Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 04 - 2021

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, a exhorté jeudi à Tlemcen les entrepreneurs et investisseurs à fédérer et créer une communauté forte et engagée, regroupant tous les entrepreneurs et investisseurs pour appréhender toutes les réalités, difficultés mais également les opportunités de la relance économique qui sont en face d'eux.
Dans son allocution d'ouverture d'une conférence régionale (Création et développement d'entreprises : améliorer l'accès aux instruments de financement ) organisée par la confédération algérienne du patronat (CAPC) à l'hôtel Renaissance, Nassim Diafat a précisé que «la stratégie de l'heure est de créer un million de micro-entreprises à l'horizon 2024, ce qui représente un grand défi pour nous tous et cet objectif ne peut être atteint qu'en mobilisant l'ensemble des départements ministériels concernés et les jeunes, moyennes et grandes entreprises». M. Nassim Diafat a en outre ajouté que plusieurs défis doivent être relevés aujourd'hui, parmi eux, le déclin de la confiance dans l'Etat parmi les jeunes. « Il faut établir des passerelles efficaces et les liens de confiance entre les jeunes porteurs de projets et l'Etat, car beaucoup de déclarations suscitées par nos jeunes ne reflètent pas la réalité. Même nous en tant que ministres nous rencontrons ce genre de difficultés, mais nous rassurons tous ces jeunes entrepreneurs en leur disant que beaucoup d'efforts ont été accomplis pour la modernisation des services et des plateformes numériques. Et dans beaucoup de cas, les pouvoirs publics agissent désormais dans le meilleur intérêt des jeunes porteurs de projets et des petites et moyennes entreprises. J'ai bon espoir que nous ne pourrons accroitre, relancer notre économie ou avoir des résultats d'une économie forte et d'une micro-entreprise réussie qu'en agissant avec une grande transparence pour notre stratégie mise en œuvre avec tous les partenaires économiques et les systèmes banquiers financiers et l'implication des walis et des représentants des opérateurs économiques dans l'élaboration d'une cartographie de toutes les activités à financer, pour créer des micro-entreprises et des petites et moyennes entreprises suivant la demande et les besoins du marché national ». Le ministre des micro-entreprises a révélé lors d'un point de presse animé en marge de cet évènement que près de 387 000 micro-entreprises ont été créées par son département ministériel. Le fonds de garantie a étudié cette année près de 6 700 dossiers et quelque 32.000 demandes de création de micro-entreprises ont été enregistrées du 1er janvier jusqu'au 7 avril 2021. «Ce chiffre est en nette augmentation par rapport aux quatre années précédentes où le nombre de demandes de création de micro-entreprises n'a guère dépassé les 26.000 demandes», a affirmé le ministre-délégué. Répondant à une question sur les crédits octroyés dans le cadre de l'ANADPE (ex-Ansej) et l'effacement des dettes, le ministre a fait état de 13 000 micro-entreprises en situation d'endettement. « Aucun jeune de ces micro-entreprises se trouvant dans cette situation de déficit ne fera l'objet de poursuites judiciaires et ce, en application des instructions du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Et c'est pour cela que nous œuvrons à travers de nouveaux textes à surmonter les difficultés et à accompagner ces jeunes entrepreneurs déficitaires notamment ceux qui ont été contraints de cesser leurs activités en raison des risques naturels et technologiques, des accidents du travail ou pour des raisons de santé... ».
Lors de cette journée, qui a vu la présence du wali de Tlemcen, Amoumène Mermouri, du secrétaire général de la wilaya, Menia Djamel, du président de la CAPC, Sami Agli, ainsi que de nombreux opérateurs économiques, experts, représentants de banques et bailleurs de fonds, le président de JIL'CAPC, Chamseddine Bezzitouni, a présenté une rétrospective sur les principales activités de cette confédération de jeunes talents et jeunes entrepreneurs créateurs. Par ailleurs, plusieurs responsables de JIL'CAPC et experts se sont relayés sur la thématique au programme de cette rencontre. Dans ce cadre, Ahmed Chekib Merad (coordinateur de JIL'CAPC de Tlemcen), Rafik Boussa (président de la commission des finances et de la fiscalité du CAPC), Said Boumaza (représentant résident de la SFI) et Boudjelal Mohamed (expert en finance islamique et membre du haut conseil islamique) ont expliqué à travers leurs communications plusieurs aspects ayant trait au financement des entreprises (Panorama des instruments de financement, comment financer une entreprise en Algérie), la bourse (Enquête sur les besoins des partenariats potentiels, le Crowdfunding), l'accès au financement et l'inclusion financières, ainsi que sur la mise en œuvre de la finance islamique et les perspectives dans le développement de l'économie nationale (L'écosystème de la finance islamique, les marchés de valeurs immobilières, le système bancaire, la Zakat, le Waqf, les sociétés d'assurance et le fonds d'investissement).
A noter que le ministre des micro-entreprises Nassim Diafat, a visité, en compagnie du SG de la wilaya, Menia Djamel, et la déléguée de la CAPC de Tlemcen, Bouayad Agha Wafaa, des entreprises activant dans les domaines des produits pharmaceutiques, du lait et ses dérivés et du textile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.