L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ANEM: Près de 9.000 placements en 5 mois
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 03 - 2021

Les efforts se multiplient pour répondre aux préoccupations des demandeurs d'emploi à Oran, surtout que cette ville représente un vrai bassin d'emplois dans la région de par ses vocations industrielle et touristique. Durant les 5 derniers mois quelque 8.413 placements classiques ont été réalisés pour près de 8.900 offres d'emploi. Les dispositions comprises dans la loi 04/19 du 25 décembre 2004, stipulent le passage des employeurs par le Bureau de main-d'œuvre (ANEM) pour toute offre d'emploi. Les demandeurs d'emploi doivent s'inscrire auprès de l'agence locale d'emploi. Durant la même période 113 jeunes ont été placés dans des établissements de formation, pour satisfaire les offres des employeurs. Il s'agit notamment des offres nécessitant des formations spécialisées, à l'instar des métiers du Bâtiment, Travaux publics et Tourisme. En effet certains demandeurs d'emploi expriment des réticences à occuper des postes qui sont offerts par certains secteurs comme le BTPH et l'Agriculture. Une partie des offres n'a pas trouvé preneurs. Le secteur du Bâtiment et des Travaux publics et Hydraulique (BTPH) manque de main-d'œuvre qualifiée. Nombreux sont les entrepreneurs qui ont formulé des demandes auprès de ces organismes et qui n'ont pas encore été satisfaites, d'où la nécessité d'une telle formation. D'autre part, 370 emplois ont été créés par les petites et moyennes entreprises (PME), alors que 798 jeunes bénéficiaires de poste dans le cadre du dispositif d'aide à l'intégration professionnelle et sociale (DAIP), ont été intégrés, depuis octobre dernier. Aussi dans le but de répondre aux préoccupations liées au secteur de l'Emploi, une commission de wilaya a été installée, la semaine passée. Celle-ci ayant pour mission le suivi et le contrôle des procédures et des conditions de placement dans toutes les entreprises situées sur le territoire de la wilaya.
La commission qui a élu siège à la wilaya d'Oran a été créée dans le cadre de la prise en charge des préoccupations des citoyens, notamment celles liées au dossier de l'emploi et de l'intégration des jeunes dans les postes de travail permanents. Selon un communiqué de la wilaya, la Commission est présidée par le chef du Cabinet du wali et elle est composée, des directeurs de l'emploi, de l'Industrie et des Mines, du président de la commission du développement local, de l'équipement, de l'investissement et l'emploi de l'Assemblée populaire de la wilaya (APW), des chefs de daïras, de l'Inspecteur de wilaya du travail, du directeur de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNAS)et du chef de l'antenne de l'Agence nationale pour l'Emploi d'Oran. La Commission a déjà lancée son activité, par l'organisation de rencontres avec les jeunes et les représentants des jeunes chômeurs des communes des daïras d'Arzew et Bethioua.
Le comité a également mis en place un programme pour contacter les différentes institutions situées dans les différentes zones industrielles et zones d'activité, de toutes les communes afin d'assurer l'intégration du plus grand nombre possible de jeunes dans des entreprises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.