113ème vendredi de manifestations: La mobilisation ne faiblit pas    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Algérie Poste: Les grévistes menacés de licenciement    LA POUSSIÈRE SOUS LE TAPIS    Droit de grève et service public    Groupe Est: Le trio de tête en déplacement    FAF - Elu président à la majorité: Les chantiers de Charaf-Eddine Amara    Ligue 2 - Groupe Ouest: Sérieux tests pour l'ASMO et le CRT    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    Sidi Bel Abbès: Des jeunes manifestent contre le confinement    Manifs et manips    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Le processus électoral est inéluctable    Tebboune appelle à choisir «en toute liberté»    Le Hirak perd son inspiration    Place au carré se dessine    Brèves Omnisports    Lancement des essais du système d'éclairage    Garder son numéro en changeant d'opérateur    Le gouvernement desserre l'étau    L'entente cordiale    Takeda met à l'honneur «Home Infusion»    Les étudiants affichent leur mécontentement    Impressionnant bilan du MDN    Une situation explosive au Sahel    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Le gouvernement français «regrette»...    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Grand Sud, cette Algérie utile
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 03 - 2021

Dix circonscriptions administratives du sud algérien viennent d'être promues en wilayas à part entière. Véritable trésor grandeur nature de l'Algérie utile, le Grand Sud algérien a toujours été le dernier de la classe dans la redistribution de la gigantesque rente, tirée des revenus des énergies fossiles du pays. Peu d'argent a été consacré au développement des régions du Grand Sud, comparé aux wilayas du nord. Mieux vaut tard que jamais, la plus grande portion du pays, toujours considérée comme « inutile », se retrouve comme au centre de l'intérêt du pouvoir d'Alger, quand on connaît à quel point ces populations laissées-pour-compte ont souffert de voir des gens manger sous leurs yeux écarquillés, en leur laissant des miettes pour seule pitance. Au-delà de la logique froide, presque scélérate, des chiffres, l'argent fou, dilapidé depuis vingt ans, n'a presque jamais servi au développement des vastes régions du Sud du pays. Pourtant, une région comme Oued Souf, s'impose comme le véritable garde-manger national, tellement l'agriculture a connu un développement fulgurant dans cette wilaya, et d'autres encore comme Biskra et Ghardaïa. Pour la première fois depuis l'indépendance, la richesse produite par le secteur agricole, essentiellement dans la partie méridionale du pays, a dépassé celle tirée des hydrocarbures en 2020. L'agriculture contribue au PIB à hauteur de 12% et emploie 10% de la population active. Pourtant, les régions du sud du pays sont sujettes à des révulsions récurrentes, à cause d'une répartition inéquitable des richesses nationales.
Seul un partage équitable de la richesse du pays entre tous les Algériens demeure comme l'un des moyens de projeter le pays vers des horizons salvateurs. Donner à vivre à Mohamed pour conjurer la volonté de mourir dans la dignité de Larbi n'est certainement pas le meilleur moyen de léguer un devenir des plus angoissants à nos enfants. N'est-il pas vrai que L'Algérie, depuis le début du siècle naissant, a tellement gaspillé son temps et son argent à entretenir ses trottoirs que tout un peuple se retrouve sur le carreau ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.