Coupe de la Ligue: le NAHD, l'OM et le NCM passent en 8es de finale    Décès d'Idris Deby : l'Algérie suit avec une grande préoccupation les événements en cours au Tchad    Le Conseil de sécurité appelé à accélérer la décolonisation du Sahara occidental    MCA : Brahmia, nouveau président    Lancement de l'opération de vaccination anti-covid dans les wilayas et les institutions sahraouies    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les concessionnaires privés attendent toujours leur dû: La collecte des ordures confiée à l'EPIC «Oran propreté»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 02 - 2021

Les concessionnaires privés chargés de la collecte des ordures ménagères attendent toujours le versement de leurs dus. Après plusieurs mouvements de protestation dont le si-in observé, en début du mois, devant le siège de la wilaya, les sous-traitants de l'APC d'Oran font part de leur inquiétude quant à leur avenir et réclament le versement des créances impayées de l'année 2020 et quelques mois de l'année 2019.
Ils précisent à ce titre, que toutes les démarches entreprises pour percevoir leurs dus sont restées sans suite. Jeudi, une réunion consacrée au dossier de la collecte des ordures ménagères a été tenue, au siège de la wilaya, en présence des cadres du secteur et des responsables locaux, apprend- on de sources responsables. Les concessionnaires se disent dans l'impasse puisqu'ils attendent toujours la satisfaction de leurs revendications. Ils soulignent que toutes les formalités administratives ont été effectuées et les dossiers également déposés auprès du Service des finances de l'APC d'Oran, mais en vain. Par ailleurs et selon des sources bien informées, on apprend qu'une réunion a été également tenue, l'EPICO «Oran propreté' prendra en charge, désormais, la collecte des ordures ménagères. Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion tenue, il y a quelques jours, au siège de la DHA, laquelle a regroupé le chef de daïra et le maire d'Oran ainsi que les directeurs de l'EPIC «Oran propreté» et celui de la DHA. Le but, selon nos sources, est de répondre aux besoins des habitants, à travers des rotations régulières dans tous les quartiers d'Oran. Notons que plusieurs mouvements de contestation avaient été observés, par le passé, par le collectif et ce, pour dénoncer le non-versement des arriérés de paiement. Juste après son installation, le wali d'Oran avait ordonné à l'ensemble des services concernés de prendre en charge le dossier et résoudre le problème. Une réunion de coordination, portant sur la situation générale de la commune et regroupant les différents acteurs, le chef de daïra et le maire d'Oran, avait été tenue afin de se pencher sur le dossier. En 2019, des groupes de travail ont été installés à la demande de l'ancien wali d'Oran, pour étudier et prendre en charge l'ensemble des préoccupations des travailleurs de la commune dont celui soulevé par les concessionnaires privés chargés de la collecte des ordures ménagères et sous-traitants de l'APC d'Oran.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.