Le gouvernement entretient le suspense    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    "Les malades sont livrés à eux-mêmes"    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Les instructions de Djerad aux walis    L'hommage de Messi à Maradona    Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    Un scooter propre et innovant    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Numérisation en cours    «Nous jouerons le haut du tableau»    La FAF soutiendra le candidat sud-africain    Déjà en phase de modernisation    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Football - Cotes et pronostics: Un exercice onéreux mais trompeur !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 08 - 2020


De nos jours, des organismes réalisent de gros bénéfices avec les pronostics en ligne des matches de football. Comme tous les jeux de hasard, à l'instar des courses de chevaux, c'est un exercice à l'issue aléatoire. Pour notre part, nous avons remarqué que même les experts et observateurs les plus chevronnés, se trompent lorsqu'il s'agit d'évaluer les chances des équipes de football, notamment en Ligue des champions d'Europe. L'exemple le plus significatif vient d'une célèbre revue spécialisée de renommée mondiale qui, à la mi-août, a délivré son « verdict ». Liverpool et Man City ont obtenu cinq étoiles, Barcelone et Juventus quatre. Le Real Madrid et Paris SG n'ont eu droit qu'à trois étoiles. Deux étoiles ont été accordées à l'Atlético Madrid, Tottenham et Bayern, tandis qu'une étoile a été attribuée au RB Leipzig, Naples, Inter Milan et Ajax. Or, de grosses écuries comme Liverpool (tenant), Real, Inter Milan, Tottenham, Ajax, et Naples n'ont pas dépassé le stade des huitièmes de finale. Paris SG (3 étoiles) et surtout le Bayern (2 étoiles) n'ont guère recueilli les faveurs de ces spécialistes mais viennent de disputer la finale édition 2019-2020. Il se trouve donc que Man City, Real Madrid, Juventus, Inter Milan et Barcelone ont déçu leurs fans, se faisant sortir par des adversaires pourtant à leur portée. Plus fort encore, un sondage effectué mi-septembre par une autre revue a débouché sur les pourcentages suivants : 31% pour le FC Barcelone, 18% pour Paris SG, 8% pour Man City, 7% pour le Real Madrid, 2% pour le Bayern ! Tandis que Lyon, l'Atlético Madrid, Dortmund et d'autres clubs n'ont eu droit qu'à un petit 1%. Les sondeurs sollicités n'ont pas vu arriver l'Atalanta, Leipzig, Tottenham, l'Inter Milan et Chelsea. Or, les Italiens de Bergame et les Allemands de Leipzig étaient présents en quarts de finale, avec la manière et un jeu rafraîchissant qui a ravi les nostalgiques du football offensif ! Que faut-il conclure après ces pronostics qui ne se sont pas réalisés sur le terrain et ce, malgré le « statut » de ces spécialistes ? La première conclusion, et en dépit des données précises à leur disposition, ces derniers ont fait fi de la glorieuse incertitude du sport. Le football n'est pas encore une science exacte en dépit des premières applications de la science artificielle, un sujet que nous avons évoqué il y quelques semaines dans ces mêmes colonnes. On soulignera que le Liverpool, champion d'Angleterre, tire déjà profit des travaux d'une équipe de scientifiques mis à sa disposition qui a réussi à convaincre l'entraîneur Jürgen Klopp de l'utilité de sa mission. En attendant les progrès de ces travaux et de l'application de l'intelligence artificielle, il n'en demeure pas moins que le football actuel reste toujours soumis à de nombreux paramètres aussi bien techniques, physiques, tactiques que psychologiques. Il nous est agréable de citer le fameux manager de Liverpool (1959 à 1974) : « On doit rêver qu'on est le meilleur, et ensuite aller se confronter à la réalité ». Les pronostiqueurs et sondeurs, aussi spécialisés soient-ils, n'ont certainement pas tenu compte de la sagesse du manager anglais.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.