Chanegriha préside l'ouverture d'un colloque national sur "l'eau au cœur des conflits internationaux"    Complexe sidérurgique de Bellara: exportation de 100.000 tonnes de produits ferreux en 4 mois    Algérie ferries: ouverture des ventes des titres de transport pour la saison estivale    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Fluctuations des données    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    Le produit national à l'honneur    Coups de théâtre à la cour d'Alger    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    «Nous amorçons une nouvelle étape»    L'Algérie assure ses arrières    6 ans de prison pour deux douanières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exportation du Coronavac: En attendant le feu vert de l'OMS
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 01 - 2022

Le premier centre de bioéquivalence en Algérie sera opérationnel dans «moins de deux semaines», a annoncé sur les ondes de la radio algérienne Chaîne 3, la P-DG du groupe pharmaceutique public Saïdal, Fatoum Akacem.
Parmi les principales missions de ce centre de bioéquivalence, c'est de «démontrer qu'un médicament générique est une copie conforme à la molécule-mère, ce qui est, en même temps, une exigence réglementaire importante pour la commercialisation d'un produit pharmaceutique, au niveau national et son exportation vers l'étranger», a-t-elle expliqué.
Le centre, qui sera également appelé à faire la bioéquivalence pour des multinationales activant en Algérie, «est composé de compétences algériennes locales», a expliqué l'intervenante, ajoutant qu'il sera, à l'avenir, ouvert aux compétences nationales établies à l'étranger. Concernant le ‘CoronaVac', le vaccin anti-covid fabriqué depuis septembre dernier par Saidal, Mme Akacem, a annoncé «le début de sa commercialisation», après avoir obtenu «l'enregistrement par l'Agence nationale du médicament» ce qui équivaut à «une autorisation à la commercialisation aussi bien à l'échelle nationale qu'internationale», a-t-elle expliqué.
Sur le même sujet, elle a expliqué que ce projet a été mené «grâce à l'accompagnement par le ministère de l'Industrie pharmaceutique et de l'Agence nationale du médicament». «Il a fallu ensuite passer par des lots de stabilité qui sont désormais validés», a ajouté Mme Akacem. S'agissant des quantités en stock depuis le début de la fabrication, le 29 septembre 2021, elle précise que le Groupe Saïdal détient «près de 2 millions de doses de CoronaVac», ajoutant que le groupe pharmaceutique public est en mesure de produire, comme le stipule le «contrat avec le partenaire chinois», jusqu'à «96 millions de doses par an». Ces quantités sont destinées à satisfaire aussi bien le marché national qu'international. Sur le volet export, les marchés cibles sont les pays de l'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale, en négociation avec le partenaire chinois, tel que stipulé par le contrat liant les deux parties. «On peut, d'ores et déjà, exporter, mais certains pays exigent une accréditation de l'OMS», explique la P-DG de Saidal, précisant sur ce point que les échanges ont bien avancé et un expert OMS est attendu incessamment en Algérie.
Interrogée sur la santé financière du Groupe et de sa place sur le marché national, Mme Akacem a souligné que le groupe pharmaceutique public envisage de doubler son chiffre d'affaires, actuellement de 10 milliards de dinars, dans deux ans, et monter ainsi, au moins, de la 8ème à la 3ème place.
Elle a fait part d'une stratégie de développement basée essentiellement sur une «politique commerciale plus agressive» axée sur la diversification des gammes de produits, en allant, notamment, vers de «nouveaux axes et classes thérapeutiques», ainsi que le développement du partenariat, a-t-elle ajouté. A ce propos, Mme Akacem a cité deux domaines, celui de la fabrication des cartouches et des stylos d'insuline avec les laboratoires Novo Nordisk, et des produits oncologiques avec le partenaire sud-coréen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.