Suspension partielle et provisoire des activités de lavage-auto à Alger à compter de samedi    Sortie du territoire : Les services de police n'appliquent plus la mesure d'autorisation depuis le 4 juin    Algérie. Des dizaines de personnes arrêtées dans le cadre d'une escalade de la répression contre les militant.e.s    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 05 - 2021

  En prévision des prochaines distributions d'un important quota de logement sociaux, au profit des habitants de la commune d'Oran, dans le cadre de la formule dite ‘à points', les services de la daïra d'Oran viennent de publier un communiqué afin d'éclairer l'opinion publique. Selon ce communiqué, la daïra affirme que ses services viennent de s'apercevoir que certains demandeurs qui se sont vu rejeter leurs dossiers de logement social pour motif (soit pour avoir bénéficié ou souscrit au programme de l'AADL) entament des procédures de désistement auprès de cette formule. La daïra d'Oran tient à préciser qu'aucun recours déposé par des citoyens auprès de l'AADL après le 1er décembre 2020 ne sera pris en considération.
Ces derniers sont déjà inscrits au programme AADL et leurs revenus dépassent le seuil légal fixé par la loi pour accéder ou avoir droit au logement social locatif, ajoute la même source. L'étude des dossiers est toujours en cours et les commissions s'attèlent à vérifier, minutieusement, tous les dossiers pour barrer la route aux opportunistes. L'attribution des logements est tributaire de l'achèvement de l'étude des dossiers.
Des milliers de demandeurs de logements sociaux dit de formule ‘à points' ont été écartés pour des raisons liées au dépassement du seuil de revenu fixé à 24.000 DA, conformément au décret exécutif n° 08-142 du 11/05/2008 relatif aux règles et conditions d'attribution du logement public locatif (LPL) ou en vertu de l'article 3 du même décret concernant les personnes possédant des biens ou ayant bénéficié de terrain, de logement social, d'une aide au logement rural, entre autres. Près de 25.000 dossiers ont déjà été étudiés par la commission de daïra. Pour le reste des dossiers et en prévision de la prochaine distribution de 3.900 logements, dans le cadre de cette formule, les enquêtes se poursuivent. Les listes seront élaborées suite à des enquêtes approfondies. La commission de daïra effectue un contrôle de tous les demandeurs de logements afin d'arrêter une liste des véritables concernés. Vu le nombre important des demandes sur cette formule, gelée depuis plus de 25 ans, les enquêtes se poursuivent toujours. La dernière opération de distribution de logements sociaux, à l'indicatif de la commune d'Oran, remonte à l'année 1996. Le gel de cette formule a créé un grand cumul de demandes.
De gros moyens humains et matériels sont mis en place pour établir la liste des bénéficiaires sur la base d'un certain nombre de critères de manière à ne retenir que les demandeurs dans un réel besoin de logement. Un logiciel a été mis en place, par la daïra d'Oran pour le traitement et la mise à jour des dossiers, des postulants.
La commission d'Oran avait pour mission d'examiner des milliers de dossiers déposée depuis 1975 pour ne retenir que ceux qui répondent aux critères d'Oran en attendant l'élaboration des listes finales après l'achèvement des enquêtes sociales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.