Un vent de fronde souffle sur le RND à Béjaïa    Deux jeunes citoyens arrêtés, puis relâchés    Le maire de Chemini devant la cour d'appel de Béjaïa aujourd'hui    Rompre avec le statu quo    De l'eau trouble et malodorante dans les robinets    "L'ouverture du capital d'entreprises publiques n'est pas un dogme"    Condamnations en série après un appel à la normalisation avec Israël    "Je suis au CRB pour gagner des titres"    Le NAHD en réel danger    Des attestations pour une cinquantaine de chasseurs formés    Pas de changements pour la rentrée universitaire    "De l'importance de la littérature postcoloniale pour le vivre-ensemble"    Rabat s'est fourvoyé dans le choix de son nouvel allié    62 listes ont retiré le dossier de candidature à Oran    Au-delà des grandes formules...    Islam Slimani : «Les deux derniers matchs avec les Verts m'ont fait du bien»    Real : Courtois analyse le match nul face à Villareal    Ayoub Ferkous 77e et Abdelkrim Ferkous 81e    Six sports de combat domiciliés au Centre des conventions    L'ANPHA renouvelle son engagement à contribuer au développement du secteur pharmaceutique    Tayeb Louh face à ses juges    Sensibilisation sur la vaccination en Algérie    Tebboune rassure les responsables locaux    Sachez que...    2 244 écoles fermées en raison des menaces terroristes    Inauguration de la saison culturelle    Mondial 2022 : Un trio sénégalais pour Niger – Algérie    Flux migratoires : Cinq pays appellent à une juste répartition dans l'Union européenne    7es Journées nationales du monologue    Agressions et vols, un mandat de dépôt    Essais nucléaires français en Algérie: Faire appel aux obligations du Traité de non-prolifération    Face aux salaires, la circonspection    Djelfa: Une fillette tuée et un garçon blessé par un poids lourd    La sculpture est-elle «maudite» ?    En perspective des JM 2022 d'Oran: Des instructions pour la réhabilitation du Théâtre de verdure    Des retards qui font mal    Feu sur les spéculateurs!    Retrouvailles chaleureuses entre Lamamra et lavrov    Au moins huit militaires tués dans une embuscade    La vie a repris ses droits    Une saga diplomatico-judiciaire    Brèves    Le MAE chinois appelle à promouvoir le processus de règlement politique    Les indépendants à l'assaut des communes    L'Algérie renforce son dispositif de contrôle des voyageurs    L'Algérie face au triangle hostile    Reprise du programme culturel et artistique    Journée portes ouvertes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Université: Le 19 septembre proposé comme date de la prochaine rentrée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 08 - 2020


Le 19 septembre prochain a été proposé comme date potentielle de la prochaine rentrée universitaire 2020-2021, a révélé vendredi Morsli Laâredj, conseiller du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Une proposition qui a fait l'objet de concertations préalables avec les partenaires sociaux du secteur, à savoir les représentants des enseignants et des étudiants, a souligné le conseiller du ministre sur les ondes de la chaîne 1 de la Radio nationale dont il était l'invité de la Matinale. Dans ce même ordre d'idées, Laâredj Morsli n'a pas manqué de rappeler que la prochaine rentrée universitaire dépendra de la situation sanitaire et que de ce fait, c'est aux autorités compétentes que reviendra, in fine, le pouvoir d'apprécier le moment opportun pour cette rentrée présentielle, a-t-il encore souligné. M. Morsli a révélé, par ailleurs, qu'une première proposition fixant la date de la prochaine rentrée universitaire au 1er septembre avait été avancée puis délaissée à l'issue des diverses réunions d'évaluation de la situation épidémiologique, eu égard aux multiples nouveaux défis inhérents à l'ouverture graduelle des plages, des mosquées et des restaurants et d'autres activités commerciales, ce qui confirme, a-t-il dit, le grand souci du ministère d'assurer la sécurité sanitaire de l'ensemble de la famille universitaire, et notamment les étudiants. Le conseiller du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a, en outre, rappelé la reprise, depuis le 23 août dernier, du téléenseignement, ainsi que le retour sur les bancs de l'université des étudiants de deuxième année master et de deuxième année doctorat au même titre que ceux inscrits en sciences médicales spécialisées, comme première étape marquant le retour effectif aux amphis universitaires. Il a également noté le lancement depuis la date susmentionnée des examens en présentiel dans les spécialités où le nombre d'étudiants ne dépasse pas les 30, et ce, conformément aux recommandations du protocole sanitaire dont la priorité est de sauvegarder la sécurité et la santé des étudiants, des enseignants et de l'ensemble des travailleurs de l'institution universitaire. Dans cette même optique, a ajouté l'invité de la Matinale de la chaîne 1, plusieurs dispositions d'ordre organisationnel ont été prises en vue d'atténuer la pression sur les classes et réduire les volumes horaires des cours. Un objectif qui a été traduit, a-t-il expliqué, par la proposition de limiter les examens en présentiel aux seules Unités fondamentales et horizontales, alors que les Unités découverte et méthodologiques ont été repensées pour être remises sous forme de projets. M. Morsli a évoqué aussi les nouvelles dispositions exceptionnelles prises par le Département de Abdelbaki Benziane dans le contexte sanitaire actuel, notamment, celles portant sur le volet relatif à l'évaluation des étudiants, comptant en cela sur la coopération et la compréhension des comités pédagogiques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.