autorisés à rouvrir leur commerce, au début du mois de Ramadhan. Mais, nombre d'entre eux ont été par la suite sommés de fermer sur instructions du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, pour non-respect des mesures sanitaires recommandées, que ce soit de la part de certains commerçants ou de la part de citoyens.
Si l'Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) a appelé à la reprise des activités commerciales ayant été fermées dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, l'association des consommateurs a estimé que la décision de fermeture ou réouverture des commerces incombe à la commission nationale de veille et de suivi de la propagation du Covid-19. Contacté par nos soins, Mustapha Zebdi, président de l'Association de défense des consommateurs (APOCE), a affirmé que ce n'est pas au mouvement associatif ou syndical de décider de la fermeture ou la réouverture des commerces, mais «c'est aux experts de se prononcer sur cette question, selon les données qui sont à leur disposition». Et d'affirmer que «notre organisation est solidaire avec les ouvriers, les commerçants et les travailleurs journaliers». Il appelle les institutions de l'Etat de trouver des mécanismes et de conjuguer leurs efforts pour soutenir ces travailleurs sans revenus durant cette situation épidémiologique.
Sid Ali Boukerrouche, secrétaire général par intérim de l'Union générale des commerçants et artisans d'Algérie (UGCAA), aile du défunt Salah Souilah, a appelé quant à lui à la sagesse et plus de patience. En affirmant que son organisation est contre la tenue de ces rassemblements, notamment en cette période de crise sanitaire. M.Boukerrouche a appelé les commerçants à avoir le même état d'esprit que les commerçants durant la guerre de libération nationale afin de soutenir le pays dans cette crise sanitaire nationale et mondiale.
Il a appelé à plus de vigilance, invitant les commerçants à éviter les rassemblements. Il a également appelé ces derniers à être solidaires entre eux, de s'entraider et de soutenir les travailleurs journaliers qui sont sans salaire. «Il y a eu des élans de solidarité partout à travers le pays, on les invite à faire preuve de patience, peut-être dans quelques jours les choses vont changer et le retour à la normale sera effectif», présage-t-il.
Pour l'ANCA, pas moins 150.000 commerçants et artisans ont été directement touchés par les mesures de confinement prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, dont une grande partie n'arrive pas à tenir le coup, lit-on dans leur communiqué rendu public vendredi dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.