LA CULTURE DU BON SENS    Les postiers poursuivent leur grève    Ministère de l'Enseignement supérieur: Alerte au piratage de données personnelles sur Facebook    La paix au Mali sabordée ?    Création d'un comité du LREM à Dakhla: Le gouvernement français «regrette», mais soutient le plan marocain    FAF - L'AG élective aujourd'hui: Charaf-Eddine Amara, oui, mais...    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    FAF - Coupe de la Ligue: Un duel des extrêmes pour commencer    El-Bayadh: Flambée des prix    Education nationale: Débrayage annoncé des corps communs    Secteur urbain El Emir: Une tentative de squat d'un trottoir avortée    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    Est-ce une nouvelle crise ?    Les premiers signaux d'un emballement social    Ça persiste à béjaïa    Les suggestions des opérateurs    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    176 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Ramadhan entamé dans des conditions difficiles    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Des soirées ramadhanesques presque normales!    Le nombre des demandeurs a doublé    Un dispositif sécuritaire spécial Ramadhan    6 éléments arrêtés et 15 casemates détruites    L'IPA annonce plusieurs nouveaux cas    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Ahmed Rachedi, conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    La leçon d'une vie    Une 93e édition avec des stars en chair et en os!    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    La marche de la communauté universitaire empêchée    Les étudiants continuent de marcher    Des journalistes reviennent en... autostop !    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 12 milliards débloqués par la wilaya: Opération d'aménagement de la zone d'activité de Oued Tlelat
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 09 - 2020

  Dans un souci de répondre aux doléances des investisseurs de la zone d'activité de Oued Tlelat, en matière d'assainissement et d'AEP, une enveloppe de plus de 12 milliards de centimes a été débloquée, par la wilaya d'Oran, pour une grande opération d'aménagement, a-t-on appris de la cellule de communication.
Selon nos sources, l'opération vise à raccorder cette zone au réseau d'assainissement et celui de l'alimentation en eau potable. Selon les mêmes sources, il s'agit de raccorder la zone d'activités à la station de relevage. La zone d'activités de Oued Tlelat s'étend sur une superficie de 35ha et compte quelque 25 operateurs économiques. Pas moins de 600 emplois ont été créés dans cette zone. Ces travaux font suite aux nombreux appels des opérateurs économiques installés dans plusieurs zones industrielles et plusieurs zones d'activités qui ont dénoncé les problèmes qui bloquent leurs activités, allant de l'état des routes au réseau d'assainissement, à l'absence d'alimentation en eau… Cette situation a poussé beaucoup d'usines à fermer, progressivement, d'autres refusent de s'installer dans cette zone sinistrée, selon les operateurs qui ajoutent que le problème majeur est l'inexistence de voie d'accès. La majorité des zones souffrent d'énormes problème de réhabilitation, comme la détérioration des réseaux d'assainissement et d'évacuation des eaux pluviales, de l'éclairage public et du réseau routier, l'absence de stations d'épuration dans les entreprises.
Ainsi l'ex wali d'Oran, avait insisté sur l'aménagement urbain, la préservation de l'environnement et tout ce qui va avec. Le même responsable avait ordonné aux services concernés d'établir un état des lieux des zones industrielles et un diagnostic de la situation de ces zones et l'élaboration d'une feuille de route, pour apporter des solutions à tous les problèmes. Pour rappel, dans le cadre de la mise à niveau des zones industrielles de la wilaya d'Oran, une enveloppe de plus de 620 millions de DA, a été dégagée pour l'aménagement de la zone industrielle de Hassi Ameur. Les travaux concernent essentiellement, le réseau de voirie, l'eau potable, l'assainissement, l'éclairage et autres.
La wilaya d'Oran a boosté tous les créneaux pouvant venir à bout du chômage et créateur de valeur ajoutée. La dernière loi de Finances consacre une décentralisation plus élargie de l'acte d'investissement, avec le maintien des efforts engagés en matière d'aménagement du territoire, d'augmentation de l'offre foncière et de promotion de la petite entreprise. Depuis quelques années le gouvernement a mis en place des mesures d'urgence consistant en des mécanismes permettant de renforcer l'investissement, au préalable qu'il soit rentable du point de vue fiscal et créateur de postes d'emplois.
Dans ce contexte la Commission de wilaya en charge de l'investissement a reçu, ces dernières années, près de 3.000 demandes de fonciers dont près de 1.000 ont été traités et agréés. 600 actes de concession ont été délivrés, au profit de ces investisseurs. Des assiettes foncière totalisant 1.400 ha ont été mises à la disposition des ces opérateurs économiques. Ces projets relèvent de différents domaines d'investissement, comme le tourisme, maritime, le bâtiment, l'économie verte, l'agriculture, l'industrie, les prestations de services, les textiles, entre autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.