Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Le Premier ministre se rend à El-Tarf    Feux de forêts: le Haut commandement de l'ANP mobilise des hélicoptères    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Syrie : «Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie»

Un président qui tue et massacre son peuple !Bachar le boucher ! Bachar demeure une sorte de « Grand Satan » infréquentable pour la bobocratie occidentale ...Ce refrain ou bien cette rengaine par laquelle on légitime la guerre contre la Syrie .La teneur de cette rengaine a visiblement décontenancé tout son impact depuis le début de la crise syrienne.
On s' imagine à présent que, par opposition à la version avancée par les « amis faux- de la Syrie » , des terroristes d'al-Qaïda venus des quatre coins du monde, des groupes armés, des agents de services secrets , des mercenaires ou plus exactement « les blacks water » travaillant pour des sociétés militaires américaines et même des brigands de tout bord sont en action en Syrie et qu'ils commettent des tueries et des massacres perpétrés contre le peuple syrien pour en fin de compte les imputer à Bachar. Exagérer l'ampleur d'un combat est une chose, l'inventer purement et simplement en est une autre, dont nous ne pensons pas les médias pro-gouvernementaux capables sinon que dire des CNN qui pestent trop les pétrodollars ?
Stratégiquement et géopolitiquement, la « révolution syrienne » n'est qu'un instrument bien confectionné , utilisé dans le but de faire plier sinon détruire la Syrie pour les beaux yeux de l'Occident impérialiste mais surtout pour débiter le compte d'Israël , tous les moyens sont bons medias à sous, mensonges, trafics d'armes-intervention par proxy-financement par les « pets trop gros lards »..... certains partisans de la guerre contre la Syrie en l' occurrence la Turquie –la Libye -... étaient des partisans pour les causes de libérations et des anti impérialistes et anti sionistes. Malheureusement la paix avec Israël a exalté beaucoup de responsables arabes à tel point qu' un virage de cap s' en est effectué pour les situer dans l' axe de l'inclination et l' attirance vers Israël et le camp impérialiste.
Les factions palestiniennes anti- traité d'Oslo, le Hezbollah faisant face par les armes à l'occupation israélienne, et à finir par l'Iran le nucléaire, en passant par la Syrie , seul Etat arabe qui n'a pas conclu d' accords de paix avec Israël( de là se joue le malheur et le bonheur de Bachar). C'est tout un ensemble de résistants qu' il faut à tout prix et par tout moyen les décimer car l' Amérique et l' Europe n'ont plus les capacités ni les moyens financiers pour de telles aventures.
Ces impérialistes se sentent bien et même trop à l'aise dans la mesure où le totalitarisme et la dictature dont on charge ces parties, d'un côté et de l' autre une aubaine et une occasion de s'y attaquer au nom des sacro- principes( clé passe partout) de la démocratie, droit de l'homme, droit de l' enfant et de la liberté.... qu'ils défendaient à partir de médias généreusement financés par les « pets trop gros lards »qui puent l' inconstitutionnalité des régimes du Golfe.
C'EST LE DEVOIR DES INTELLECTUELS DE DIRE LA VERITE ET DE DECELER LES MENSONGES
Lorsque l'Occident s'est lancé dans son agression contre la Syrie, il ne s'attendait pas à se retrouver dans une impasse plus dangereuse que toutes celles dans lesquelles il a dû s'engager depuis que le monde est devenu unipolaire et que les USA sont devenu maitre incontestable. Ayant choisi la Syrie pour mener une guerre par procuration ou « proxy » qui les sauveraient et les vengeraient d'un « Axe de la Résistance » [Iran, Irak, Syrie, Liban, Palestine] qui a été le seul à leurs tenir tête depuis la fin de la guerre froide et à refuser de se plier au diktat US. Les USA ne s'attendaient pas à ce que la résistance se poursuive et surtout pas à ce que la Syrie puisse en sortir victorieuse malgré les degats occasionnés alors que leurs pronostics, aller depuis sa première semaine de trouble que la partie était déjà acquise et qu' Israël aurait son plus beau et merveilleux cadeau du siècle « la tête de Bachar » qui donnera accès facilement à la décapitations de ( Nas Allah et Ahmadinejad) .Mais voilà qu'avec les vicissitudes syriennes, des événements qui ont effacé de la carte toutes les zones d'ombre et tous les espaces noirs, Moudjahidines ,combattants et djihadistes pour les causes arabes se trouvent aujourd'hui dans le même camp et défendent les causes des israéliens, des sionistes et des impérialistes .
La mémoire , fut -elle si courte pour nos défenseurs de causes justes ( progressistes) et pour que le besoin s'impose aujourd'hui de rappeler sur la base de faits réels et horribles que sont les occidentaux et Israël ? Existe-t-il un registre aussi chargé, dans ce monde, de crimes et de génocides contre les peuples, et tout particulièrement contre les peuples arabes. Faut-il rappeler aussi qu'il existe quelque chose qui s'appelle la spoliation de la Palestine ? que les responsables arabes feignent d' ignorer. Peut-on, entre autres atrocités dont ils sont les auteurs, et sans même prendre en compte l'histoire de la sauvagerie coloniale en Asie, en Afrique et en Amérique latine, compter le nombre de leurs victimes en Palestine ,au Vietnam, en Iraq, en Algérie et ailleurs dans les autres pays arabes et musulmans ? Il y a peu de temps nos prétendus moudjahidines ,djihadistes, Al-Qaïda ...., traitaient les occidentaux d'impérialistes et de « croisés » se sentent mal, bien ou je ne sais qu' elle valeur morale pour la qualification et de se trouver maintenant dans le même camp tout en défendant leurs thèses belliqueuses ; Morsi a oublié la Palestine mais il s'est rué pour cracher du feu et du sang sur la Syrie, Erdogane souhaite faire une prière hypocrite à la mosquée El Ouma Ouiyine alors qu' El Qods ne fait plus partie de ses rêves idem pour « el kard.. a... oui » . Tant qu'on y est ;Il faut boire le calice jusqu'à la lie, pour signifier que le régime syrien est plus maléfique ,pernicieux, nuisible et dangereux que l'Occident impérialiste et ses acolytes , à une partie qui se considère du bon côté du bien, du droit et de la justice de s'allier avec une partie qu'elle juge du mauvais côté des valeurs mentionnées, pour combattre une troisième partie beaucoup plus maléfique et dangereuse ? voila le nouveau scenario syrien que chacun pense et réagit selon la qualité et la couleur morale de ses neurones ?. L'important c'est qu'ils reconnaissent maintenant en parlant d'alliance qu'ils sont dans le même pétrin avec les puissances occidentales et Israël. Ils sont en train maintenant de rechercher de nouvelles justifications pour remédier celles qui ont perdu leur impact. Par conséquent ,on en déduit que leur crise et celle de tous les autres ennemis de la Syrie est à son paroxysme. Par ailleurs , et dans le même ordre d'idées ,l'Occident s'est imaginé qu'en traitant avec « ceux qui se réclament indûment de l'Islam » tout en sacrifiant leur crème à gâteau (Moubarek, Benali ,Salah), il pourrait mettre à mal la résistance et l'indépendance des vrais musulmans ; tandis que les USA les ont utilisés dans leur stratégie dite de la puissance douce ou « soft power » après avoir cherché à duper le monde musulman par le fameux discours du Caire -1- d'Obama fraichement élu et dont ses racines remontent de la traite des négres. Discours historique, destiné à gommer la méfiance installée depuis la croisade annoncée par Georges W. Bush et sa « Guerre contre le terrorisme » ! Terrorisme volontairement confondu avec l'Islam, exactement comme ils ont procédé en assimilant « l'Axe de la Résistance » libératoire au terrorisme destructeur ou « axe du mal » ; la guerre contre la Syrie n'étant qu'une étape , on vise la Syrie mais on tire sur l'Iran.
Les impérialistes ont manié les organisations ,les associations, les partis et pays qui se disent islamiques qui suivent les préceptes qui lui sont étrangers pour combattre le véritable Islam ( celui qui résiste, croit en l'Homme, en sa liberté et ses droits, part du principe que les hommes sont l'œuvre d'un même Créateur et frères par la foi, invite au respect et à la reconnaissance d'autrui, conseille le dialogue pour gérer les désaccords aussi importants soient-ils...) Telle est la religion qu'ils ne cessent de défigurer et marginaliser pour favoriser le « takfirisme » qui ne sait que détruire, s'en prendre à la vie, aux biens et à l'honneur d'autrui, considérant tous ceux qui ne partagent pas son idéologie sinon ses idées comme des apostats à éliminer et donc à assassiner le plus atrocement possible !! ! Ils ont recruté ces déviants parce qu'ils ont trouvé en eux ce qu'ils cherchaient : l'arme fatale pour combattre l'Islam résistant ! le nombres des takfiristes qui combattent en Syrie est impressionnants que les medias même de chez- nous, font leur éloge, l'histoire d'Afghanistan et de la Yougouslavie' se répète de nouveau en Syrie ; Moudjahidines aujourd'hui parce qu' ils servent l' intérêt sioniste, demain ils seront terroristes . Cette idéologie qui va à l'encontre de l' humanité, car elle est étrangère au droit et à l'histoire , usant et abusant de leurs prétentions, les USA croyaient sortir vainqueur d'une guerre universelle qui leur permettrait de disposer de ce monde à sa guise.
Cette stratégie très « soft » que les USA ont choisi pour guerroyer via les séditions les Musulmans par des musulmans, les sunnites par les chiites et les Arabes par des arabes pour mieux les apprivoiser (mais l'Occident a fait en sorte que les wahhabites en soient les seuls propriétaires et la bénédiction s'est transformée en malédiction, puisque ses revenus ne servent plus qu'à tuer des Arabes et des Musulmans et à détruire leurs biens), et c'est dans cet esprit que les événements de la Syrie ont été conceptualisés stratégiquement ,dans l'espoir d' atteindre dans le court terme, les objectifs suivants : sécurité total d' Israël –pétrole- reconfiguration de la carte du moyen orient et un gendarme sioniste. Les takfiristes( Wahabisme)ou « les pets trop gros lards »( pétrodollars) ont déjà négocié leur vassalité : «le pouvoir aux occidentaux, aux takfiristes comparses l'autorité locale dans la seule et unique condition que tous les capitaux financiers soient injecter dans les économies US quitte à ce que nous vous reversions ce que le vassal peut attendre de son maître ! ». Les mouvements takfiristes opérant sous diverses étiquettes, tout autant que les planificateurs US-Sionistes, ont cru que la Syrie ne pourra pas tenir face à leurs intimidations, leur démagogie et leur terrorisme, et que l'Occident fera tout le nécessaire pour la démolir quel qu'en soit le prix... Mais au bout de dix-huit mois de terreurs ,d'horreurs , de destructions et de crimes commis , la Syrie est tombée virtuellement et médiatiquement... En revanche les agresseurs ont subi tellement de pertes que désormais leurs slogans prêtent à rire et que l'Occident, après avoir longuement hésité, commence à exprimer ses doutes, sa déception, son impuissance, voire sa faillite ,dont les signes avant coureurs sont les suivants :
1. l' impossibilité de renverser le président Bachar al-Assad, après avoir essayé toutes les cartes contre lui la conseillère de la Maison Blanche vient d'exposer les différents scénarios possibles pour finir par dire que le plus probable était que le Président Al-Assad reste au pouvoir... parce qu'il en a les moyens !
2. Les stratégies occidentales soutenant le terrorisme par nombre d'intervenants qui déclarent publiquement que la poursuite d'une telle politique menace leurs propres intérêts, en Europe et plus particulièrement aux USA . Ainsi que les réactions aux extraits du film blasphématoire qui devraient pousser les USA à se départir de leur impertinence, à comprendre que le temps est venu de cesser de jouer au yo-yo avec les peuples . Ce n'est donc pas gratuitement qu'Obama a déclaré que l'Egypte n'était « ni un allié, ni un ennemi » !
3. L'appel de l'ex. Pape Benoît XVI suivit par le nouveau locataire du vatican, la plus haute autorité spirituelle chrétienne catholique et l'autorité morale par excellence, à mettre fin aux violences, au trafic d'armes, et de travailler à une solution pacifique en Syrie par le dialogue sincère entre toutes les composantes de la société syrienne et sans ingérence extérieure. Un appel que le Pape n'aurait jamais prononcé s'il n'avait pris connaissance de l'exacte situation en Syrie et s'il ne pensait qu'il avait de fortes chances d'être entendu, notamment par l'occident qui déclarent « s'interdire, aujourd'hui, d'armer l'opposition syrienne » !
4., Mr Lakhdar Brahimi, émissaire de l'ONU vient de se déclarer libre des pressions exercées par les wahhabites, quant au fait qu'ils devaient désormais rester à l'écart de sa mission sinon jeter l'éponge, il est censée mettre en place les bases d'une solution pacifique que lui et sa Ligue n'ont cessé de torpiller. S'ajoute à cela le sentiment que l'Occident a besoin de lui pour tenter de sauver la face. Sans oublier ses prises de position suite à sa rencontre avec le Président syrien qui lui a permis de lever ses doutes quant à la solidité de la gouvernance syrienne, et d'avertir indirectement ceux qui souhaiteraient entraver sa mission que les retombées de la crise ne se limiteraient pas aux frontières syriennes, laquelle crise « représente une menace pour le peuple syrien, pour la région et pour le monde » ; ce qui laisse à penser que Mr Brahimi !
Certains diront que, sur le terrain, la réalité ne traduit pas cette faillite étant donné la quantité faramineuse d'armes en perpétuelle livraison aux terroristes en provenance du Liban ou de la Libye via la Turquie... Mais ceci ne contredit en rien le succès de l'Armée arabe syrienne qui par sa « stratégie d'encerclement avant nettoyage » a écrasé un grand nombre de ces terroristes et en a débarrassé les régions infestées l'une après l'autre...Par conséquent, nous disons que la Syrie est entrée dans une nouvelle étape que nous pouvons résumer comme suit :
* Les « amis-faux- de la Syrie » se cherchent une voix de sortie et même si certains continuent à vouloir atteindre leurs objectifs premiers par les menaces et le terrorisme, ils sont obligés de tenir compte du fait qu'ils allument un incendie qui risque de les brûler et de nuire aux intérêts des pays occidentaux.
* La solution pacifique ( dialogue national)est seule capable de restaurer la stabilité. C e dialogue doit être garanti par les forces régionales et internationales impliquées dans la crise, sans oublier que la Syrie après avoir résisté à l'agression est capable d'une contre-offensive.
* Les masques sont tombés : l'idéologie takfiriste destructrice a révélé sa déviance et celle de ses adeptes !Les Israéliens ont bien insinué que leur préférence va à l'adversaire d' Obama, une séquence de dix minutes extraite d'un film et lancée sur Youtube a mis le feu aux poudres. Le film a été tourné il y a quelque temps déjà mais personne n'en avait entendu parler. La question est Pourquoi avoir intentionnellement choisi ce moment précis pour le diffuser ? la coïncidence cache bien des choses, l'Occident ne peut plus tromper personne ne dit on pas que Satan se cache dans les petits détails !Il y a évidement une volonté délibérée de provoquer des troubles confessionnels et une vague d'anti-américanisme dans la région à cette période en particulier.
D'autant que, recherche faite, le nom du metteur en scène un israélo-américain Sam Bacile serait un faux parait il ?Selon les médias américains, c'est que l'un des producteurs serait un égypto-américain lié au pasteur Terry Jones celui qui a autodafé les copies du Coran. Les milieux extrémistes américains font leurs apparitions. Que des Américains, juifs ou non, soient hostiles à l'Islam, tout le monde le sait. Que certains d'entre eux cherchent concrètement à nuire à cette religion, soit par des écrits, par des caricatures ou à travers des films, on s'en doute aussi. Mais pourquoi avoir choisi ce moment précis pour lancer sur youtube un extrait très violent contre l'Islam ? Pourquoi vouloir provoquer les musulmans à une période où les Etats-Unis font la promotion des Frères musulmans et établissent des liens avec les nouveaux régimes islamistes en Egypte et en Tunisie, tout en encourageant l'opposition extrémiste syrienne ?
La visite de l'ex. Pape Benoît XVI au Liban redonne de l'espoir aux chrétiens de la région, qui se sentent menacés , l'affaire du film antimusulmans éclate et provoque une vague de colère chez les musulmans. Pour l'instant, la colère est dirigée contre les USA et les images de l'incendie du Consulat américain de Benghazi, où l'ambassadeur a péri dans des circonstances non encore éclaircies, sont encore dans tous les esprits. Mais dans l'atmosphère tendue qui règne dans la région, qui peut garantir que la colère ne débordera sur les Coptes en Egypte ou sur d'autres minorités chrétiennes ? Aujourd'hui, les Américains ne voient plus que la mort d'un ambassadeur ,oubliant même de se demander qui a déclenché cette vague de haine ? Et comme d'habitude, ils finiront par se dire : laissons ces musulmans entre eux, débarrassons-nous des nôtres et qu'ils s'entretuent alors que nous vivrons dans le calme entre nous. A chaque nouvelle secousse, le plan diabolique israélo-américain se précise un peu plus : vider le Moyen-Orient de ses minorités et laisser deux grandes masses en tête à tête dans l'espoir de déclencher une guerre dur et qui dure entre les sunnites et les chiites. L'extrait du film vise ainsi à provoquer une vague de colère non seulement contre les Américains mais aussi contre les minorités dans la région soupçonnées par les extrémistes de soutenir l'Occident .Au milieu de cette salade, la voix du vatican qui parle de paix et de coexistence aura ainsi moins de chances d'être entendue. Car il faut que le plan se poursuive et le chef de l'Etat du Vatican qui veut protéger la diversité dans la région n'est pas vraiment le bienvenu. Si pour atteindre cet objectif, il faut transformer le fameux printemps arabe tant loué en Occident en cauchemar, et bien soit. L'intérêt d'"Israël" vaut bien quelques ambassadeurs...
1-Article traduit de l'arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.caRéférences [NdT]
*http://www.buzzmoica.fr/video/video-discours-obama-egypte-8018
*Arabie saoudite : Le Pacte de Quincy, une relation spéciale, mais de vassalité. [par René Naba]
*http://www.mondialisation.ca/arabie-saoudite-le-pacte-de-quincy-une-relation-sp-ciale-mais-de-vassalit/
*L'appel de Benoît XVI pour la paix en Syrie [par Jean-Marie Guénois]
*http://www.leral.net/L-appel-de-Benoit-XVI-pour-la-paix-en-Syrie_a55871.html
*Le Drian: pas de livraison d'armes à l'opposition syrienne
* Sur Brahimi et son approche du dossier syrien [par Louis Denghien]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.