Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    L'utopie, c'est fou, c'est bien    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour le 112ème vendredi: Les manifestations se poursuivent
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 04 - 2021

Les manifestants du hirak ont encore une fois occupé les rues, hier, pour le 112ème vendredi. Les manifestants, à travers plusieurs grandes villes du pays, ont exprimé leur détermination à poursuivre le mouvement, jusqu'au changement espéré avec «une presse libre, une justice indépendante et une Algérie libre et démocratique». «Une Algérie indépendante n'est pas forcément une Algérie libre et démocratique» pouvait-on lire sur des pancartes.
Le mot d'ordre qui s'est imposé lors de cette marche hebdomadaire est «la libération des détenus», notamment après la mise sous mandat de dépôt de trois hirakistes dans le cadre de l'affaire du mineur «Saïd Chetouane».
Dans la capitale, la marche a commencé en présence du dispositif policier habituel, avec comme point de départ «la mosquée El Rahma». Les manifestants ont commencé à converger vers la Grande Poste, arrivant de Bab el Oued et d'autres de la place du 1er Mai. Les protestataires ont dénoncé l'arrestation des acteurs du hirak en scandant «Libérez les détenus du hirak, ils n'ont pas vendu de la cocaïne».
Ils ont également scandé des slogans anti-français en réaction à l'annonce relative à la visite du Premier ministre français, Jean Castex en Algérie, prévue ce dimanche 11 avril, même si celle-ci a été reportée à une date ultérieure.
Les manifestants entonnaient «réveillez-vous enfants d'Algérie, la France est de retour». Sur des pancartes, on pouvait lire «là où la France est présente, c'est le désastre» ou encore «la France n'est pas la bienvenue dans le pays des martyrs». Sur d'autres pancartes on pouvait lire «les différences idéologiques ou politiques ne menacent pas l'unité du Hirak». A noter que ce 112ème acte de protestation a été baptisé par les manifestants «Vendredi de l'unité du hirak» et «Vendredi de la colère».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.