Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19: Des dispositions trop lourdes pourraient entraver l'opération de vaccination
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 01 - 2021

Les Autorités sanitaires algériennes sont sur le pied de guerre pour entamer l'opération de vaccination contre le Covid-19 (coronavirus). En effet, intervenant hier sur les ondes de la Radio nationale, le directeur général des Services sanitaires au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et membre du Comité de suivi de l'évolution de la pandémie de Covid-19, a indiqué que « tous les staffs médicaux, à travers tout le pays, sont en état d'alerte pour commencer l'opération de vaccination qui va se dérouler de manière progressive et selon la densité de la population de chaque région du pays », a-t-il déclaré. « Le vaccin sera distribué selon les quantités disponibles et ciblera, en premier, les régions à forte densité de population, et surtout les secteurs stratégiques, parmi eux le personnel de santé », a-t-il indiqué.
La wilaya de Constantine, à titre d'exemple, a mobilisé 140 équipes médicales, dont des équipes mobiles pour les régions enclavées, afin de suivre toutes les étapes de l'opération de vaccination à travers toute la wilaya, selon le directeur de wilaya de la Santé.
«Aucun cas d'effets indésirables graves sur les personnes auxquelles on a administré le vaccin Spoutnik V, n'a été enregistré dans le monde, à ce jour », a rassuré quant à lui, hier, sur les ondes de la Chaîne 3, le Professeur et chef de service de médecine légale au CHU Mustapha Pacha, Rachid Belhadj.
Ce dernier a souligné que « tous les vaccins anti-Covid qui vont être importés ont été déjà testés dans plusieurs pays », ajoutant que « les vaccins qui sont utilisés en Algérie ne sont pas employés pour la première fois », a-t-il dit. « Le vaccin russe Spoutnik V, dont l'Algérie attend la réception des premiers lots, dans les prochains jours, est déjà utilisé dans plus de 50 pays dans le monde », a-t-il encore indiqué, précisant que « des scientifiques algériens de haut niveau suivent au quotidien les informations concernant le moindre danger pouvant venir de ces différents vaccins, au niveau international ».
La campagne de vaccination contre la Covid-19 débutera dès l'arrivée de la première commande de la Russie, comme l'a affirmé récemment le gouvernement.
Le président du Syndicat national des Praticiens de la Santé publique (SNPSP), Lyes Merabet, a indiqué, de son côté, sur les ondes de la Radio nationale, que la réussite de cette campagne de vaccination « dépendra d'une bonne organisation logistique, et ce, en associant tous les partenaires et les professionnels de la santé », a-t-il déclaré.
A propos de la mobilisation des structures de Santé, notamment, les polycliniques et les moyens et commodités mis à leur disposition, le président du SNPSP a estimé que « des dispositions trop lourdes sur le plan organisation sont un peu exagérées, et pourraient entraver la bonne marche de l'opération de vaccination ; une opération, qui reste, selon lui, « un simple acte vaccinal ». Du fait de l'envergure de l'opération et le nombre très élevé des personnes cibles concernées par la vaccination, dans un premier temps, « je pense », a suggéré le Dr Lyes Merabet, qu'il « faut utiliser les salles de sport et les grands espaces publics, comme l'a fait l'Angleterre », a-t-il dit. « La communication et la sensibilisation sont très importantes dans ce genre de rendez-vous », a encore affirmé le président du SNPSP, précisant que cela « va permettre d'informer la population à distance et d'éviter ainsi, les déplacements inutiles des gens ». Outre le vaccin chinois dont pourrait bénéficier l'Algérie, le ministre de le Santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé samedi, l'acquisition prochaine du vaccin britannique contre le coronavirus, AstraZeneca, début février, dans le cadre les accords conclus avec le Covax. Concernant le stockage de vaccin, Benbouzid a indiqué que « le vaccin, qui nécessite des conditions de conservation particulières, nécessite les capacités spéciales », ajoutant que son secteur dispose d'une longue expérience dans le domaine de la vaccination contre diverses maladies ». Le premier responsable du secteur de la Santé, a, enfin précisé que « les enfants, les femmes enceintes et les personnes allergiques ne seront pas concernées par la vaccination contre le Covid-19».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.