Le Premier ministre reçu par le Président Erdogan à Konya en Turquie    Le Premier ministre assiste à la cérémonie d'ouverture des Jeux de la Solidarité islamique à Konya en Turquie    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Sonelgaz en pole position    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La voix écoutée de l'Algérie    17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Ce que dit un rapport US    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400m haies    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Batna: création de deux forêts récréatives    Coupe Davis (Groupe 3 - Zone Afrique): ''un tirage au sort équilibré" (Hakimi)    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: 6 ans de prison ferme contre Oussama Rezagui    Tournoi ITF-Pro W60 de San Bartolomé: Inès Ibbou qualifiée au 2e tour    Invasion militaire sioniste à Naplouse: 3 martyrs et plus de 40 blessés    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Le superbe lob d'Ismaïla Sarr avec Watford (Vidéo)    El-Bayadh: l'électricité ne sera pas coupée aux communes n'ayant pas payé leurs redevances    La Guerre de libération de l'Algérie, "un moment historique" pour la libération des peuples africains    Alger: Six harraga noyés, plusieurs autres portés disparus    Ignorance, inculture et suicide    NA Hussein Dey: Le maintien comme objectif    Quelle justice pour quel monde?    Un dernier délai ?    Constantine: Un mort et deux blessés dans une explosion de gaz    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Le barrage inexploité    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'Algérie condamne l'agression des forces sionistes sur Ghaza    Extension des réseaux d'électricité et de gaz    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 30 cas de Covid-19 par jour: Une situation épidémiologique sous contrôle, mais...
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 06 - 2021

La situation épidémiologique du Covid-19 est inquiétante, selon les spécialistes qui ne cessent de lancer des appels pour le respect des mesures barrières. Malgré les appels lancés par les autorités locales et les services de la Santé envers la population pour le respect de mesures d'hygiène et du confinement sanitaire, la wilaya d'Oran, connaît une recrudescence dans le nombre de cas de la Covid-19 depuis quelques jours. Ce rebond est le fruit du manque d'engagement et de l'indiscipline des citoyens à respecter les gestes barrières anti-coronavirus, recommandés par les autorités sanitaires du pays. Depuis une dizaine de jours, plus de 30 nouveaux cas de coronavirus sont enregistrés quotidiennement à Oran, après une stabilisation de la situation ces derniers mois. Signe inquiétant du relâchement de la population. Cette triste nouvelle n'a pas empêché beaucoup d'Oranais à sortir sans la moindre protection. Des citoyens continuent à ignorer les appels au respect des gestes barrières. Cette situation est visible à l'œil nu. De nombreux citoyens continuent d'afficher une indifférence totale vis-à-vis des mesures préventives contre la propagation de la Covid-.9. Un relâchement dans l'application de ces mesures de lutte contre la Covid-19 a été constaté notamment dans les moyens de transport et des commerces. Dans les marchés et les espaces publics, il n'existe aucune trace de cette mesure préventive. La tendance baissière des contaminations par la Covid-19 durant les mois passés a, sans doute, rassuré les citoyens qui semblent oublier l'existence même de ce virus mortel. Ils sont nombreux à ignorer les appels de vigilance et au respect des gestes barrière, notamment le port du masque de protection et la distanciation sociale. Dans les rues d'Oran, les citoyens ont repris leur train de vie normal. La distanciation est les autres gestes barrière sont complètement ignorés par les citoyens. Les personnes portant les bavettes se comptent sur le bout des doigts. Même dans certaines administrations, cette mesure n'est pas rigoureusement respectée bien qu'à l'entrée de ces dernières, les affiches «Port de bavette obligatoire» sont toujours là. Actuellement la situation épidémiologique du coronavirus est inquiétante et elle peut s'empirer selon les spécialistes. Ainsi et au vu du développement de la situation épidémiologique au niveau national, en général la prévention est plus que de mise. Cette situation qui est, jusque-là, maîtrisée, peut s'aggraver. Cette reprise des contaminations est due aussi aux rassemblements familiaux en ce début de la saison estivale. Les services sanitaires mettent aussi l'accent sur l'intérêt et la faisabilité du vaccin anti-Covid. Le vaccin permet de réduire les risques de contamination. A Oran la campagne de vaccination se déroule dans de bonnes conditions. Lancée début février cette opération a touché à ce jour, près de 33.000 personnes soit l'ensemble des personnes inscrites sur la plate-forme numérique de vaccination.
Dans le même cadre, un quota de 30.000 doses du vaccin anti-Covid19 a été réceptionné par la direction de la Santé et de la population (DSP) de la wilaya d'Oran, il y a 2 semaines. Il s'agit du 6è quota reçu par la wilaya d'Oran et le plus important. Ce quota va permettre de vacciner 15.000 personnes en 2 doses avec un intervalle de 15 jours. Désormais les citoyens désirant se faire vacciner peuvent se présenter aux centres de vaccination sans inscription préalable.
Aussi dans le but d'accélérer la campagne de vaccination, la direction de la Santé d'Oran a lancé une opération de vaccination à la grande place ‘Tahtaha', dans le quartier populaire de Mdina Jdida pour élargir la campagne de vaccination en dehors des structures de santé. Un chapiteau a été aménagé à cet effet. Cette opération intervient dans le cadre du renforcement des points de vaccination en dehors des structures de santé, en vue de l'extension de la campagne de vaccination contre la Covid-19 au profit de tous les citoyens. Aussi les structures dédiées à la vaccination, continuent à inoculer normalement les doses vaccinales anti-coronavirus. Les autorités sanitaires et publiques de la wilaya d'Oran comptent aussi sur la discipline de la population pour le respect strict (par ailleurs toujours en vigueur) du protocole sanitaire pour espérer infléchir la courbe des infections. Les citoyens doivent faire preuve d'un sens élevé de responsabilité et de respect scrupuleux des gestes barrières et les protocoles sanitaires préconisés, notamment la distanciation physique, le port de masque et l'évitement les rassemblements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.