réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections de la LFP: L'étau se resserre sur Medouar
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 12 - 2021

A deux semaines de la tenue de l'AG élective de la Ligue de football professionnel (LFP), les choses semblent se compliquer pour Abdelkrim Medouar, lequel hésite encore à annoncer sa candidature. La cause ? Il semblerait que l'ancien président de l'ASO Chlef ait été lâché au dernier moment par ses proches collaborateurs, à savoir les membres du Bureau de la ligue (BL), qui ont interpellé le ministre de l'Intérieur et Collectivités locales pour l'annulation pure et simple de toutes les décisions prises lors de l'AG ordinaire tenue le 2 décembre dernier.
Ces derniers dénoncent la gestion unilatérale de Medouar et exigent que le président de la LFP convoque les membres du Bureau pour présenter ses bilans moral et financier de 2020 avant leur adoption et la première AG chargée de la gestion de 2020. Aux dernières nouvelles, ces contestataires, qui ont souvent dénoncé le piétinement de la réglementation par l'ex-président de l'ASO, qui a été placé par l'ancien système, devaient déposer une plainte auprès du tribunal administratif de Bir Mourad Raïs.
Pour rappel, Medouar, a déclaré lundi qu'il n'avait pris «pour le moment» aucune décision quant à une éventuelle candidature, en vue de briguer un deuxième mandat à la tête de l'instance dirigeante de la compétition. «Au jour d'aujourd'hui, je n'ai pris aucune décision.
Je suis en période d'observation, je dois d'abord connaître la tendance, ratisser large, avant de me prononcer définitivement sur ma candidature», a-t-il indiqué après avoir eu vent des manœuvres de ses détracteurs. Abdelkrim Medouar avait été propulsé à la tête de la LFP en juin 2018, avec la bénédiction de l'ancien système politique, qui était en place. Son premier mandat a été «fortement perturbé», d'abord par une rébellion de certains membres de son bureau expéditif, jusqu'à l'arrivée de la pandémie du Covid-19, dont les conséquences ont été fatales sur le bon déroulement du championnat, avec un arrêt forcé de plusieurs mois. «Tout sera tiré au clair au cours de cette semaine. Je dois trancher sur ma candidature ou non incessamment», a-t-il indiqué. En octobre 2020, Medouar avait été autorisé par la Fédération algérienne (FAF), à gérer les affaires courantes de la LFP, jusqu'à la tenue de l'assemblée générale élective (AGE), fixée au mercredi 22 décembre. Le premier à avoir annoncé sa candidature n'est autre que le président du Conseil d'administration de l'ES Sétif Azzedine Arab. «J'ai décidé de quitter la présidence de la SSPA «Black Eagles» le mois de février ou mars, mais en même temps je vais me porter candidat à la présidence de la LFP», avait déclaré Arab en novembre dernier. Il s'est dit très enthousiaste à l'idée de présider l'instance de gestion de football professionnel après avoir été membre du bureau exécutif de la LFP pendant sept ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.