L'opposition partagée    Le professeur Laraba présente sa copie    Le RND propose des amendements substantiels    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Tinhinane Laceb retrouvée morte    OL : Rudi Garcia calme le jeu pour Benzema    Programmes AADL en difficulté à l'Est : Les VRD traînent et les raccordements en attente à Guelma    Alejandro Gomez n'est plus un joueur de Bergame    Milan AC : Ibrahimovic a présenté ses excuses    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    La directrice des médias limogée    Le juge menace de "quitter son corps"    Le RND émet quelques réserves    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    Le mystère des actionnaires    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    Cafouillage paralysant    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Les croissants    Racines grasses et tiges sèches, deux fois plus d'entretien !    L'automobile tente une "reprise" sur une pente raide    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Le président de la Confédération du patronat citoyen: «La bureaucratie, un vrai danger pour le pays»    Djerad somme les Douanes à faire plus contre la corruption    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    Le consensus impossible?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 11 - 2020

La Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) semble mal partie pour réussir à atteindre ses objectifs par rapport à la mise en œuvre des résolutions du BF compte tenu de la situation compliquée et difficilement gérable qui prévaut au sein des SSPA. C'est du moins l'impression qui se dégage.
A propos de la fameuse licence professionnelle, plusieurs SSPA de clubs n'ont pas fourni les 19 documents actualisés ou complété leurs dossiers, notamment les bilans comptables exigés par la DCGF. Cette dernière a adressé un courrier aux présidents des SSPA, dont l'écrasante majorité sont en faillite, pour mettre l'accent sur l'impossibilité de réaliser le bilan de l'exercice 2019 dans le cas où celui de l'année précédente n'a pas encore été remis, tout en insistant qu'il s'agit d'un ultime rappel. Il a été bien décidé de mettre en place dès la saison prochaine (2020 - 2021) une licence « Pro » pour les clubs de Ligue 1. Un précieux sésame conditionné par la présentation d'un dossier composé de 19 pièces, toutes soumises à des textes réglementaires et des textes de loi bien précis. Une sorte de cahier des charges que les clubs dits professionnels devront impérativement satisfaire au risque de se voir refuser d'aligner une équipe en début de championnat.
Dans cet esprit, la FAF a aussi décidé de dresser une short-list de 16 cabinets d'experts comptables et commissaires aux comptes chargés d'accompagner et d'assainir la situation administrative et financière des clubs afin qu'ils soient prêts pour la nouvelle saison.
Pour en savoir plus et éclairer l'opinion publique, nous avons contacté à maintes reprises Réda Abdouche, le principal concerné en tant que président de la DCGF, mais celui-ci n'a pas daigné répondre à nos appels. Nous avons pu quand même avoir Amar Bahloul, membre du BF. Ce dernier a été on ne peut plus catégorique. «Est-ce qu'il y a dans les règlements ou dans les statuts un article relatif à la déprogrammation d'un club n'ayant pas bénéficié de la licence professionnelle ?», nous a-t-il répondu. Un autre membre du bureau fédéral nous a souligné que la FAF n'a rien à voir dans cette affaire et que c'est la LFP qui est chargée de délivrer les licences. «Il y a un règlement qui doit s'appliquer à tous les clubs sans exception et ce, pour les inciter à répondre au cahier des charges exigé par la FIFA», nous avait affirmé dernièrement Réda Abdouche dans ce sens. A présent, tous les clubs ont été programmés alors que l'on sait que certaines SSPA n'ont pas remis ou complété le dossier de la licence professionnelle. Il y a comme un fossé entre l'acte et la parole de la DCGF. A moins que la pandémie de coronavirus ait chamboulé tous les plans. Mais, en réalité, de telles mesures exigent l'implication de l'Etat pour mettre fin aux mauvais réflexes et autres carences de gestion, sans pour autant oublier de mettre de nouveaux mécanismes dans le but d'inculquer la culture du professionnalisme. Avec des SSPA « fantômes » n'ayant pas tenu d'AG des actionnaires ou autres réunions du conseil d'administration, il est extrêmement difficile de changer cette mentalité de gestion, basée sur la médiocrité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.