Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2022

Le ministère de la Santé invite, dimanche dans un communiqué, les citoyens qui accomplissent le rituel du sacrifice lors de l'Aïd El-Adha (samedi prochain), au respect de certaines mesures de prévention pour éviter les risques de contamination, liés au kyste hydatique et au coronavirus (Covid-19).
Le ministère recommande de «prendre toutes les dispositions pour faire contrôler le mouton sacrifié, par le vétérinaire».
Dans le cas où le contrôle n'est pas possible, le ministère met l'accent sur l'importance d' «examiner avec précaution les abats (foie, poumons) et les autres viscères de la bête sacrifiée à la recherche des kystes ou vésicules (boules d'eau)» et de «bouillir ou brûler les abats et les autres viscères de la bête sacrifiée qui portent des boules d'eau».
Il recommande également d'»enterrer les abats et les autres viscères du mouton qui portent des boules d'eau profondément sous terre (50 cm) de façon à ce que les chiens errants ne les déterrent pas» et de «ne jamais abandonner dans la nature les abats et les autres viscères du mouton qui portent des boules d'eau».
Le ministère de la Santé insiste, en outre, sur le danger de «donner les abats et les autres viscères du mouton qui portent des boules d'eau à des chiens», expliquant que ces abats «constituent le réservoir du parasite».
Il ne faut «pas jeter les abats parasités du mouton avec les ordures ménagères», ajoute-t-il, soulignant que ces abats peuvent «constituer de la nourriture pour les chiens errants».
En cas d'élimination de la peau (toison) du mouton, le ministère recommande de «la jeter dans les endroits prévus à cet effet».
Il rappelle, à l'occasion, que «le kyste hydatique ou hydatidose est une maladie parasitaire, contagieuse, caractérisée par le développement chez l'homme, le plus souvent au niveau du foie ou du poumon, de la forme larvaire d'un ver appelé Taenia ou Echinococcus granulosus».
Selon le ministère de la Santé, «le kyste hydatique sévit dans notre pays à l'état endémique» et «constitue un problème de santé publique». En effet, cette maladie qui est asymptomatique à son début «n'est le plus souvent diagnostiquée qu'au stade de complications (apparition de kystes dans les organes) et nécessite alors une intervention chirurgicale souvent lourde et complexe», soutient le ministère, relevant que lors de l'Aïd El Adha, «la cérémonie du sacrifice réunit tous les facteurs propices à la diffusion de cette maladie».
Il a rappelé, aussi, la nécessité de «ne pas oublier les règles élémentaires d'hygiène», soulignant l'importance de «se laver les mains avant les repas» et de «se laver les mains après avoir caressé un chien».
Le ministère de la Santé appelle, par la même occasion, au respect de «mesures préventives additionnelles» dans le contexte du Covid-19 sur toute la chaîne allant de la mise en vente des animaux jusqu'au jour du sacrifice.
Il cite, à ce propos, l'importance de «limiter les contacts inutiles sur les lieux d'achats et d'abattages», de «respecter le port de masque et lavage ou désinfection des mains avant et après toute manipulation sur le sacrifice (toucher-saigné)», d'»éviter de transporter le sacrifice dans la cabine de la voiture, utiliser des camionnettes» et d' «installer le sacrifice dans un endroit loin du soleil, des courants d'air et des enfants».
Le ministère invite également les citoyens à «éviter le soufflage du sacrifice par la bouche lors de l'abattage», de «nettoyer et désinfecter les lieux de vente et d'abattage par de l'eau de javel 12 dilué au 1/10 (01 dose d'eau de javel 12 pour 09 doses d'eau)» et de «collecter l'ensemble des déchets dans des sacs étanches, ne les déposer que dans les endroits dédiés (poubelles) et les faire sortir pendant les horaires d'enlèvement des déchets».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.