Liverpool - Klopp : "c'est toujours de ma faute quand les choses ne marchent pas"    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Real : Odegaard se rapproche de ce club anglais    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EHU 1er Novembre: 60 malades du Covid-19 en soins intensifs ou en réanimation
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 11 - 2020

  Le nombre de malades du Covid-19, désormais hospitalisés en réanimation ou en soins intensifs au niveau de l'Etablissement hospitalier universitaire 1er Novembre et l'hôpital Nedjma (ex-Chteïbo), est de 60, selon les chiffres communiqués par le directeur de l'EHU sur les ondes de la radio locale.
Cet hôpital reçoit une moyenne de 160 cas chaque jour, selon le même responsable. Depuis près d'un mois, les cas de contaminations au Covid-19 augmentent d'une manière inquiétante, engendrant une grande pression sur les structures sanitaires. Le Covid-19 touche beaucoup de gens, des jeunes comme les personnes âgées. L'EHU effectue une centaine de tests PCR chaque jour dont une moyenne de 70 cas s'avèrent positifs. Les tests PCR sont effectués uniquement sur les malades qui présentent une complication grave et qui souffrent de difficultés respiratoires. Actuellement, 40 malades sont sous oxygène au niveau du centre de tri (ex- Crèche) et 30 autres au niveau du service de réanimation. Aussi, 140 malades sont pris en charge à l'hôpital de Chteïbo qui comprend une unité de réanimation d'une capacité de 30 lits. Il s'agit de personnes qui ont fait des complications, des patients âgés de plus de 60 ans et les patients qui souffrent de maladies chroniques. L'hôpital de la localité de Nedjma dispose de 240 lits, entièrement réservés à la prise en charge du Covid-19. Les personnes qui présentent des symptômes légers sont prises en charge par le service de consultations Covid-19. Elles sont mises sous traitement et confinées chez elles avec le contrôle et le suivi des médecins. Notons qu'après une accalmie durant le mois de septembre et début octobre, les services de consultations Covid de la wilaya connaissent une affluence de la part de la population. «Le relâchement et l'insouciance d'une partie de la population et le non-respect des gestes barrières sont parmi les causes à l'origine de la hausse inquiétante du nombre de nouveaux cas de Covid-19, ces derniers jours», affirment les médecins. Ces derniers ont appelé au respect des mesures barrières notamment chez les jeunes qui risquent d'être des sujets sur lesquels ne figurent pas les symptômes et contaminent les autres plus fragiles. Notons que depuis l'apparition du premier cas de contagion au Covid-19 à Oran, en mars dernier, la wilaya comptabilise plus de 8.500 cas infectés par le coronavirus et près de 270 décès. Le premier cas à Oran a été enregistré le 18 mars. Aussi, dans le cadre des nouvelles mesures organisationnelles en cas de besoin, l'hôpital des brûlés et le nouvel hôpital de Gdyel seront mobilisés pour la lutte contre le Covid-19.
Depuis l'apparition de la pandémie à Oran, cinq établissements de santé ont été désignés comme hôpitaux de référence pour la prise en charge des cas de coronavirus, à savoir le Centre hospitalier universitaire d'Oran Dr Benzerdjeb (CHUO), l'Etablissement hospitalier 1er Novembre, l'hôpital pédiatrique de Canastel, l'hôpital d'El Mohgoun et l'hôpital d'Aïn El Turck Medjebeur Tami.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.