Elections locales : L'ANIE annonce un taux de participation national de 35,97%    Le Président Tebboune s'exprime    Un comité provisoire pour les communes sans candidat    Les élections locales par les chiffres    Déclarations    Relative affluence    Les principaux évènements de la journée    L'enjeu des locales    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'eni vend la moitié de ses parts    Les Algériens offusqués    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Giroud absent 3 semaines    L'Institut Pasteur d'Algérie réagit    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    6 décès et 163 nouveaux cas en 24 heures    15.000 bouteilles d'alcool saisies    Un album pour préserver Tabelbala    Du flamenco à la salle Ahmed Bey    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    Real : Perez a pris sa décision pour Gareth Bale    Elections locales: la cadence du vote s'intensifie dans l'ouest du pays    Le renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste    CAN 2021 : Un stage de préparation prévu au Qatar    Coupe arabe Fifa-2021: les Verts à pied d'oeuvre à Doha    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    La visite du Président Tebboune en Tunisie interviendra "en temps voulu"    Les agressions sur les réseaux ont coûté 586 millions de centimes en 2021    Interrogations sur la sécurisation des élections en Libye : La candidature de Seif El Islam El Gueddafi dévoile la capacité des législations en vigueur    Mondial biennal : Soutien unanime de la CAF au projet de Gianni Infantino    L'Opep et ses alliés maintiennent le cap    Tunis-Paris-Londres, le dos au mur    Des habitants réclament le raccordement au gaz    Plus de 3000 employeurs ciblés    Statu quo en tête    Benabderrahmane : «L'état n'abandonnera jamais son caractère social»    Korandjé, un album dédié à la préservation du parler de la région de Tabelbala    Le groupe Iwal fait appel à son public    Saisie de marchandises destinées à l'exportation frauduleuse    À propos de la thèse de "l'holocauste"    Le devoir de mémoire à travers le 9e art    "Il nous faut une ouverture vers l'ailleurs"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le cartable allégé pour demain ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 10 - 2021

La problématique du poids du cartable scolaire pèse encore lourdement sur le dos des jeunes apprenants. Et, les solutions restent lentes et désordonnées malgré les alertes émises depuis quelques années par les spécialistes quant aux dangers que constitue ce fatigant cartable sur la santé des enfants, des douleurs ressenties au niveau du cou et la scoliose notamment.
Qu'est-ce qui cloche dans ce dossier qui singularise le débat à chaque début d'année, qui focalise les attentions au détriment d'autres poids sous lesquels ploie l'école algérienne, et prend à défaut la communauté éducative et les parents d'élèves ? Des pas sont, certes, engagés pour alléger le cartable, à l'enseigne de ces écoles pilotes équipées en moyens technologiques, mais l'effort reste très timide par rapport au grand défi de la généralisation de l'école numérique, qui nécessite également, en sus de l'aspect matériel, de mettre en place des bases solides pour le lancement du système numérique éducatif.
Pour le moment, on en est à discuter du support technique et logistique, lui-même au stade de balbutiements, alors que le développement du numérique dans l'éducation, si on veut y aller sérieusement, exige la mise en œuvre d'autres priorités, comme la formation initiale et continue des enseignants pour leur donner l'aptitude de la maîtrise technique des outils numériques et, surtout, sur le plan de leur exploitation pédagogique, ainsi que la transmission du savoir numérique aux élèves à travers son intégration dans le cursus primaire.
En somme, tout un accompagnement pédagogique et des initiatives des autorités publiques à travers le financement des opérations visant à atteindre cet objectif de l'école numérique, qui restent à penser en parfaite harmonie entre toutes les parties concernées de près ou de loin par ce projet.
Pour le moment, tout semble coincer au stade « pilote ». On se retrouve, ainsi, devant une situation à gérer dans la précipitation, en vue d'appliquer « des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant sur l'impératif de trouver des solutions définitives au problème de surcharge du cartable scolaire ». Le ministre de l'Education nationale va dans ce sens constituer une commission ministérielle pour régler le problème, en ciblant la révision des programmes scolaires et préconisant d'autres mesures, ainsi que des appels lancés aux enseignants à suivre l'emploi du temps arrêté et aux parents pour aider leurs progénitures dans le rangement du cartables scolaire.
On envisage dans ce contexte la division du livre scolaire en fonction des trimestres, pour partager son poids en trois, mais pourquoi ne pas songer, tant qu'on y est, à la numérisation du livre scolaire, pourtant inéluctable si on veut aller vers la généralisation de l'utilisation des tablettes et l'école numérique ? Il s'agit là de pistes qui peuvent prendre du temps pour les concrétiser sur le terrain, alors que l'on s'attend à des solutions rapides pour alléger demain le poids du cartable. Est-ce possible, ou s'en tiendra-t-on aux effets d'annonce ?
Le ministère de l'Education n'a pas montré toute la stratégie qu'il compte mettre en œuvre sur ce plan, laissant entendre que «d'autres mesures seront dévoilées au moment opportun et devront contribuer grandement à la résolution de ce problème». Sera-t-on agréablement surpris dans les prochains jours ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.