Tottenham : Mauvaise nouvelle pour Son Heung-min    Fatma-Zohra Zerouati élue à la tête du parti TAJ    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Adel Kansous installé dans sa nouvelle fonction de PDG de l'ANEP    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    Le procès en appel de Ali Haddad reporté au 11 octobre    Accidents de la route: 6 morts et 390 blessés en une semaine dans les zones urbaines    Rentrée scolaire 2020-2021: la date pas encore fixée    Covid-19: 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès    Ferhat buteur face au RC Lens    ANSEJ : Large mouvement au niveau des directions d'annexes    Le MSP décide de voter "Non" à la révision constitutionnelle    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    RAGE : 900 cas et 15 décès en Algérie en 2019    MOSTAGANEM : 100 logements sociaux et des questions à Fornaka    SIDI BEL ABBES : Commémoration de l'assassinat des 11 enseignantes    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    Schalke 04 : Bentaleb voit son entraineur se faire limoger    CONDOLEANCES    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Ces nids à problèmes    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    "On veut nous neutraliser !"    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    Les travaux traînent en longueur    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    FC Barcelone : le grand «Koemancement»    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    Tlemcen: Un nouveau quota d'eau pour les terres agricoles de Fehoul    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    L'avis des experts    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 08 - 2020

Le nouveau système de compétition préconisé par la FAF n'a pas encore connu son épilogue. La raison ? Les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF, se considérant lésés par les règles appliquées dans les cas d'égalité pour déterminer les clubs devant accéder au palier supérieur, sont montés au créneau. Auparavant, les responsables de ces clubs ont contesté par des rassemblements au siège de la FAF à Dely Ibrahim et estiment que «les règlements ont été bafoués par la fédération», nous a affirmé l'un des contestataires. Aussi, on vient d'apprendre que des correspondances ont été adressées à la FAF et au MJS. «Nous nous sommes regroupés pour solliciter l'instance fédérale pour revoir sa décision et prendre en considération nos revendications relatives aux modalités d'accession qui ont avantagé certains clubs au détriment d'autres.
Une politique de deux poids deux mesures. Nous avons tracé nos objectifs en fonction de l'ancien système, c'est-à-dire une montée par groupe, alors que d'autres formations, informées par on ne sait quel canal avant le début du championnat, ont procédé à un recrutement en fonction du nouveau système relatif à six accessions. Pis encore, les présidents des ligues ne nous ont pas consultés préalablement», dira un autre responsable de l'un des clubs lésés. Ce dernier nous a confirmé que lui et ses collègues rejettent catégoriquement ces décisions. Une déclaration confirmée par Kamel Bouchebouba, président du CRB Dar El Beïda. Afin de parer au plus pressé et essayer de trouver un consensus avec les clubs contestataires, la FAF a mis en place une commission de réflexion dont la mission est de recueillir tous les recours des clubs concernés.
C'est ainsi que sur demande du président de la FAF Kheïreddine Zetchi, les membres du bureau fédéral ont reçu les présidents et représentants de ces clubs relevant de la LNFA et ceux de la LIRF. Les clubs du JS Haï Djabel et CRB Dar El-Beïda (LNFA) ainsi que de l'ES Berrouaghia, du CRB Hennaya, de l'ARB Ghriss, du SA Sétif et de l'AB Barika (LIRF) ont contesté la décision de ne pas bénéficier de l'accession dans le cadre du léger remaniement du nouveau système de compétition. Selon notre source, la dernière réunion avec les présidents de ces clubs lésés et la FAF a été annulée à la dernière minute «pour des raisons que l'on ignore», a-t-on appris. En somme et d'après un membre fédéral, il semble que l'on se dirige vers une solution d'arrangement pour tout le monde avec une probable augmentation de nombre de clubs de la seconde division amateur de 36 à 40 équipes (deux groupes de 20 au lieu de 18 clubs).
Pour rappel, la FAF et en raison de l'arrêt définitif des compétions en raison de la pandémie du Covid-19 a procédé à une consultation écrite auprès des membres de l'AG pour déterminer les critères d'accession et de relégation. En tout cas, les présidents de ces clubs lésés ne comptent pas baisser les bras pour aller revendiquer leurs droits aux plus hautes instances, comme nous l'a souligné l'un d'eux. Une affaire à suivre avec de nombreux litiges à propos des clubs de division inter-régions concernant le CRB Hennaya et l'ASB Ghriss, qui pourraient être privés de l'accession pour une affaire de défalcation de points liée à un forfait chez les jeunes catégories. Même sort, chez certains clubs de la LNFA où des présidents de clubs continuent de réclamer leur droit d'accession.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.