Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Journées nationales du théâtre pour enfants à Boumerdès : 9 équipes en lice pour le Masque d'or    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Sécurité routière: Hécatombe sur les routes algériennes    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    Une aubaine pour Sonatrach    «Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Le diktat des chauffeurs de bus privés    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Sonatrach: installation d'une commission d'enquête suite à l'incendie dans la zone industrielle de Skikda    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Jeux de la Solidarité Islamique / Natation (200m papillon) : Syoud décroche l'argent    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2022

Vendredi dernier aura été une journée mémorable pour les sportifs algériens. Après l'élimination de l'équipe de football U18, le public a eu droit à de grosses satisfactions en boxe, avec une large moisson de médailles inespérée au départ, en fait un formidable tir groupé qui permet à l'Algérie de s'installer sur la troisième marche du podium, derrière la Turquie et l'Italie.
Devancer des nations sportives aussi fortes que la France, l'Espagne, l'Egypte, la Croatie et la Tunisie situe parfaitement la portée de cet exploit. La grande nouveauté, c'est de trouver la présence de boxeuses algériennes, une première dans les annales, tant cette discipline était réservée auparavant à la gent masculine.
Encore une fois, le sport a cassé un autre tabou avec ces filles médaillées et que personne n'attendait à un aussi haut niveau. Un expert dira même « que la boxe s'est démocratisée en brisant un véritable carcan et des réticences tenaces.»
Depuis qu'elle a été réglementée, la boxe a produit de grands champions, tous poids confondus, avec des styles différents. Le législateur a voulu lui donner ses lettres de noblesse pour qu'elle devienne « l'escrime des poings », visant à bannir les horribles et interminables pugilats du passé. En dépit de son succès planétaire, la boxe n'a jamais découragé ses détracteurs, qui évoquent les quelques drames survenus sur le ring et les séquelles post-carrière des boxeurs. Un journaliste a même réussi à trouver un jeu de mots, remplaçant l'expression « noble art » par « l'ignoble art ». En outre, les affairistes de tous bords ont multiplié les organismes mondiaux, les « combats du siècle », ainsi que les catégories de poids.
- De nouvelles perspectives
Malgré tout, la boxe continue à exercer de l'attrait auprès de la jeunesse comme l'atteste le nombre de pratiquants, de plus en plus élevé. L'Algérie a toujours produit de grands champions dont la plupart ne sont plus de ce monde. Mais gageons que ceux qui sont encore parmi nous doivent éprouver de la fierté à la vue des exploits de leurs prédécesseurs, sans oublier la divine surprise des filles. Après cette razzia, peut-on parler d'uns « école algérienne ? », tant il est vrai que notre pays a des similitudes avec Cuba, terre bénie de la boxe où nos représentants se préparent parfois. Il faut, bien sûr, louer les efforts fournis par ces pratiquants et leurs staffs techniques, le plus souvent dans l'anonymat et dans la sueur. Les observateurs estiment que la boxe se trouve devant de nouvelles perspectives qui favoriseraient son développement et son épanouissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.