Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Khenchela: Plus de 1.500 ha partis en fumée, 3 suspects arrêtés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 07 - 2021

  «Le gigantesque feu de forêt qui a touché la wilaya de Khenchela est un précédent très grave dans la région au vu de sa violence et la superficie détruite, évaluée à plus de 1500 hectares», a déclaré, hier mercredi, le Chef de Bureau des Aires protégées et de la Veille Ecologique à la direction générale des forêts.
Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, le représentant de la direction générale des forêts, a parlé «d'apocalypse environnementale», au vu de l'étendue de la superficie forestière détruite avec des espèces et essence rares, ainsi que la faune locale, menacée d'extinction», a-t-il déploré. Pour Saïd Fritas, «99% des départs de feu en Algérie et même dans tout l'espace méditerranéen, ont pour origine l'homme», excluant les facteurs des fortes chaleurs ou la sécheresse qui pourraient avoir provoqué le feu qui a ravagé une bonne partie du massif forestier de Aïn Mimoune, dans la commune de Tamza (22 km au Sud-ouest de Khenchela). Saluant l'élan de solidarité de la population locale et des wilayas voisines qui ont porté aide et assistance aux éléments de la protection civile qui luttaient contre le gigantesque incendie, notamment en procédant au creusement de tranchées coupe-feu, l'invité de la Radio a indiqué que vingt-et-une (21) zones en Algérie ont été classées «d'importance nationale» au vu des essences forestières qu'elle renferment , «parmi lesquelles la région de Aïn Yacoub dans la wilaya de Khenchela qui vient d'être ravagée par un gigantesque feu de forêt qui a détruit une bonne partie de la flore et la faune locale, ainsi que des vergers et des périmètres agricoles», a-t-il affirmé.
Concernant le plan national de protection des forêts, le représentant de la direction générale des forêts a indiqué qu'une «commission nationale, présidée par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, a été installée le 24 mai dernier et dont les missions sont justement de veiller à la protection des périmètres forestiers et les moyens d'intervention en cas de départ de feu quel que soit son ampleur», a-t-il souligné, appelant à la vigilance de tous, «surtout par les fortes chaleurs de ces derniers jours et l'imprudence de certains individus, souvent responsables des départs de feu», a-t-il affirmé.
Les éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Khenchela ont arrêté trois (3) individus suspectés d'être impliqués dans le déclenchement des incendies de forêts d'Ain Mimoun, selon le Groupement territorial de ce corps de sécurité.
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté des suspects, âgés entre 18 et 55 ans, à proximité des forêts de Bir Ousfane et Ain Mimoun à Tamza, soupçonnés d'être à l‘origine du déclenchement du feu dans les forêts d'Ain Mimoun, selon la même source. «L'enquête menée par les services concernés se poursuit avec les suspects au sujet des accusations portées à leur encontre», toujours selon le groupement territorial de la gendarmerie nationale. «Des éléments de la Gendarmerie nationale sont toujours sur les lieux des incendies qui a ravagé de vastes surfaces du couvert forestier afin de poursuivre les investigations et les recherches, en vue de déterminer leurs causes exactes et arrêter les suspects impliqués dans cet acte criminel», selon la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.