Chelsea : Tuchel attendu mardi à Londres    Production de plus de 21 millions m3 d'eau potable en 2020    Polémique FAF-FTF    Une caravane de solidarité au profit des familles démunies    Nouvelle vague de gros procès en février    «Certains secteurs continuent à faire fi des consignes du Président»    Le ministre de l'Industrie dépose plainte contre l'Association des concessionnaires : L'automobile de la discorde    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    Un pôle économique qui va générer 15 000 emplois    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Un juge face à ses pairs    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    Hamza Ayad de retour    Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace    Youcef Atal marque et se blesse    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Covid-19 à Tizi Ouzou : 84 points de vaccination mobilisés    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    "La féminisation de migration n'est pas récente"    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    La science-fiction aime les villes monstrueuses    MADJID FERHATI, NOUVEAU DIRECTEUR DE LA CHAÎNE II    La justice se déjuge    Créer un développement décentralisé    Les menaces de la FIFA : Un ballon de baudruche    Augustin était-il vraiment un Saint ?    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Agrumiculture: Une production de plus de 200.000 quintaux    Indiscipline ou inconscience?    MUTATIONS ET PERMUTATIONS    Santé: Plus de 10.000 paramédicaux seront recrutés    AADL Misserghine: Des ascenseurs en panne dans des immeubles «neufs»    Tribune - Un rapport, une méthode    Plus de 220.000 PME ont déclaré faillite depuis 2011    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 11 - 2020

Lancés il y a plus de 2 mois, les travaux de rénovation des tribunes des Arènes d'Oran, sont en phase d'achèvement, a-t-on appris, hier, de sources proches de la commune d'Oran. Il s'agit de la 2ème tranche des travaux qui interviennent après d'importants travaux de réhabilitation ayant ciblé cette structure historique. La décision d'opérer des travaux de rénovation des tribunes a été prise par l'ex-wali d'Oran, Abdelkader Djellaoui, avant son départ, lors d'une visite à ce site, ordonnant «le lancement de cette opération de réhabilitation afin que ce monument abrite à l'avenir des activités culturelles et de loisirs», a-t-on indiqué. Actuellement, les tribunes inférieures sont exploitées pour organiser des activités accueillant entre 1.500 et 2.000 visiteurs, sachant que la capacité d'accueil des arènes est de 10.000 places. Par ailleurs, l'ex-wali avait décidé la dotation du site d'un écran géant pour permettre la retransmission des rencontres de football et d'autres événements au profit des jeunes de ce quartier populaire. Un espace sera ouvert au bas des gradins pour être mis à la disposition des artisans et des peintres pour exposer leurs produits et œuvres. Cette mesure a été décidée en prévision du lancement d'un circuit touristique de la wilaya permettant aux visiteurs et aux touristes de découvrir ces arènes et son histoire. Dans ce cadre, des prospectus seront confectionnés et édités et un guide sera mobilisé au site pour accompagner les visiteurs. Cette action sera conduite par une commission englobant le président de la Chambre de l'Artisanat et des Métiers, des responsables des directions du Tourisme et de la Culture, en coordination avec des historiens et des spécialistes dans le patrimoine.
Il y a lieu de signaler que les Arènes d'Oran avaient été rouvertes l'été dernier après avoir bénéficié de travaux de restauration. Le site avait enregistré une grande affluence de visiteurs et de touristes. Selon les responsables de l'entreprise publique ‘Parc d'attractions' de la wilaya qui gère cet édifice, les arènes accueillent un grand nombre de visiteurs d'Oran et d'autres wilayas et des délégations étrangères qui viennent découvrir ce site unique en son genre en Algérie et en Afrique. Situées dans le quartier populaire ‘Mohieddine' (ex-Eckmühl), elles ont été rouvertes après réfection, notamment l'entrée principale, à l'issue d'une inspection du bureau d'études et l'instance nationale de contrôle technique de constructions (CTC), a précisé le même responsable.
Pour rappel, au lendemain de la réouverture des arènes, l'Association de préservation du patrimoine ‘Bel Horizon' d'Oran avait organisé une activité culturelle avec la projection d'un film sur ce site historique en présence de 300 familles. Le président de l'Association, Kouider Metayer, avait, à cette occasion, donné un aperçu exhaustif sur les différentes étapes historiques de ce site.
L'entreprise publique «Parc d'attractions» d'Oran a envoyé des correspondances à différentes directions exécutives de la wilaya, à l'instar de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et du Tourisme, les informant que les arènes sont à leur disposition pour organiser des activités culturelles, sportives ou récréatives. L'entreprise a installé une plaque mettant en exergue l'histoire de ce site en plus de la remise d'un guide touristique aux visiteurs. Connue chez les Oranais par l'appellation ‘Torro', cette infrastructure, édifiée à l'époque coloniale, abritait des spectacles de toréador très prisés alors. La corrida, qui s'organisait chaque printemps et s'achevait en novembre, est toujours gravée dans la mémoire collective des Oranais. Cette structure sportive a abrité, par le passé, plusieurs manifestations culturelles, artistiques et sportives et ses locaux avaient servi de sièges à l'Office communal des Sports et à des Associations sportives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.