L'Armée sahraouie poursuit ses attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Alimentation saine et exercice, la combinaison parfaite    Euro 2020 : Le programme du jour    Les éclaircissements du ministère du Commerce: Blé français refoulé, importation des véhicules de moins de 3 ans    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Tiaret: 55 tonnes d'aide humanitaire pour Ghaza    Titres miniers: 260 offres techniques pour 38 sites    L'AUTRE DON DU CIEL    Football - Ligue 1: Durs défis pour le CRB et le MCA    IRB Sougueur: Un club victime d'indifférence    USM Annaba: Un ratage qui s'explique    Coupures d'Internet durant le Bac: Une épreuve dans l'épreuve    Ministère de l'Intérieur: Un guichet pour le dépôt à distance de 50 dossiers administratifs    De nombreux postulants tardent à compléter leurs dossiers: L'étude des demandes de logements entravée    Quand on manque d'un projet de société    Le comptage des voix est en cours    Une banque algérienne pour l'export    L'Algérie carburera au sans plomb    Baisse de 19 % en 2020    Le Brent dépasse dépasse les 75 dollars    Quel bilan pour le gouvernement ?    Sept nouveaux qualifiés pour les 8es sans jouer    Brèves Omnisports    Un sans-faute pour les Algériens    Les indépendants soutiennent Tebboune    La «Bombe» H2O    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Responsables où êtes-vous?    La plaidoirie de Dalila Boudjemaâ    Lueur d'espoir    "Une 3e vague n'est pas à écarter" selon le professeur Akhamouk    Le triste sort d'une jeune femme Algérienne    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    La justice se penche sur la fraude électorale    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Une grande Histoire à apaiser    L'enjeu des locales et la survie des partis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2020


L'avenir des championnats (Ligues 1 et 2) continue de susciter les commentaires les plus controversés. Aujourd'hui, et quoiqu'on dise, il y a bel et bien un bras de fer entre la FAF, les clubs et la LFP. Nombreux sont ceux qui se demandent si Abdelkrim Medouar avait avisé le bureau fédéral pour rencontrer les clubs professionnels ? D'autres se demandent sur les raisons qui ont poussé le PAC à faire l'impasse sur la réunion de la LFP avec les clubs du Centre ? Ceci dit, les sorties du président de la LFP à l'Ouest, à l'Est et au Centre, ont été interprétées différemment. « Abdelkrim Medouar a voulu avoir l'appui des clubs pour ne pas reprendre la compétition », dit-on ici et là. En face, le président de l'instance fédérale veut, coûte que coûte, reprendre la compétition, ne serait-ce que pour appliquer le projet du nouveau système e compétition. Cette divergence de vue a donné lieu à des spéculations et même à une «guerre froide» entre deux structures censées synchroniser leur travail pour un meilleur développement du football algérien. Pour la FAF, la décision de reprendre ou pas le championnat est du ressort exclusif des autorités sanitaires. Cependant, on reste sceptique dans la mesure où les clubs ont proposé l'arrêt du championnat et débattu leur situation financière, mais sans pour autant proposer des solutions en cas d'arrêt de la compétition. Pour la FAF, la décision la plus logique est de reprendre la compétition. A cet effet, le bureau fédéral a décidé de mettre à la disposition des clubs 16 milliards 800 millions de centimes, émanant des dons de la FIFA pour aider les clubs à subvenir aux besoins de l'application stricte du protocole sanitaire. Mais cela sera-t-il suffisant ? Le hic, est que les présidents de clubs ne se soucient que du problème de financement de leurs clubs et des subventions étatiques, et sont soutenus d'une manière indirecte par le président de la LFP. Selon notre source, Medouar a bel et bien l'intention de se présenter aux élections de la FAF si Zetchi maintient sa décision de ne pas briquer un deuxième mandat. Cette démarche éclaire les intentions des uns et des autres. Pourtant, le football est basé sur le travail collégial et la confiance. « J'ai eu de la chance de pouvoir compter sur des hommes de confiance », a répondu Michel Hidalgo, le premier entraîneur à avoir donné à la France sa première coupe d'Europe des nations après ce sacre. Aujourd'hui, avec la pandémie du coronavirus, il était plus sage et plus professionnel de se mettre autour d'une table pour débattre cette situation exceptionnelle afin de prendre des mesures exceptionnelles. Malheureusement chez nous, ce sont les calculs et les intérêts personnels qui ont pris le dessus sur le développement du football et la prise en charge de la jeunesse algérienne. Entre la nécessité de reprise et le refus des clubs, personne n'a évoqué les risques de contamination et le danger qui en découlera. Personne n'a osé poser la question du classement définitif et les clubs appelés à représenter l'Algérie aux compétitions internationales en cas où l'arrêt serait décrété. En somme, le problème est plus profond qu'on le pense et on parle déjà d'un nouveau conflit Zetchi - Medouar qui se profile à l'horizon. Certains se demandent même si les récentes affaires qui ont éclaboussé l'opinion sportive ne vont pas déboucher encore sur d'autres révélations…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.