Nice : C'est la tuile pour Youcef Atal...    Crouch : "Klopp doit absolument arrêter ce cycle horrible"    7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Quelles formes pénales ?    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    "Beaucoup reste à faire"    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Zeghdoud à la barre de l'USMA    Le compte à rebours commence    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    "Nous reprenons confiance"    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des projets et des promesses pour les habitants d'Azrou Oukellal
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 01 - 2021


Le wali M. Abdeslam Lakhel Ayat s'est rendu avant-hier au village d'Azrou Oukellal, qui se situe à une soixantaine de kilomètres à l'est du chef-lieu de wilaya, dans le but d'inspecter les projets enregistrés au profit des habitants qui souffrent depuis des décennies de marginalisation et d'exclusion. Ce village est inclus dans la zone d'ombre. Afin de tenir ses promesses données précédemment, le wali et sa délégation qui l'a accompagné, ont veillé sur la nécessité d'accélérer les travaux de réhabilitation du réseau d'éclairage public, ainsi que l'achèvement du réseau d'assainissement au profit de plus 500 habitants du village Azrou Oukellal. Cette bourgade a également bénéficié, en plus de ces 2 projets, d'autres projets à savoir le raccordement des habitations au réseau d'alimentation en eau potable (AEP), au réseau de gaz naturel et la réfection de la route du village. Le wali s'est engagé auprès des villageois qui réclamaient des logements sociaux, que 20 logements sociaux pourraient être réalisés, à condition qu'un terrain convenable soit trouvé pour la construction. Nous saurons également que ces projets et autres réalisés sur le terrain et financés sur le budget de la wilaya, dans le cadre d'un accompagnement optimal des habitants des zones d'ombre. Cependant, en prenant en considération les capacités disponibles, notamment au vu de la situation économique difficile que traverse le pays. Dans le même contexte, le wali a appelé les habitants du village, et à travers eux tous les habitants des zones d'ombre de la wilaya, à se structurer et à s'organiser par la formation d'associations de quartiers ou de villages, afin de faciliter la communication avec les autorités locales, concernant leurs préoccupations, en déterminant leurs priorités et à signaler les carences dont ils souffrent. Le premier responsable de la wilaya fera connaître aussi que 396 projets ont été enregistrés dans 272 zones d'ombre au cours de la première phase du processus de mise en œuvre et de réalisation, tandis que la deuxième phase, financée par le fonds du président de la République, sera lancée en février prochain. En marge de la visite d'inspection sur le terrain, le wali a révélé dans sa déclaration à la presse, concernant le fait d'empêcher les propriétaires de bus et de motos de se rendre dans la zone touristique de Tikjda, en raison des embouteillages survenus, qu'il avait donné des instructions et directives strictes pour la protection civile, la gendarmerie, la conservation des forêts, l'APC et les travaux publics, afin de faciliter le passage des personnes et des véhicules de tourisme vers les hauteurs de la zone touristique de Tikjda.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.