Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Retrouvailles inédites à Doha !    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Aziza Oussedik en paisible retraite    Le renvoi révélateur?    Les points à retenir du Conseil des ministres    Le bras de fer continue !    Une "finale" avant l'heure pour la première place du groupe D    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 10 - 2021

Si la situation actuelle, marquée une importante baisse du nombre de cas quotidiens de contamination au Covid-19, est rassurante, l'objectif doit être toujours de vacciner 70% de la population, a indiqué jeudi, sur les ondes de radio Sétif, le Pr. Lyes Rahal, directeur général des structures sanitaires au ministère de la Santé. « Le nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au Covid-19, varie actuellement entre 70 et 80. Le nombre de décès a considérablement diminué, et se situe entre 1 et 3 cas, que Dieu leur fasse miséricorde. Ce que nous n'avons pas enregistré depuis le début de la crise sanitaire. Personnellement, je considère qu'arriver à de tels chiffres est un exploit. Mais il faut être toujours prudent et continuer la vaccination », a déclaré Pr. Rahal.
L'intervenant estime qu'« après trois vagues », il faut espérer qu'on ne « vivra pas une quatrième », ajoutant que « notre protection est entre nos mains en respectant les mesures sanitaires, et en continuant la vaccination ». « Dieu merci le vaccin est disponible et c'est un produit algérien et nous aspirons à atteindre la vaccination de 70% du groupe cible », a-t-il ajouté, appelant à davantage de mobilisation de la population pour aller se faire vacciner. « La balle est dans le camp des citoyens qui doivent être sensibilisés et aller se faire vacciner », a-t-il ajouté. Pour l'invité de radio Sétif, « il n'est pas raisonnable pour le citoyen de ne pas se faire vacciner et risquer que l'épidémie pénètre dans sa famille ». S'adressant aux sceptiques, il affirme : « le temps a démenti toutes les données qui mettaient en garde contre les effets secondaires lors de la prise du vaccin, et nous avons confirmé que les vaccins choisis par l'Algérie sont sûrs », rappelant que « l'Etat a dépensé énormément d'argent pour produire le vaccin pour la santé du citoyen ». Si le Pr. Lyes Rahal ne préfère pas parler d'obligation de vaccination, il insiste pour que les personnes vaccinées soient avantagées pour assister aux évènements sportifs et autres lieux de rassemblements, estimant qu'il n'y a « aucune excuse » de ne pas se faire vacciner contre le Covid-19.
Améliorer le système national de la Santé
Concernant le secteur de la Santé, l'intervenant a affirmé que « l'une des priorités est de prendre en charge les patients atteints de cancer », mais également « la transplantation d'organes, la santé des enfants, dans le Sud et les Hauts-Plateaux ». « Nous misons sur la réduction de la facture des soins à l'étranger, et nous avons les compétences et les professeurs qui peuvent effectuer bon nombre d'opérations qui se font actuellement à l'étranger, simplement en offrant des possibilités et des moyens », a-t-il expliqué. « Nous avons des projets pour prendre en charge les patients au niveau national, notamment la transplantation hépatique, la courbure du dos, la chirurgie de radiothérapie à Blida et d'autres wilayas ». Concernant les équipements et installations du secteur de la Santé, Pr. Rahal estime qu'il faut une «meilleure utilisation ». « Nous devons mieux utiliser les nombreuses installations dont nous disposons grâce à une meilleure organisation qui augmente la qualité des efforts déployés ».
C'est justement l'objectif des « réunions régionales » de la Santé, dont les travaux serviront de base à la «réunion nationale », prévue d'ici la fin de l'année en cours, pour « améliorer le système de santé». Un rapport « sera soumis aux autorités supérieures du pays et nous sommes optimistes », a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.