Cour d'Alger : Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Le renforcement des capacités de combat de l'armée sahraouie, une des priorités pour 2022    Football / Algérie : Djahid Zefizef nouveau manager général des Verts    Education: la suspension des cours prolongée jusqu'au 5 février prochain    Chaalal met en avant la volonté politique de renforcer les relations culturelles entre les peuples algérien et égyptien    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Sétif: démantèlement d'un réseau international spécialisé dans le trafic de drogue dure    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le Chabab réussit la passe de trois    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Mohcine Belabbas de nouveau devant le juge aujourd'hui    Quand les plans de l'AEP font défaut    Un casse-tête chinois    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Jungle/Pub sur Internet ?    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 11 - 2021

Dans le cadre d'une campagne de nettoiement menée ce week-end, une importante quantité de déchets a été enlevée à travers plusieurs quartiers de la commune d'Oran. Selon un communiqué de la wilaya, pas moins de 720 tonnes de déchets inertes ont été collectées en trois jours. Cette campagne de volontariat a touché quelques points noirs dans les communes de Sidi Chahmi, Mers El-Kébir, Misserghine, Oran, El Kerma et Boutlélis, dans le cadre de la mise en œuvre des efforts visant à protéger et à traiter l'environnement. D'importants moyens ont été mobilisés dans le cadre de cette action qui a permis l'éradication de plusieurs points noirs... Depuis le mois de septembre 2017, un programme de nettoiement a été établi par les services de la wilaya avec la collaboration de multiples acteurs. Toutefois, toutes sortes de déchets continuent d'être jetés dans la nature, à commencer par les matériaux de construction, le plastique, ainsi que d'autres produits toxiques. La croissance démographique et l'importante évolution des niveaux de vie des citoyens à travers le monde impactent lourdement le volume des déchets générés au quotidien, et par conséquent l'état de l'environnement. Malgré les efforts des pouvoirs publics, le phénomène des déchets inertes se pose toujours et ne cesse d'envahir la plupart des quartiers et des rues d'Oran. Les déchets inertes sont des déchets minéraux non souillés dont le caractère polluant et la nature évolutive sont très faibles.
Ils proviennent principalement des chantiers des travaux publics, du génie civil (ponts...) et du bâtiment. Pour rappel, dans le cadre de l'application des directives du premier responsable de la wilaya d'Oran qui a insisté sur la nécessité de consolider les efforts des communes pour la lutte contre le phénomène des décharges sauvages, la commune d'Oran sera renforcée prochainement par quelque 1.400 nouveaux bacs à ordures ménagères. Ce quota supplémentaire sera distribué en prévision des jeux Méditerranéens. La wilaya d'Oran a longtemps souffert des ordures ménagères et même industrielles jetées un peu partout aux abords des routes, champs labourés et même près des immeubles. La ville d'Oran en constitue un exemple concret.
A eux seuls, les éboueurs de la commune d'Oran procèdent, quotidiennement, à l'enlèvement d'une moyenne de quelque 700 tonnes d'ordures ménagères. Une situation liée à plusieurs facteurs partagés entre les services communaux et le citoyen, notamment en ce qui concerne la prolifération des décharges sauvages, le non-respect des heures de passage des camions de collecte à l'origine de la présence de déchets ménagers à longueur de journée.
L'incivisme n'épargne personne à Oran même les poubelles ne font pas exception. Des poubelles en plastique de couleur verte installées sur les principaux boulevards de la ville ont fait l'objet de vol. Un phénomène qui pèse trop lourd sur le budget financier des services techniques de l'APC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.