Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 30 cas de Covid-19 par jour: Une situation épidémiologique sous contrôle, mais...
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 06 - 2021

La situation épidémiologique du Covid-19 est inquiétante, selon les spécialistes qui ne cessent de lancer des appels pour le respect des mesures barrières. Malgré les appels lancés par les autorités locales et les services de la Santé envers la population pour le respect de mesures d'hygiène et du confinement sanitaire, la wilaya d'Oran, connaît une recrudescence dans le nombre de cas de la Covid-19 depuis quelques jours. Ce rebond est le fruit du manque d'engagement et de l'indiscipline des citoyens à respecter les gestes barrières anti-coronavirus, recommandés par les autorités sanitaires du pays. Depuis une dizaine de jours, plus de 30 nouveaux cas de coronavirus sont enregistrés quotidiennement à Oran, après une stabilisation de la situation ces derniers mois. Signe inquiétant du relâchement de la population. Cette triste nouvelle n'a pas empêché beaucoup d'Oranais à sortir sans la moindre protection. Des citoyens continuent à ignorer les appels au respect des gestes barrières. Cette situation est visible à l'œil nu. De nombreux citoyens continuent d'afficher une indifférence totale vis-à-vis des mesures préventives contre la propagation de la Covid-.9. Un relâchement dans l'application de ces mesures de lutte contre la Covid-19 a été constaté notamment dans les moyens de transport et des commerces. Dans les marchés et les espaces publics, il n'existe aucune trace de cette mesure préventive. La tendance baissière des contaminations par la Covid-19 durant les mois passés a, sans doute, rassuré les citoyens qui semblent oublier l'existence même de ce virus mortel. Ils sont nombreux à ignorer les appels de vigilance et au respect des gestes barrière, notamment le port du masque de protection et la distanciation sociale. Dans les rues d'Oran, les citoyens ont repris leur train de vie normal. La distanciation est les autres gestes barrière sont complètement ignorés par les citoyens. Les personnes portant les bavettes se comptent sur le bout des doigts. Même dans certaines administrations, cette mesure n'est pas rigoureusement respectée bien qu'à l'entrée de ces dernières, les affiches «Port de bavette obligatoire» sont toujours là. Actuellement la situation épidémiologique du coronavirus est inquiétante et elle peut s'empirer selon les spécialistes. Ainsi et au vu du développement de la situation épidémiologique au niveau national, en général la prévention est plus que de mise. Cette situation qui est, jusque-là, maîtrisée, peut s'aggraver. Cette reprise des contaminations est due aussi aux rassemblements familiaux en ce début de la saison estivale. Les services sanitaires mettent aussi l'accent sur l'intérêt et la faisabilité du vaccin anti-Covid. Le vaccin permet de réduire les risques de contamination. A Oran la campagne de vaccination se déroule dans de bonnes conditions. Lancée début février cette opération a touché à ce jour, près de 33.000 personnes soit l'ensemble des personnes inscrites sur la plate-forme numérique de vaccination.
Dans le même cadre, un quota de 30.000 doses du vaccin anti-Covid19 a été réceptionné par la direction de la Santé et de la population (DSP) de la wilaya d'Oran, il y a 2 semaines. Il s'agit du 6è quota reçu par la wilaya d'Oran et le plus important. Ce quota va permettre de vacciner 15.000 personnes en 2 doses avec un intervalle de 15 jours. Désormais les citoyens désirant se faire vacciner peuvent se présenter aux centres de vaccination sans inscription préalable.
Aussi dans le but d'accélérer la campagne de vaccination, la direction de la Santé d'Oran a lancé une opération de vaccination à la grande place ‘Tahtaha', dans le quartier populaire de Mdina Jdida pour élargir la campagne de vaccination en dehors des structures de santé. Un chapiteau a été aménagé à cet effet. Cette opération intervient dans le cadre du renforcement des points de vaccination en dehors des structures de santé, en vue de l'extension de la campagne de vaccination contre la Covid-19 au profit de tous les citoyens. Aussi les structures dédiées à la vaccination, continuent à inoculer normalement les doses vaccinales anti-coronavirus. Les autorités sanitaires et publiques de la wilaya d'Oran comptent aussi sur la discipline de la population pour le respect strict (par ailleurs toujours en vigueur) du protocole sanitaire pour espérer infléchir la courbe des infections. Les citoyens doivent faire preuve d'un sens élevé de responsabilité et de respect scrupuleux des gestes barrières et les protocoles sanitaires préconisés, notamment la distanciation physique, le port de masque et l'évitement les rassemblements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.