Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



USM Alger: Eviter les erreurs du passé
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 09 - 2021

Nombreux sont ceux qui ont misé sur l'USM Alger pour jouer le podium ou au moins composter un billet pour une participation continentale, mais en vain. Quelques erreurs de gestion ont fini par avoir le dessus sur les ambitions affichées par les responsables du club de Soustara. Avec la venue de la société Serport, comme actionnaire majoritaire, on croyait que l'USMA allait renouer avec son passé glorieux dans un championnat marqué par une irrégularité flagrante.
Les raisons ? Il y a eu en premier lieu cette instabilité technique qui a été préjudiciable au club. L'entraîneur français, François Ciccolini, a été limogé en novembre dernier pour faute grave après avoir boycotté la cérémonie protocolaire de remise des médailles lors de la Super coupe. Il a été remplacé par son compatriote Thierry Froger avant que celui-ci ne plie bagage pour designer ensuite Mounir Zeghdoud. Le recrutement d'avant-saison n'a pas été bien étudié et là, Antar Yahia a commis quelques erreurs de jugement sur certaines nouvelles recrues. Cette situation a quelque peu influé négativement sur l'aspect sportif et l'USMA s'est contentée de la quatrième place derrière le CRB, l'ESS et la JS Saoura. Une position qui n'est pas en conformité avec sa grandeur et surtout avec les gros investissements effectués.
La déception du grand public usmiste s'explique par le fait que leur équipe n'a pas su exploiter le nivellement de valeur du championnat et concédé inutilement des points à domicile. Devant la colère des supporters, la direction du club a fini par trouver un bouc émissaire, à savoir Antar Yahia qui a été limogé de son poste de directeur sportif. A la fin de saison, la direction du club a failli tomber dans le même piège en suggérant Nour Eddine Korichi et Hacene Hammar au poste de directeur sportif, alors que l'USMA renferme en son sein de grandes compétences et d'anciens joueurs capables d'assurer cette mission. D'ailleurs, cette piste a été rapidement écartée sur exigence des supporters. A propos du staff technique, le moins que l'on puisse dire est que Mounir Zeghdoud a été poussé vers la porte de sortie.
Sinon, comment expliquer l'engagement de Denis Lavagne (ex-JSK) ? Pour la nouvelle saison, les responsables usmistes ont déjà entamé la préparation en commençant par l'effectif où la liste des libérés n'a pas été encore officiellement communiquée. Certaines rumeurs annoncent le départ de Chita, Benkhelifa, Baouche, Aliane, Belarbi ou encore Boumechra. On croit savoir que certains joueurs auraient été convoqués pour négocier la baisse de leurs salaires à l'image des Redouani et Bouchina. Entre-temps, la direction a procédé au recrutement de quelques nouveaux éléments en l'absence d'un directeur sportif. C'est ainsi que les Bekakchi, Merbah (ex-ESS), Benbot (ex-JSK) et Meziane (ex-ES Tunis) ont officiellement signé, alors que Zemammouche semble bien parti pour mettre fin à son aventure avec les «Rouge et Noir». Par ailleurs, devant la pression du public usmiste, il a été procédé à la nomination de Hocine Achiou, nouveau directeur sportif, poste vacant depuis le départ d'Antar Yahia.
De son côté, Azzedine Rahim vient d'être engagé comme entraîneur adjoint, alors que Lounas Gaouaoui occupera le poste d'entraîneur des gardiens de but. On ignore si ces nouveautés ont été dictées sur la base d'un véritable projet sportif ou simplement pour calmer l'ardeur du public. L'avenir nous le dira. En tous cas, une chose est sûre, l'erreur n'est plus permise à l'USMA pour renouer avec son passé et revenir au premier plan, comme le veut la tradition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.