Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    Lomé pour faire le point sur les réformes    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2021

Comme attendu, le monde entier avait hier les yeux braqués sur Washington. Comme ils en ont le secret, les Américains ne pouvaient déroger à la règle pour que l'investiture du nouveau président garde ses allures de show. La manifestation ne pouvait cependant se détacher d'une organisation particulière due au vécu d'un brouhaha spectaculaire et jamais vu quand le Capitole avait été violé.
Biden est donc sacralisé 46ème président des Etats-Unis. Dans leur majorité, ses farouches opposants proches du parti républicain ont mis leurs désastreuses malveillances de côté mais leurs esprits préservés pour de nouvelles anicroches, tout comme Hollywood maintiendra saufs et entiers son âme et ses repères.
D'évidence, les Algériens pour la plupart ont suivi les dernières péripéties spectaculaires vécues par le peuple américain sans trop croire que la Maison Blanche va subitement devenir un antre messianique. Pour eux et pour beaucoup d'autres, Biden ne sera jamais Diden et il ne faudra pas attendre de lui à ce qu'il transforme la toile peinturée mondiale en œuvre civilisatrice nouvelle.
Le monde gardera la cadence de sa marche actuelle et chacun où qu'il soit est sommé de donner le meilleur de soi pour que l'ordinaire change. Il a été prouvé que les alliances des Etats étaient souvent passagères et que les peuples sont tenus de ne compter que sur eux-mêmes. L'Algérien serait mal avisé de continuer à croire que le bonheur tombe du ciel et qu'un charivari de quelques heures autour d'une élection présidentielle, fût-elle américaine, puisse rétablir un bénéfique ordonnancement mondial. Il en aura vu de toutes les couleurs pour qu'il comprenne enfin que son destin est entre ses seules mains et qu'il est très aléatoire de se contenter de vociférer en bombant le torse pour qu'il puisse se soigner, manger à sa faim et retrouver une quiétude confortable qu'il recherche en vain.
La marche du monde actuel piétine et écrabouille les illusions des rêveurs. Il est utopique de croire que le nouveau président des Etats-Unis, investi hier, en soit un.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.