Goudjil confirmé dans son poste    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Handball - Mondial 2021 : Algérie-France, aujourd'hui à 18h00: Les Verts pour un sursaut d'orgueil
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 01 - 2021

Après un premier tour assez pénible, l'équipe nationale de hand-ball, débutera le tour principal du Mondial 2021 en Egypte (13-31 janvier), en défiant la France, sextuple championne du monde, ce soir à 18h00, selon le calendrier dévoilé par la Fédération internationale de la discipline (IHF).
Les hommes du Fançais Alain Portes savent pertinemment que leur mission s'annonce très compliquée devant l'un des favoris de ce tournoi, mais les Algériens ont cette particularité de se transcender lorsqu'il s'agit d'un engagement important, aussi bien sur le plan comptable que moral. Alors, devrions-nous s'attendre à un sursaut d'orgueil des Verts ? Réponse en début de soirée.
L'Algérie, qui renoue avec la compétition après six ans d'absence, part certes avec les défaveurs du pronostic dans ce groupe III, mais peut tirer son épingle du jeu. Cela passe bien évidemment par une meilleure gestion du match surtout lors des premières minutes, car tout le monde a vu comment les nôtres se sont mis inutilement en difficulté en confondant vitesse et précipitation. Autant dire que les joueurs doivent mieux s'appliquer sur le terrain, tout en évitant les pertes de balles, l'un des points faibles de cette équipe d'Algérie. En face, la France, qui n'a laissé aucune chance à ses trois premiers adversaires, abordera cette rencontre avec la ferme intention de poursuivre sur sa lancée. Qualifié à la faveur de la troisième place décrochée au terme du tour préliminaire (groupe F), le Sept national enchaînera face à l'ogre norvégien, vice-champion du monde, vendredi (20h30), avant de boucler le tour principal, dimanche, contre la Suisse (15h30), invitée de dernière minute pour remplacer l'équipe des Etats-Unis, qui a déclaré forfait. Les deux premières nations de chaque groupe se qualifieront pour les quarts de finale.
Berkous, homme du match face au Portugal
Pour rappel, la sélection algérienne de hand-ball, a bouclé lundi le tour préliminaire du Mondial, par une défaite face au Portugal (19-26), en match disputé au Caire, comptant pour la 3ème et dernière journée (Gr.F). En l'absence de Ryad Chehbour, forfait en raison d'une blessure à l'épaule, les «Verts» ont bien entamé la rencontre, en menant d'entrée (2-0) grâce à Messaoud Berkous et Ayoub Abdi.
Le Portugal, qui restait sur deux victoires de suite, a dû attendre la 8ème minute pour prendre l'avantage (4-3), avant de monter en puissance au fil des minutes pour atteindre cinq buts d'écart au terme de la première période (14-9). Transparent lors des deux premières sorties des «Verts», le sociétaire du GS Pétroliers Messaoud Berkous, s'est remis en question en inscrivant six des neuf buts marqués par le Sept national lors du premier half. Ce dernier a même été élu homme du match, malgré la défaite de son équipe. Au retour des vestiaires, les «Verts», motivés, ont pratiquement fait jeu égal avec les Portugais, mais sans pour autant parvenir à revenir à la hauteur de leur adversaire. Une mission rendue difficile après l'expulsion du pivot Hicham Kaâbeche (33ème), après deux sanctions de deux minutes. Les joueurs du sélectionneur français Alain Portes, ont montré un meilleur visage par rapport à leur précédent match face à l'Islande (39-24), mais restent tout de même loin de leur niveau optimal. Les «Verts» auraient pu réduire l'écart, ou même prétendre à l'égalisation, n'était-ce les nombreux ratages lors des dix dernières minutes, ce qui a permis aux Portugais de terminer le match en roue libre, avec sept buts d'écart.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.