UNPA: appel à la promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Tension sur le lait infantile    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    «Le consensus est une exigence historique»    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    La jeunesse algérienne consciente des questions décisives de l'heure    Situation au Burkina Faso: le Ministère des Affaires étrangères suit de près la situation des membres de la communauté algérienne dans ce pays    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    La Guinée se voit retirer l'organisation de la CAN 2025    Tébessa : ouverture du premier forum des jeunes d'Algérie    6e édition du REVADE: plus de 80 opérateurs attendus du 10 au 13 octobre    Le Président Tebboune préside dimanche une réunion du Conseil des ministres    Université: batterie de mesures pour améliorer l'enseignement et la recherche    Près de 186.000 agriculteurs ont bénéficié de contrats de concession à l'échelle nationale    Algérie-France: Consultations entre les deux pays    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Les chiffres de l'ANP    De la cocaïne à profusion    Le diagnostic doit être prématuré    Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l'occupation sionistes    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 08 - 2022

Plus de 660.000 véhicules roulent actuellement au gaz de pétrole liquéfié (GPLc carburant) en Algérie.
La Société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal) a lancé, samedi, une campagne nationale de sensibilisation des conducteurs à la bonne utilisation du Gaz de pétrole liquéfié-carburant (GPLc).
Selon le P-dg de Naftal, Mourad Menouar, son entreprise « demeure un élément actif dans la chaîne d'approvisionnement de ce carburant propre et économique, dans le cadre de la stratégie tracée par l'Etat, à l'effet de généraliser son utilisation comme carburant alternatif à l'essence conventionnelle ». Au vu du nombre des véhicules convertis au GPLc, dans le pays, qui avoisine actuellement les 660.000 véhicules, à raison de 20.000 à 25.000/an, Naftal ambitionne de porter ce chiffre à un million de véhicules à l'avenir, a-t-il précisé. De son côté, le président de l'Association algérienne de protection et d'orientation du consommateur et de son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi a salué cette initiative « d'une grande importance en vue de sensibiliser les citoyens à la nécessité de procéder à l'entretien périodique de leurs véhicules roulant au GPLc ». Cette campagne constitue une opportunité « pour corriger certaines idées reçues chez les citoyens sur ce carburant économique et vert », selon Mustapha Zebdi, expliquant que les accidents impliquant des véhicules GPLc sont principalement dus « au non-respect des consignes de sécurité relatives à leur entretien périodique ».
Intervenant à cette occasion, le président de l'Académie nationale pour la prévention et la sécurité routière (ANPSR), Abderrahmane Chaïb s'est félicité de cette campagne nationale axée sur la sensibilisation des citoyens, appelant les autorités à organiser des cycles de formation dans les Centres de formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA) afin « d'investir dans l'élément humain en matière de sécurité routière ». Au cours de cette campagne, plusieurs stands seront installés dans les stations-service, pour présenter les avantages du GPLc et fournir aux conducteurs des explications sur les mesures de précaution à respecter. Le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, ambitionne d'atteindre 1,1 million de véhicules convertis au GPLc, à l'horizon 2030, ce qui permettra de réduire la consommation des carburants liquides, notamment les essences, de près de 12 millions de tonnes soit 11,1 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) par an. Convertir 1,1 million de véhicules au GPLc d'ici 2030 permettra également de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20.000 tonnes de Co2 par an, en plus de développer une industrie locale de fabrication des kits de conversion, et le développement d'un réseau d'installateurs et de stations de services GPLc, tout en créant des emplois. Pour rappel, le GPLc est le carburant le moins cher sur le marché algérien, vendu à 9 dinars le litre. Outre l'exonération de la vignette automobile, les utilisateurs de ce type de carburant propre bénéficieront d'un gain financier de l'ordre de 90.000 dinars par an pour un parcours de 25.000 km, selon les estimations de l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (Aprue).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.